lundi 7 mars 2016

Mon avis sur Leaving Amarillo de Caisey Quinn

Certaines promesses sont faites pour être brisées

Aussi loin que je m’en souvienne, je n’ai toujours vécu que pour deux choses : la musique et Gavin Garrison. La musique est l’exutoire de mes peines, Gavin, le reflet de mon âme.

Aujourd’hui, je vais devoir choisir : le festival pour lequel a été sélectionné notre groupe, Leaving Amarillo, peut lancer notre carrière, c’est notre chance de vivre notre rêve. Mais je ne sais pas si je suis capable de passer une semaine entière avec Gavin, de dormir chaque nuit dans la même chambre d’hôtel que lui, sans tout détruire. Parce que Gavin n’est pas seulement le batteur de notre groupe, il est aussi le meilleur ami de mon frère, celui qui a promis de ne jamais poser la main sur moi.

Il est le seul homme que je ne peux avoir et le seul que je veux.

Date de sortie : 29 avril 2016
Editeur : &H
Prix: 14.90 euros
Pages: 448 pages

Note:image host

Avant de vous donner mon avis, je voudrais remercier Mélanie des Editions &Q qui m'a permis de lire ce roman en avant première et en SP

Mon avis : Je suis proche du coup de coeur car j'ai vraiment été happée par ce premier tome qui nous fait entrer dans le monde de la musique et en particulier celui du festival. Alors oui , vous me direz qu'on a déjà lu des romances où un frère fait promettre à son meilleur ami de ne pas toucher à sa petite soeur mais l'histoire n'est pas une redite d'une autre saga et j'ai vraiment apprécié découvrir le groupe Leaving Amarillo.

Nous découvrons donc l'histoire par le biais de Dixie Leigh Lark, une jeune femme de 19 ans. Elle est la soeur de Dallas qui porte véritablement le groupe et qui a envie de reconnaissance et de gloire. Mais elle est aussi et surtout amoureuse depuis des années de Gavin Garrinson le batteur du groupe. Elle souffre en silence depuis des années car Gavin est du genre à draguer tout ce qui bouge et son charme ne cesse de faire des ravages. Il voit en Dixie la petite soeur qu'il n'a jamais eu et on peut dire que cette dernière ne va pas cesser de souffrir tout au long de cette romance. On sent très vite que la musique est un véritable besoin pour elle et on le comprend très vite avec Oz. Non ce dernier n'est pas un autre personnage mais son fiddle ( comprenez par là une sorte de violon). Dès qu'elle l'a entre les mains, elle devient une autre personne qui vibre et qui fait passer ses émotions un archet à la main. Il faut dire que son entrée dans le monde de la musique n'est pas anodin et est lourd de sens. Après l'accident de voiture qui a coûté la vie à ses parents , Dixie et Dallas ont été élevés par leur grands parents qui leur ont transmis la passion et le goût de la musique. Dixie est donc une jeune femme qui est assez mature pour son âge même si par moment, j'ai été un peu titillée par son attitude , qui somme toute est logique pour une jeune fille de son âge. Comme lui disait son grand père, Dixie a la beauté d'une fleur et la force d'un pissenlit. Les épreuves de la vie ne l'ont pas épargnée et on aimerait qu'elle puisse enfin toucher du bout des doigts au bonheur. Au fil de l'histoire , notre coeur se sert donc à de nombreuses reprises face aux divers événements qu'elle va devoir vivre. Réussira t-elle à mettre de côté ses sentiments pour préserver l'avenir du groupe? Laissera t-elle parler son coeur? Pourra t-elle être aimée par l'homme qui hante ses nuits depuis tant d'années?

Je l'avoue , j'ai eu envie de baffer tout au long du roman Dallas qui m'a passablement énervé. Il veille sur sa soeur tel un vautour veillant sur ses petits. Certes, ils ont vécu des événements douloureux dès leur plus jeune âge et ils ont toujours pu compter l'un sur l'autre mais je l'ai trouvé assez égoïste. Je pense qu'il a parfaitement conscience de l'amour que Dixie porte à Gavin mais dans ce cas pourquoi remettre sans cesse cette promesse sur le tapis. On ne nous a pas tout dit dans ce premier tome et des tas de questions restent en suspens . Notre imagination débordante ( en tout cas la mienne) échafaude des tas d'hypothèses . Une chose est sure : Dallas a fermé à clé son coeur et il n'éprouve aucun sentiment. Il aime mal en tout cas sa soeur. Je pense sincèrement qu'il tient à elle mais il a une drôle de manière de le prouver. Sa soif de réussite et de gloire étouffent tout le reste et il y aura notamment une scène vers la fin de ce tome qui m'a particulièrement agacée. Comment a t il pu faire un tel choix? Il a lui aussi souffert de la perte de ses parents mais j'aurais aimé qu'il s'ouvre plus et qu'il ne soit pas cette figure tyrannique tout au long de l'intrigue. Il est l'ombre qui rode et qui veille à ce qu'aucune limite ne soit dépassée. Il a aussi tendance à traiter sa soeur comme une gamine incapable de comprendre tous les enjeux . Il est peut être bon dans son domaine mais je suis tout de même intriguée de savoir comment va se dérouler le second tome qui lui est consacré car bien entendu il nous faudra sans doute attendre le 3ème tome afin de connaître toute la vérité sur ce lourd secret qui semble unir Gavin et Dallas. Que s'est il réellement passé à Houston pendant que Dixie était à l'université? Robyn Breeland est également évoquée dans ce premier tome et elle a piqué ma curiosité quant à sa relation avec le terrible Dallas. Il était un homme différent à ses côtés. Qu'est ce qui l'a poussé à devenir cet être aussi dénué de sentiments?

On va terminer avec le meilleur pour la fin à la savoir le très sexy Gavin Garrison. Lui aussi mérité sa livraison de claques car cet homme a le don de nous faire tourner en bourrique. On sent qu'un lien particulier l'unit à son "Blue Bird" , comme il aime surnommer Dixie. Il est indéniablement attiré par elle et pourtant il lutte de toute ses forces pour ne pas céder et tenir la promesse qu'il ne doit absolument pas briser. Il souffle le chaud et le froid et ça en devient parfois agaçant car il nous donne le tournis avec ses "je te veux mais je ne te touche pas". Si l'enfance de Dixie et Dallas a été compliquée , celle de Gavin est indescriptible et il en porte encore les stigmates. Comment se construire quand sa mère préfère la cocaïne à son fils? Il n'a jamais vraiment appris le sens du mot aimer et donc on sent bien qu'il ne sait pas véritablement quoi faire ou comment se comporter en compagnie de Dixie. Il va cependant nous offrir des scènes de sexes à couper le souffle et quand vous le lirez, vous ne verrez plus jamais la dégustation d'une glace de la même manière. Il se dégage donc de lui un sex appeal à tout éprouve et pourtant il m'a agacé quand il joue avec les sentiments de Dixie. Qu'il soit paumé , je peux le concevoir mais après tout ce qu'elle va lui révéler , faire le choix qu'il fait à la fin est juste inacceptable. Je suis très curieuse de découvrir ce qui se cache derrière le lourd secret qu'il porte et je me fais des hypothèses des plus catastrophiques. J'espère sincèrement avoir tort.

Bref, j'ai passé un très bon moment de lectures avec Leaving Amarillo malgré quelques petites lenteurs au milieu du roman.Casey Quinn nous fait entrer dans l'univers de la musique et de ses aléas tout en nous offrant une romance torturée comme je les aime. J'attends donc avec impatience le happy end qui j'espère pointera vite le bout de son nez.

Pour pré commander ce roman, cliquez ci dessous

2 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...