mardi 5 septembre 2017

Mon coup de coeur pour Above All - Résister de Battista Tarantini

Parce qu’elle a accepté de relever le défi de ses supérieurs et de devenir pilote de chasse embarquée, Alexi a suivi un programme d’entraînement intensif. Avec sérieux et détermination, elle a su mener à bien sa formation en impressionnant tout l’équipage, et plus particulièrement Andreas van Allen, le tumultueux capitaine du navire, devenu son instructeur de vol, et surtout son amant…  Alors que leur relation prend de la vitesse, il devient de plus en plus difficile pour eux de faire la part des choses entre vie professionnelle et vie privée. Difficile aussi pour Alexi de se frayer un chemin au cœur du mystère qui entoure la vie d’Andreas. Lorsque le navire accoste à Hawaï pour une courte permission, une tornade de révélations souffle sur leur relation cachée, rendant plus précaire que jamais l’équilibre qui la maintenait à flot…

Date de sortie : 5 juillet 2017
Editeur : BMR
Prix: 15.90 euros
Pages : 322 pages

Note : image host

Retrouvez mon Avis sur le tome 1 Embarquer

Mon avis : J'avais adoré le premier tome qui était très addictif et étant donné que j'ai les deux derniers à portée de mains, je vais pouvoir ne pas tarder à les enchaîner. Battista Tarantini nous offre un second tome cette fois ci au coeur de l'action et en direct des cockpit car Miss Météo continue sa formation de pilote et Ice va se livrer comme jamais.

Sur un groupe de LC de la saga Above All, des traits physiques ont été bien définis en identifiant le Capitaine Van Allen avec la plastique de Scott Eastwood et autant vous dire que ça envoit du lourd. Ice est certes un connard mais un connard qui va tenter d'évoluer au fil des pages et Miss Météo est des plus attachantes car elle réfléchit sur l'étendue de ses sentiments pour Andreas.

Mais commençons par notre formidable héroïne qui porte encore en elle les stigmates du passé et à ce sujet , je me demande si ce n'est pas son passif avec Gabriel qui la retient en arrière. Elle ne semble pas se donner à 200% dans son entraînement et il semblerait qu'elle porte en elle un blocage pour la libérer totalement dans les airs. Alexi Snow n'est pas une femme comme les autres et elle va nous le prouver une fois de plus dans ce second tome. Elle évolue dans un monde d'hommes et c'est un combat au quotidien qui l'attend pour prouver sa bravoure et pour démontrer qu'elle ne doit pas sa place à sa plastique mais bel et bien à ses compétences. J'ai adoré ce nouveau tome car une fois de plus , Alexi fait preuve d'une force incroyable et d'une combativité sans fin. Elle n'a que quelques mois pour se préparer à piloter et personne ne va la ménager sur ce point. Son instructeur restera Drake aka "Big Bear" et il n'a pas son pareil pour la pousser dans ses retranchements tout en prenant soin de cacher ses propres faiblesses. Teddy Bear comme elle le surnomme affectueusement est au courant de tout et pourtant il se comportera en véritable ami au moment voulu. J'ai vraiment peur pour ce personnage qui refuse d'affronter la vérité et sans doute la maladie. C'est un homme auquel on s'attache et j'ai hâte de savoir ce que le destin lui réserve dans le dernier tome. Alexi va donc montrer ce qu'elle a dans le ventre dans ce nouveau tome et on ne peut qu'être fier d'elle et ses accomplissements.

Mais l'évolution ne se fera pas uniquement dans sa vie professionnelle car sa vie sentimentale va aussi être une sacrée montagne Russe. Ce qui avait démarré comme une liaison anodine entre elle et son supérieur et elle ne peut se cantonner à cette appelation. Face à elle, l'iceberg pourrait bien fondre un peu et montrer qu'il peut aussi se montrer romantique et sympathique. L'intensité sexuelle entre eux fait de nouveau des étincelles et leurs étreintes transmettent les émotions qu'ils sont tous les deux incapables de vocaliser. Nous sentons très bien qu'Alexi est en train de tomber amoureuse d'Andreas et nous pouvons aussi deviner qu'il en est de même pour Ice car il va faire des efforts dans ce tome. Ce qui est aussi intéressant est la présence féminine qui se rapproche un peu plus d'elle. On retrouve évidemment April Donovan, l'infirmière qui restera égale à elle et qui apportera ce côté un peu fou dont on a besoin. Elle sera certes présente en filigrane mais on sent qu'elle sera là aux moments opportuns. On espère juste qu'elle apprendra à mieux tenir sa langue car certaines révélations pourraient avoir des répercussions très lourdes de conséquences. On découvre aussi un peu plus Zora Weet , cette dure à cuire qui a très vite repoussé Alexi et qui lui en veut en quelque sorte. Zora est une femme très fière et qui a soif de réussite. Son ambition et le fait qu'elle ne recule devant rien pourraient avoir un impact positif sur Alexi. Les femmes prennent donc peu à peu le pouvoir et démontre qu'elles ont toutes leur place sur le Percival ou dans les airs.

Passons à présent à notre cher héros. Que dire d'Andreas Van Allen sinon qu'il m'a une nouvelle fois surprise dans ce nouveau tome. Il souffle clairement le chaud et le froid mais cela fait irrémédiablement partie de sa personnalité. Il va s'ouvrir sur sa vie , ses envies et ses questionnements et même si tout n'est pas clair comme de l'eau de roche, on s'attache de plus en plus. Si on passe outre son masque de connard arrogant, on va succomber une nouvelle fois à son charme car une fois qu'il sourit, nous sommes toutes foutues. Dans ce tome, on le voit plus dans l'intimité même si les scènes où il pilote sont juste à couper le souffle. Quand il est dans les airs, il ne rigole pas et sa réputation n'est plus à faire. Il a un talent fou et nous attendons donc de voir s'il a cette facilité pédagogique en lui. Instruire Miss Météo est une mission quasiment impossible mais en l'amenant à s'ouvrir à lui sur certains points , il pourrait déclencher le déclic en elle qui sera salvateur.

Dans ce nouveau tome, on découvre donc une nouvelle facette de sa personnalité et ce n'est absolument pas pour me déplaire car on découvre au final un homme déchiré entre son devoir et ses sentiments. En effet, par la force des choses, il devra se livrer sur la fameuse Darlene que nous avions découvert dans le premier tome et en s'ouvrant , nous comprenons cet aspect de sa vie. Pourtant on se pose encore des questions que l'avenir de sa relation avec Alexi. N'est ce qu'une passade ou est il sincère avec elle. Ce que j'ai adoré également est le fait qu'il fasse des efforts voire des concessions pour elle et certaines scènes sont magnifiquement romantiques. J'ai découvert un aspect chez lui assez inattendu et le défi sera de taire ses envies, ses crises de jalousie ( car oui Ice est très impulsif) et continuer la vie à bord tout en s'octroyant des escales mémorables. J'aime donc la personnalité multi facettes d'Ice car si on pense que c'est une girouette , je n'en suis plus autant convaincu. J'ai vraiment hâte de découvrir le dénouement final.

Bref, si vous n'êtes pas encore embarqué au bord du Percival, il ne faut plus Résister et vous laisser tenter par le diable en personne à savoir Andreas "Ice" Van Allen. Battista Tarantini a ce sublime don de nous plonger dans des univers intenses et bourrés de testostérones et on en redemande encore et encore. Vous n'êtes pas au bout de vos surprises car la menace n'a jamais été aussi prêt et le dénouement final pourrait faire des dégâts irrémédiables .

Pour commander ces romans, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...