samedi 15 juillet 2017

Avis Ciné : Jack Sparrow toujours au top dans Pirates des Caraïbes , la vengeance de Salazar

Les temps sont durs pour le Capitaine Jack, et le destin semble même vouloir s’acharner lorsqu’un redoutable équipage fantôme mené par son vieil ennemi, le terrifiant Capitaine Salazar, s’échappe du Triangle du Diable pour anéantir tous les flibustiers écumant les flots… Sparrow compris ! Le seul espoir de survie du Capitaine Jack est de retrouver le légendaire Trident de Poséidon, qui donne à celui qui le détient tout pouvoir sur les mers et les océans. Mais pour cela, il doit forger une alliance précaire avec Carina Smyth, une astronome aussi belle que brillante, et Henry, un jeune marin de la Royal Navy au caractère bien trempé. À la barre du Dying Gull, un minable petit rafiot, Sparrow va tout entreprendre pour contrer ses revers de fortune, mais aussi sauver sa vie face au plus implacable ennemi qu’il ait jamais eu à affronter…





Date de sortie : 24 mai 2017
Distributeur : The Walt Disney Company France
Durée : 2h09 
Réalisateurs : Joachim Rønning, Espen Sandberg


Note :image host

Mon avis : Il était grand temps que j'aille enfin voir la suite des aventures de Jack Sparrow ! J'ai donc pu profiter du tarif dernières séances et je dois dire que j'ai adoré ce nouvel opus. Je ne sais pas s'il y aura une suite ou non aux vues des images diffusées après le générique mais j'ai retrouvé l'ambiance et l'atmosphère qui m'avait manqué dans le dernier film. Jack Sparrow est donc de retour et avec lui , on retrouver une pléiade d'anciens personnages que nous avions adorés. Ils m'avaient manqués et après avoir vu ce film, j'ai eu envie de revoir toute la saga afin de chercher les éventuels indices dans les précédents films. 



Tout d'abord, il nous suffit d'entendre la bande originale du film pour tout de suite être plongée dans cette épopée fantastique. A l'instar de Twilight, Harry Potter , Star Wars ou Lords of the Ring, la musique est une composante indissociable et essentielle de la saga. Les images sont à couper le souffle et une fois de plus , j'ai préféré visionner ce film en 2D car je ne suis pas fan de la 3D et je ne trouve pas que le film s'y prête essentiellement. Les effets spéciaux sont de nouveau épatants et j'ai adoré la nouvelle galerie de monstres marins ou morts vivants qui a été créée pour ce nouvel épisode. On ne sent pas les écrans verts du tournage et c'est là que la magie opère. Les deux heures que comptent le film passent à une vitesse folle et on en redemande.



Johnny Deep est vraiment parfait dans le rôle qui est fait pour lui. Il habite à nouveau le personnage et on adore. Jack Sparrow reste donc égal à lui même car ce n'est pas un pirate qui brille par son courage ou sa bravoure mais bel et bien par sa malice et sa folie. La scène d'ouverture où on le retrouve avec ses comparses de voyage donne le ton et on sait que nous allons rire des péripéties de Jack. Il se sort des situations les plus folles et ses ennemis seront de nouveau nombreux à le courser. Ce qui est aussi intéressant est qu'on découvre la "naissance" de ce pirate hors norme et on comprend le sens de son accoutrement. 



Brendon Thwaites ( que je découvre dans le rôle d'Henri Turner) apporte une fraîcheur à la saga tout en faisant le lien avec les précédents opus et la destinée de son père, Will. Orlando Bloom se glisse à nouveau dans la peau de ce personnage que nous avons adoré et qui nous avait touché par le sortilège qui s'était abattu sur lui. Il n'est clairement pas la star du film mais j'ai adoré retrouver ce personnage. Mais revenons à son fils Henri : il est le digne fils de son père et on voit à quel point l'honneur est important. Il ne reculera jamais devant le danger pour mener sa mission ( impossible?) à bien. J'ai aimé les scènes où il est présent et nous avons de belles scènes de batailles. Il est courageux, espiègle, futé et saura travailler avec le farfelu Jack. 



La touche féminine est aportée par Kaya Scodelario qui incarne Carina Smyth. On sait que la place de la femme est très précise à cette époque mais elle rue dans les brancards en voulant découvrir la vérité sur l'identité de son père. Elle n'a qu'une quête : découvrir le trésor caché dans le journal de Galilée et j'ai aimé sa malice et son humour. Elle casse les codes et devra se battre pour rester en vie. Considérée comme une sorcière pour l'hérésie de ses propos, elle devra s'allier avec Henri et Jack pour tenter d'accomplir son destin. 



Quel plaisir aussi de retrouver Geoffrey Rush dans la peau du Capitaine Barbossa. C'est un homme qui retourne sa veste plus vite que son ombre mais qu'on adore toujours autant. Il va où le vent tourne et son égoïsme le poussera à faire équipe avec d'innombrables pirates pour mettre la main sur le trident d'Appolon. J'ai ri avec ce personnage qui est même parvenu à m'émouvoir lors d'une certaine révélation. Nouveau pirate mais quel pirate: Javier Bardem prête ses traits au capitaine Brand et son armée de pirates morts vivants est à couper le souffle. Cet homme orgueilleux et imbu de sa personnage n'a qu'un ennemi en tête : Jack Sparrow. Sa vengeance sera des plus terribles et gare à qui se mettra sur son chemin. 



Bref, j'ai tout simplement adoré voir ce nouvel épisode de la saga Pirates des Caraïbes .Tous les ingrédients sont réunis pour passer un excellent moment. Cette saga a su perdurer en se renouvellant tout en apportant des réponses aux questions que nous nous posions sur les différents personnages. C'est quand la suite :p 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...