mercredi 19 juillet 2017

Avis Ciné : The Circle ou quand la technologie prend le pouvoir

Les Etats-Unis, dans un futur proche. Mae est engagée chez The Circle, le groupe de nouvelles technologies et de médias sociaux le plus puissant au monde. Pour elle, c'est une opportunité en or ! Tandis qu'elle prend de plus en plus de responsabilités, le fondateur de l'entreprise, Eamon Bailey, l'encourage à participer à une expérience révolutionnaire qui bouscule les limites de la vie privée, de l'éthique et des libertés individuelles. Désormais, les choix que fait Mae dans le cadre de cette expérience impactent l'avenir de ses amis, de ses proches et de l'humanité tout entière…


Date de sortie : 12 juillet 2017
Réalisateur : James Ponsoldt
Durée : 1h50 
Distributeur : Mars Film



Note:image host

Mon avis : On ne va pas se mentir si j'ai été tentée d'aller voir ce film c'est évident que le fait qu'Emma Watson joue dedans n'y est pas étranger. J'adore cette actrice qui a su choisir avec brio ses rôles éccléctiques pour se démarquer de la saga Harry Potter. De plus , la thématique m'intéressait énormément et je trouve que c'est un sujet pas si irréel que ça. Ce film dystopique nous amène à réfléchir sur nos relations aux réseaux et à la protection de nos données. 



Emma Watson interprète avec justesse et sans superflus la jeune Mae Holland, une jeune femme qui va voir sa vie bouleversée quand elle intrégrera The Circle, une communauté où les nouvelles technologies et les réseaux sociaux sont rois. Nous voyons l'évolution de la jeune femme au fil du film et à mes yeux The Circle est comme une secte où les membres sont subjugués par Eamon Bailey le créateur de cette communauté unique et exceptionnelle. Comme je vous le disais, les pratiques que nous découvrons ne peuvent que nous amener à réfléchir sur notre relation peut être trop connectée que nous avons avec les divers réseaux qui ont envahi notre quotidien. Evidemment ni Facebook, ni Twitter , Instagram ou encore Snapchat ne sont cités mais ce que nous voyons nous fait largement penser à ces réseaux là. Nous nous poserons donc des questions sur la limite de notre vie privée et des nouvelles technologies. Qui n'a jamais eu un message sur Facebook nous précisant où nous sommes, qui n'a pas consulté un article sur un site de vente pour le voir sur les pubs une fois connecté à internet. Nos données mobiles sont sans cesse recueilies à notre insu et le film pose clairement les questions sur la limite à ne pas dépasser, sur la moralité ou encore sur la confidentialité de notre vie privée. 



Tom Hanks est donc Eamon Bailey et dans certaines scènes où il prône de beaux discours, il m'a fait penser à Steve Jobbs lors des lancements de la marque Apple et des divers nouvelles technologies ou appareils connectés. Tel un gourou il offre à ses disciples un discours bien huilé et orchestré. Les membres ne sont que des pantins ou des marrionnettes dans les mains de leur créateur. Ils sont hypnotisés par ses paroles , par ses actes et ne voit que l'aspect positif de ses avancées technologies. Les slogans marquent les esprit et tout un marketing est mis en place. Il met en scène les vies de ses pairs et trouve toujours une excuse pour justifier ses actes. La moralité ou la déontologie sont des concepts qui lui sont étrangers. Il est sur le devant de la scène mais le fondateur de The Circle, Tom Stenton (incarné par Patton Oswaltt) est également un manipulateur de première. 



Vinnie et Bonnie ( les parents de Mae) sont aussi un point important de l'intrigue, un point d'ancrage dans la réalité. Ils seront pendant un court moment les instruments de la propagande mais ils sauront y mettre un terme quand une limite sera dépassée. J'ai aimé leur bienveillance et l'amour qu'il porte à leur fille. Ils sont clairement inquiets pour elle mais ils la laisseront commettre des erreurs. Ils seront le point de répère dans la tempête et un exemple de vraie vie. Mercer, un ami d'enfance , sera aussi un élément important de l'intrigue. Interprété par Ellar Coltrane, il nous mettra face à nos questionnnements et nous permettra de réfléchir sur l'impact des réseaux sociaux dans nos vies. 



Et enfin n'oublions pas deux personnages clés dans The Circle , à savoir Annie et Ty. Annie est celle qui ouvrira la porte du possible. Mae obtiendra sa place dans cette communauté hors norme grâce à son amie. Elle a un poste à responsabilités et ne jure que par son travail. On se demande comment elle tient encore debout avec toute la charge de travail qu'on lui donne. Elle nous présente The Circle comme la solution miracle mais il se pourrait bien que son raisonnement évolue. Quant à Ty, nous le découvrons au début du film et on se pose des questions à son sujet. Une fois son identité révélée, on sent le rôle qu'il a pu ou pourrait encore avoir. Il a clairement un pied ancré dans la réalité et on espère qu'il pourra ouvrir les yeux de Mae sur cette utopie ultra connectée. 



Bref j'ai passé un bon moment en regardant The Circle qui nous amène à réfléchir sur notre vie et nos pratiques . Je suis une geek et je ne m'en cache pas , je ne pourrai plus vivre sans mon portable ou une connection internet et ce film nous ouvre sur une réalité pas si virtuelle que ça. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...