mercredi 27 février 2019

Bonus 2 : Quand Rome et Cora, les personnages de Marked Men de Jay Crownover s'interviewent...


Interview de Rome par Cora

Cora : T'es en train de mâter mes seins ?

Rome : C'est ça ta première question parce que tu sais bien que oui.

Cora qui lève les yeux au ciel dans sa direction : T'es vraiment un mec toi.

Rome avec un grognement : Je ne te serai pas d'une grande utilité si je n'en étais pas un . Finissons en avec ça , j'ai des merdes à traiter aujourd'hui.

Cora rétrécit le regard : T'es vraiment obligé de faire disparaître tout côté fun des choses ? Capitaine Pas Fun Du Tout en pleine action.

A présent il se doit de lui sourire. : C'est donc ta question numéro 2, c'est ça ? Et non je ne peux m'empêcher d'ôter tout côté fun aux choses. Je pense que ta notion d'amusement et la mienne sont bien différentes. Moi ça t'implique toi et des tas de vêtements en moins... et toi , tu vas kiffer toute occasion où tu pourras me poser des millions de questions auxquelles je ne veux pas particulièrement répondre.

Cora levant la main : 5 questions Molosse, pas des millions et ça va pas te tuer de jouer le jeu.

Rome se recule dans son siège derrière le meuble qui les sépare dans leur bureau : Ca se pourrait. Je sais à quel point tu peux être sournoise quand tu le veux.

Cora lève un sourcil alors qu'il lève le bras en l'air et pose ses mains derrière sa tête : OK donc si tu devais choisir la couleur de mes yeux, soit bruns soit bleus ; que choisirais tu ?

Ses sourcils s'abaissent tellement que sa cicatrice devient toute blanche sur son front : Je ne le ferais pas. A mes yeux, tu es toutes les couleurs, toutes les brillances, toutes les bonnes choses dans mon monde. Je ne changerai rien du tout chez toi. J'aime le fait de pouvoir dire ce qui se passe dans ton esprit créatif rien qu'en regardant tes yeux. L'oeil bleu est toujours clair et plein d'honnêteté et le marron me fait toujours savoir quand tu es prête à faire des choses salaces.

Elle lui sourit et se penche en avant sur sa chaise et automatiquement son regard traque la manière dont sa chemise lui serre sa poitrine grandissante : Tu vois , tu es super bon à ce jeu, Rome. Donc est ce que mon travail te dérange ? Est ce que ça te fait grincer des dents ? Je travaille toute la journée avec des mecs ultra sexy couverts de tatouages et cette partie de mon activité implique que des mecs inconnus baissent leur frocs de temps en temps ?

Rome : Nan. Tu as eu ce mec et il n'est pas là, moi si, donc sur le long terme tu ne désirais pas cela. Quant au fait de gérer les services trois pièces des autres mecs... est ce la partie que j'adore... putain non, mais si c'est ce que tu dois faire et que ça ne te dérange pas je refuse donc de me laisser perturber par ça. Je pourrais te poser la même question est ce que ça te dérange qu'une des anciennes prérogatives de mon travail dans l'Armée était de se prendre une balle quotidiennement ? (Automatiquement elle se raidit car tout ce qui a à voir avec le fait qu'il soit blessé reste un sujet sensible). Bien sûr que ça te dérangerait mais c'était mon job et il devait être fait.

Elle pousse un léger soupir et se lève et pose les mains sur le bureau de façon à ce qu'elle se penche vers lui : je déteste le fait qu'il s'avère que tu sois aussi bon à ce jeu, juste pour que tu le saches. ( Son regard est définitivement verrouillé sur l'espace que sa position a créé en remontant sa chemise. Il lui fait donc un sourire en coin.) C'est sympa de savoir qu'après tout ce temps et après un enfant , tu continues de me regarder comme tu le fais.

Rome : Toujours.

Cora : Dooonnnc Où tu nous imagines dans les prochaines années, Molosse ? A quoi ressemblerait notre futur ?

Rome se met debout et se penche sur le bureau afin qu'il puisse mettre sa main à l'arrière de sa nuque et l'attirer encore plus près : On sera comme ça. Heureux , amoureux , faisant des bébés, ayant une famille qui ne cesse de s'agrandir. On va se marier , on va acheter une maison, on va voir tous nos amis et notre famille emprunter le même chemin... et ça comprend Asa même si je dois le maintenir en place et l'obliger à voir ce qu'il a juste en face des yeux. Notre futur c'est toi et moi et tout ce qu'on voudra , Mini Pouce.

Elle se marre un peu et le laisse la tirer en avant pour un baiser qui est définitivement plus fun que le fait de se poser des questions .

Cora : Rome est le grand vainqueur.

Rome : Tout à fait, j'ai fini avec toi , pas vrai ?


Interview de Cora par Rome

Rome la soulève et la pose sur le bureau de façon à ce qu'elle soit assise sur le rebord alors qu'il retombe sur sa chaise de bureau. Il pose ses mains sur ses cuisses tatouées et penche la tête en arrière pour lever les yeux vers elle maintenant qu'elle est au dessus de lui : Est ce que notre différence de taille t'ennuie ? Je sais que tu sembles un peu plus forte que tu ne l'es grâce à cette attitude mais en vrai tu es un format de poche.

Elle lui jette un regard noir pour s'amuser : Non , les seules fois où tu me malmènes sont quand je te le demande vraiment gentiment donc en général je n'y pense pas vraiment. Au début, tu étais déroutant. Tu semblais être partout, mais c'était plus parce que tu prenais de plus en plus de place dans ma tête et dans mon cœur, pas parce que tu es un géant ou un sauvage au lit.

Il grogne et suit à la trace le motif tatoué sur sa jambe avec son doigt : Tu aimes le fait de dormir au dessus de moi . Ca t'emmerdait tout le temps où tu étais enceinte de Remy car tu ne cessais de rouler sur le côté à cause de ton ventre qui gênait .

Cora : Tu penses que ton frère serait content qu'on ait choisi son nom en hommage en lui ?

Rome avec un étrange regard sur le visage : Je sais qu'il l'aurait été . C'était le seul choix à faire. (Elle lui a demandé auparavant de lui expliquer mais il lui a toujours dit qu'il ne le pouvait pas. Comme il a failli mourir pour elle , elle l'a laissé faire à sa guise, ce petit truc rien que pour lui.)

Rome fait rouler sa chaise pour être plus prêt de sorte à ce qu'elle doive écarter les jambes pour lui faire de la place et il met ses mains autour de sa taille : Donc est ce que tu te demandes parfois ce qui aurait pu se passer si tes décisions impulsives te seraient revenues en plein visage ? Par exemple si j'avais décidé que tu étais une folle pétasse quand tu as renversé cette bière sur ma tête ou si les choses avec Orlando t'avaient complètement pété au visage ? Tu prends des risques avec les émotions et les vies des personnes qui pourraient être vraiment dévastatrices si elles n'allaient pas dans ton sens, Mini Pouce.

Cora tend la main et la pose sur ses épaules et se penche en avant afin qu'elle puisse poser sa joue au dessus de sa tête : Je devais le faire... enfin peut être pas renverser ta bière sur ta tête. C'était simplement parce que tu m'avais tellement gonflé que je n'y voyais plus clair et si tu avais décidé que j'étais une pétasse tarée, tu n'aurais pas eu tort. Je ne te connaissais pas du tout, mais il y avait quelque chose chez toi...même aussi tôt , qui me faisait devenir folle. Peut être c'était les phéromones . Quant à Lando , je savais qu'en y allant je prenais un risque majeur que moi et Shaw prenions toutes les deux. J'ai croisé les doigts pendant tout le trajet , mais c'est un mec tellement génial et il adorait ton frère que j'avais le sentiment que tout se passerait bien. Il avait besoin de faire partie de la famille.

Rome : Il en fait partie.

Cora : Je sais et c'est pour ça que je ne peux pas plus t'aimer que je ne le fais déjà . Tu es un homme dur , Rome, mais derrière tout ça il y a un cœur.

Il lui grogne dessus et la tire pour qu'elle glisse du bureau et qu'elle soit fermement assise sur ses cuisses. Ouais, il y a des choses chez Rome qui sont très dures : Tu vas me laisser te faire des enfants ?

Cora se marre tandis qu'il commence à lui enlever ses vêtements : S'ils deviennent tous aussi adorables et merveilleux que Remy , tu as ta réponse. Elle est le plus beau cadeau que tu pouvais me donner.

Rome : Elle est la meilleure chose qui me soit arrivé après toi... t'as fermé la porte à clé quand tu es entrée ?

Cora : Evidemment que je l'ai fait , Molosse. Je savais que j'allais devoir remettre les choses en place pour que tu acceptes de faire ça.

Rome : T'as bien raison... à présent à mon tour de m'amuser.

2 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...