vendredi 21 avril 2017

Mon avis sur le 8ème tome de La Société d'Angela Behelle avec Le Premier Pas

Au sein de la Société, les compétences des adhérents peuvent être mises à contribution à tout moment. En vertu de ce principe, Alexis Duivel se permet de solliciter Frédérique Roche, kiné aux doigts de fée et accessoirement élément actif de l'organisation clandestine. La mission de la demoiselle, si elle l'accepte : remettre un jeune accidenté de la route sur pied. Et pour faire fondre ses réticences, le vice-président a prévu d'user d'arguments très persuasifs, qui auront tôt fait d'expédier la jeune femme en Provence, au chevet d'un homme énigmatique pouvant lui réserver bien des surprises...


Date de sortie : 16 mars 2017
Editeur: J'ai Lu
Prix: 6.90 euros
Pages: 318 pages

Note :image host

Avant de vous donner mon avis complet sur ce nouveau tome, je voudrais remercier Charlotte des Editions J'ai Lu pour m'avoir permis de lire ce nouveau tome en SP

Mon avis Le Premier Pas est le 8ème tome de la saga érotique qu'Angela Behelle a lancé en 2012. Au travers des différents tomes nous découvrons les divers personnages qui se cachent sous cette Société .

Ce qui m'épate toujours autant c'est l'originalité des intrigues. De premier abord, en lisant le synopsis on pourrait penser qu'il s'agit un peu de faire comme dans le Tome 6, La Fille du Boudoir , où on part en Bretagne. Ici Frédérique Roche va partir en Provence afin de mener à bien sa mission. C'est là le seul point commun avec le tome 6, le fait que l'intrigue ne se déroule pas à Paris car sinon les scènes nous offrent de nouveaux scénarios tout aussi alléchants qu'auparavant.

On démarre très fort dès la première page par une scène typique de ce qui se passe à L'Ecarlate mais elle n'est pas là pour donner le ton du livre car il faut savoir que les tomes pairs sont un peu plus softs que les tomes impairs. Les scènes de sexe ne sont donc pas mises de côté car elles arrivent après une bonne moitié du tome mais elles respectent dirons nous un schéma classique et même si on a des scènes de BDSM, l'ensemble reste tout de même assez soft et on approfondit pas plus dans ce schéma initiatique. 

C'est un plaisir de retrouver Alexis Duivel mais cette fois ci j'ai l'impression qu'il se livre enfin un peu plus et qu'on en apprend un peu plus sur lui et ses motivations. Il reste égal à lui même et mène une nouvelle partie d'échecs où tout le monde sort vainqueur. Il reste égal à lui même en restant évasif mais en assurant Fred d'un cadeau à la hauteur de sa mission. 

J'ai vraiment aimé la relation qui s'est installée entre Frédérique et Stéphane Vallate. Leur joutes verbales sont un vrai régal et ces deux là ont vraiment un sale caractère mais comme on dit si bien qui se ressemble s'assemble. Ce qui est touchant c'est leur parcours et j'ai apprécié en tout début de tome de voir les amis de Stéphane . Tout d'abord Nicolas Fransier, Baptiste Saint Lanrin et Laura Vandevicle. Ces trois là vont lancer le tome en nous permettant une fois de plus de découvrir quelque chose d'inédit chez Angela Behelle

Enfin joli clin d'oeil à la fin du tome avec un rappel de l'évolution des personnages comme Daniel ou Mina. Le personnage aura droit à ses esquisses et Cela est en lien étroit avec l'histoire du personnage et on apprend à la fin du roman que Lucie était destinée à avoir son roman propre à elle mais qu'Angela Behelle a préféré ne pas tomber dans la facilité d'une histoire banale et elle a bien fait d'intégrer cela dans ce tome.  

Bref,  ce tome se dévore comme d'habitude très très vite et se termine avec une petite "remise" en question du principe de fonctionnement de la Société. Angela Behelle nous laisse t-elle un indice sur la conclusion de sa saga? Si vous n'avez pas encore lu La Société , il est grand de faire Le Premier Pas et de découvrir une saga pas comme les autres. 

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...