jeudi 31 décembre 2015

Mon avis sur Le Livre d'Or de Deborah Copaken Kogan


Un week-end peut-il changer votre vie ?

Vingt ans après avoir partagé un appartement à Harvard, quatre amies sont conviées à la réunion des anciens élèves. Ce week-end teinté de nostalgie les invite à réfléchir sur leur vie. Entre leurs espoirs d'alors et les réalités d'aujourd'hui, leur existence a pris un tour inattendu. Cette réunion est aussi l'occasion pour elles de revoir leurs anciens camarades de promotion, qu'elles n'ont jamais vraiment perdus de vue. En effet, tous les cinq ans, les anciens diplômés de Harvard doivent remplir le livre d'or dans lequel chacun est tenu d'écrire un court essai sur sa vie, sa famille et ses projets. Mais, entre l'image que l'on veut montrer au monde et la vérité, il y a parfois une différence...

Date de sortie : 15 octobre 2015
Editeur: Le cherche Midi Editeur

Note : ****

Avant de vous donner mon avis complet, je voudrais remercier Solène du Cherche Midi Editeur pour m'avoir permis de découvre ce livre en SP

Mon avis : Lorsque j ai débuté ma lecture , j'ai eu un peu de mal à entrer dans le vif du sujet car je trouvais que les entrées du livre d or alourdissait un peu la lecture mais au final elles sont des aides à notre compréhension des personnages .

Les apparences sont souvent trompeuses et c est ainsi dire le message de ce livre . Le livre d or est une spécificité américaine et notamment des prestigieuses universités telles que Harvard . En effet , ces écoles de prestiges organisent tous les 5 ans une réunion des anciens élèves afin de se retrouver et de faire le point sur sa vie . Le livre d or est donc une sorte d almanach où chaque ancien d Harvard doit faire le point sur les 5 ans qui se sont écoulés . Mais il ne s agit pas que d un simple mot car chaque page regorge d informations aussi importantes que les coordonnées personnelles , le métier et la personne doit rédiger entre 3 et 5 paragraphes pour se confier sur les années écoulées.  

Nous voici donc face à la promotion 2009 et ils se retrouvent 20 ans après les années universitaires et autant dire que tous et toutes sont bien établis dans leur vie personnelle mais aussi professionnelle . On découvre donc un groupe d amis et on verra au fil de notre lecture que leur destinée est restée liée et que leur vie si parfaite n est pas aussi rodée qu on semble le penser. Chaque personnage incarne un idéal ou une problématique et on découvre petit à petit leur monde pas si parfait que ça . 

La toute première femme que l on découvre est Addison . Elle a une vie très épanouie et bien remplie avec ses 4 enfants et un mari vraiment exceptionnel et unique . Notez là mon ironie car Gunner après avoir publié un roman qui a rencontré un superbe succès a le syndrome de la page blanche depuis de très très nombreuses années . Ce qui est irritable chez lui est sa vision arriérée de la femme . Addison a voulu des enfants très bien qu elle s en occupe tout le temps et en toute occasion car monsieur est toujours sur le point de pondre le roman du siècle. Comprenez là que c est un artiste raté qui végète . Et le point culminant de ce week end est la passé d Addison qui va la rattraper alors qu elle ne s y attend pas . Mais cet événement lui ouvrira peut être les yeux sur sa vie et ses réelles envie qu elle a laissées de côté . Gunner saura t il écrire une nouvelle page de sa vie ? 

Nous avons ensuite la pétillante Mia mariée au parfait et formidable Jonathan. Elle a toujours voulu être une artiste et malgré ses brillantes performances à l époque d Harvard, elle réalisera le rôle de sa vie en s occupant de ses 4 enfants . Malgré un milieu propice aux excès , Mia saura assurer une stabilité à la fois familiale et sentimentale avec son époux. En effet Jonathan est un réalisateur reconnu et ils ont su se créer une belle petite vie. Tout semble être parfait pour cette famille dont les enfants sont tous aussi responsables ( il suffit de voir Max et son sens des responsabilités à un si jeune âge ) mais on découvrira de petits secrets qui pourraient provoquer un tsunami si ceux ci venaient être révélés au grand jour . Comment faire face à la terrible réalité de 2009? L amour peut il être plus fort que tout ?

Jane est la plus fragilisée de toute et avec elles les apparences ne sont pas trompeuses. Elle a vécu toute sa vie des drames d une ampleur plus ou moins importantes mais le dernier en date l a laissée à terre. Elle a perdu un être cher , découvert le secret de son ami Bruno et elle ne peut pardonner . Pourtant le hasard va lui ouvrir les yeux sur Claire sa mère ( ce modèle de vertu) , son mari Hervé décédé il y a quelques temps et elle nous offre un formidable exemple de ce qu est le pardon , le vrai et l empathie . Jane est une femme attachant , a vif mais tellement touchante . On souffre avec elle mais on découvre les vertues de l'amitié du dialogue et de la compréhension . 

Enfin ce groupe compte parmi ses membres Clover, une femme d une quarantaine d année dont le désir de maternité est si intense que son mari Danny ne veut pas céder . Replonger dans son passé universitaire c est aussi le moyen de découvrir le véritable sens du mot amour , d un nouveau départ , d une nouvelle vie où le mot regret n a pas sa place . Elle devra affronter et dépasser ses remords pour faire face à la vérité .  Mais parviendra t elle à faire le grand saut dans le vide ? 

Bref , j ai passé un agréable moment de lectures avec des personnages haut en couleurs qui ont des failles , des défauts mais qui prennen leur vie en main pour faire face à leur problème . Le livre d or est une spécificité américaine qui donne envie aux lecteurs Français de pouvoir vivre ce phénomène qu on peut voir dans les films ou séries américaines. Les thématiques soulevées sont aussi diverses et variés et nous intriguent jusqu à la dernière page . 

Pour commander ce roman , cliquez ci dessous  



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...