jeudi 28 février 2019

Mon avis sur le superbe 2ème tome de la saga Black Riders, Girl Crush de CJ Ronnie

La menace plane sur les Black Riders. Et si le danger venait de l'intérieur ?

À la suite de leur mission sauvetage pour récupérer Hayley et Brandon des griffes des Hell's Eagles, les Black Riders se doutent que le club adverse n'a pas dit son dernier mot et qu'il pourrait préparer une attaque d'envergure à leur rencontre.

Pops, qui redécouvre son rôle de père, a juré à Logan qu'il le protègerait envers et contre tout mais Keira, l'assistante sociale qui suit le dossier du garçon, voit d'un mauvais oeil qu'il puisse être élevé au sein d'un groupe de bikers. Le président du club pourra-t-il tenir sa promesse ? Parviendra-t-il à convaincre Keira qu'elle a tort, alors que le club s'apprête à entrer en guerre contre les Hell's Eagles ?

De son côté, Brandon est de retour en Californie après avoir passé l'été à New York pour tenter de soigner ses blessures. Mais il n'est plus le même au grand dam de Beverly qui attendait son retour avec impatience. Réussira-t-elle à lui redonner goût à la vie ?
Les Black Riders resteront-ils soudés dans la tourmente ?

Date de sortie : 14 février 2019
Editeur : Hugo New Romance Poche
Prix: 8.50 euros
Pages : 735 pages

Note

Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à dire un grand merci à Célia des Editions Hugo New Romance Poche pour m'avoir permis de lire en SP cette saga

Mon avis : J'avais adoré découvrir l'univers de ce premier tome et j'avais donc hâte de retrouver Hayley, Jace, Brandon , Beverly , Pops et les autres. Malgré le fait que ce roman fasse plus de 700 pages, on le dévore et nous avons envie de connaître le dénouement final. CJ Ronnie nous offre donc une saga de bikers auxquels on va s'attacher .

Pops est donc le président des Black Riders et il va devoir gérer de nombreux soucis. Le premier étant évidemment la guerre que les Hell's Eagles comptent bien leur mener. L'acte ignoble de Garrett a été le détonateur et l'implosion est proche. Il s'agira de savoir qui seront ses alliés et qui voudra sa peau. Emmy le quitte pour une vie qu'il est incapable de lui donner et si Pops n'a jamais eu de régulière au sens propre du terme, on espère pour lui qu'il pourrait être heureux. Mais le Club ne lui laisse aucun répit et outre les guerres entre bikers, il devra mener un autre combat qui lui tient à coeur et qui implique le petit Logan. J'ai adoré retrouver ce gamin et le voir évoluer aux côtés de ce biker au grand coeur. Il va devoir se battre pour obtenir sa garde et il aura un obstacle de taille sur son chemin en la personne de Keira Andersen. Cette assistante sociale donnera du fil à retordre à notre Pops qui aura beau démontrer qu'il peut s'occuper de Logan, elle ne veut rien entendre.

Si le premier tome nous présentait l'univers des Black Riders, ici nous en avons plus les coulisses dans le sens où nous retrouvons les personnages marquant du club mais nous ne développons pas son histoire personnelle. Jace et Hayley sont toujours présents mais nous ne nous intéressons plus à leur histoire d'amour. Splinter, le frère de Pops est aussi très présent et apportera une certaine sagesse à ceux qui en auront le plus besoin . Il est posé tout en étant horrible quand il le faut. Il a les moyens d'effrayer les autres mais il peut aussi être le guide dont certains auront besoin. Nous retrouvons aussi la fille de Pops , Beverly, qui ne sait toujours pas ce qui se passe au sein du Club mais qui sait que les règles ne doivent pas être bafoués. Hayley sera donc là pour venir en aide à son meilleur ami qui ne va pas bien. Elle devra faire à la vérité et cela ne sera pas une mince affaire. Même si elle ne le montre pas les séquelles de ce qu'elle a vécu sont toujours là.

Brandon devient un personnage essentiel de ce deuxième tome et on va le voir plonger au plus bas. Il ne cesse d'être en rage contre les Black Riders qu'il accuse d'avoir contribué à son kidnapping. Il doit trouver des personnes à accuser et sa rage va lui brouiller la vue mais aussi tout discernement. Ses séquelles physiques seront aussi très fortes et la souffrance sera présente au quotidien. Grâce à des flashbacks, nous revivons ce qu'il a vécu pendant sa torture mais aussi sa convalescence en compagnie de Beverly. Nous oscillons donc entre les ténèbres et la lumière et il devra faire le bon choix au moment opportun. En étant aveuglé par cette rage , il pourrait s'enliser dans une situation déjà très difficile. Saura t-il prendre les bonnes décisions?

Bref, je vous recommande de lire la saga Black Riders si vous aimez les romances avec des bikers car nous nous attachons à chaque personnage et à toutes les générations. On va dans ce tome tourner les pages en ayant peur du dénouement final car le danger est imminent et le happy end n'est pas une donnée acquise.

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...