mardi 8 mars 2016

Barbara Katts nous livre Le journal d'une Libertine

Journal d'une libertine, c'est le journal d’une jeune française, trentenaire, épanouie dans sa vie professionnelle et nettement moins dans sa vie privée.

Elle consigne tout dans ses cahiers : ses amours, ses ébats, ses peines, ses peurs, ses erreurs aussi. Elle a besoin de ce temps de parole pour tout avouer, sans fard, sans faux-semblant et en tâchant d’être la plus sincère possible, sans se mentir à elle-même. Les mots peuvent être crus, le contenu, choquant. Ce qu’elle y écrit, elle ne l’a raconté à personne, car une femme est si vite jugée, cataloguée, irrémédiablement condamnée. Elle est pourtant comme toutes les autres et son histoire n’est pas bien différente de celles de centaines d’inconnues. Elle ne fait que chercher le bonheur, sans savoir quel visage il aura ni ce qu’elle devra faire pour qu’il la choisisse, elle plutôt qu’une autre. Elle veut sa part de rêve mais pour cela, elle se risque à forcer le destin en se perdant parfois dans les méandres des mauvais choix et des désirs d’autrui.

Certains diront qu’elle a fait son expérience, d’autres qu’elle s’est brûlé les ailes.

Peut-être un peu des deux.

Date de sortie : 25 février 2016
Editeur : Collection Paulette
Prix: 0.99 euros
Pages: 46 pages

Note:image host


Avant de vous donner mon avis complet sur ce premier tome, je voudrais remercier Anita de Collection Paulette qui m'a permis une nouvelle fois de découvrir ce titre en SP

Mon avis : J'avais découvert la plume de Barbara Katts lors des nouvelle Sexy World qu'HQN avait publié pour la coupe du monde de Rugby. C'est donc avec un réel plaisir que j'attendais de découvrir cette nouvelle trilogie.

Nous voilà donc propulsée au coeur du libertinage avec ce premier tome. Ecrit à la première personne et sous la forme d'un journal intime, l'héroïne , dont nous ne connaissons pas le nom et donc à qui n'importe quelle lectrice peut s'identifier, se livre sans tatou sur un sujet très sensible , celui du libertinage. Grâce aux deux premiers chapitres, nous pouvons donc découvrir les premiers babillements du libertinage puis la pratique du triolisme.

Ames sensibles abstenez vous car les pratiques ici décrites ne sont pas des plus classiques et elles peuvent donc choquer la sensibilités des lecteurs les plus jeunes. On découvre donc par le biais de souvenir , le rencontre de la jeune femme avec Jean son maître. Il s'agit ici en quelques sorte de soumission car Jean lui proposera divers scénarios qu'elle peut bien entendu refuser.

On entre donc dans le vif du sujet avec une première expérience assez particulière car Patrick, un ami de Jean , a une particularité au niveau de son anatomie. Barbara Katts ne nous décrit pas un monde parfait où toutes les expériences du libertinage sont parfaites et exaltantes. Non , elle nous propose avec justesse les premières découvertes, les premiers émois mais aussi les premiers "loupés".

Aucun tabou donc la jeune femme se pose des tas de questions légitimes et tellement en lien avec la société dans laquelle on vit qui ne cesse de juger des pratiques qui ne rentrent pas dans le moule d'un modèle classique. Doit on juger ces pratiques? La femme est elle stigmatisée lorsqu'elle s'abandonne à ce genre de pratiques?

J'ai aimé la découverte de ce premier tome même si l'attitude de Jean m'a légèrement exaspéré dans la 2ème partie. Dans le processus de découverte du triolisme, j'ai été plus touchée par l'échange entre la jeune femme et l'inconnu choisi pour cette partie fine que celui avec Jean. Je pense qu'il est nécessaire d'avoir un certain détachement lors de cette pratique au sein de son couple mais il y a quelque chose qui m'a dérangé dans l'attitude et les gestes de Jean.

Bref, j'ai bien aimé ce premier tome où nous partons à la découverte du libertinage et pas à pas nous allons entrer dans les pensées les plus intimes de l'héroïne qui se livre entièrement corps et âme.

Pour commander , ce premier tome, cliquez ci dessous


2 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...