mardi 15 janvier 2019

Mon avis sur le 1er tome de The boy next room d'Emma Green



Son premier amour ? Son plus grand interdit.

Hériter de quatre demi-frères d’un coup, c’est trop, beaucoup trop pour Céleste, éternelle solitaire, qui n’a jamais trouvé sa place nulle part. Envoyée chez son père biologique qu’elle connaît à peine, dans une immense réserve animalière au sud de l’Australie, elle perd tous ses repères. Surtout quand l’un des frères Farrow l’attire, la désarme et fait naître en elle des sentiments inavouables.
River est fascinant. River est en guerre contre la terre entière. River n’est pas pour elle. Mais River est juste dans la chambre d’à côté…
Et les choses se compliquent vite quand on accepte enfin de ne plus faire chemin seule.



Date de sortie : 15 janvier 2019
Editeur : Editions Addictives
Prix: 4.99 euros
Pages : 150 pages

Note :image host  

Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à dire un grand merci à Carole des Editions Addictives pour sa confiance et pour m'avoir permis de lire en SP ce 1er tome. 

Mon avis : Je suis ravie de retrouver la plume d'Emma Green dans cette nouvelle saga qui m'a fait un peu penser à Jeux Interdits à cause de la thématique mais dont le déroulement diffère. Nous sommes donc dans une romance Young Adult étant donné que les héros ont 18 ans et nous voilà partis pour découvrir l'outback australien et la nouvelle vie de Céleste Hardy. 

Céleste est donc une jeune femme de 18 ans qui va partir vivre chez son père qu'elle n'a jamais connu dans un pays on ne peut pas plus éloigné de sa vie parisienne. Elle a vécu des événements traumatisants et elle a dû faire face comme elle le pouvait en palliant à la situation par des moyens plutôt illicites. Sa mère Diane loin d'être compatissante et de lui tendre la main, a préféré jeter l'éponge et l'envoyer le plus loin possible de sa soeur Appoline. Il faut donc préserver les faux semblants et pendant un an, elle espère que la distance lui fera entendre raison. Pourtant on découvre une jeune femme solitaire qui est en souffrance perpétuelle mais qui peut heureusement compter sur son ami Amir pour lui remonter le moral et pour s'épancher en cas de besoin. 

Elle découvre donc la famille Farrow et en premier lieu son père Bailey qui va tenter par tous les moyens de construire un lien jamais établi. Il semble assez cool mais il faudra se méfier de l'eau qui dort. Il est à la tête d'une réserve animalière et il dégage de belles valeurs par le biais de son travail. Chacun de ses fils s'est vu confier à l'âge de 13 ans un chien dans le but de les rendre responsable et le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils sont à l'image de leur maître. Kasper est le plus jeune car il a 13 ans et demi mais c'est celui qui sera le plus ouvert à l'arrivée de cette inconnue dans sa vie. Il n'a pas de filtres et voit le monde avec son regard encore enfantin. J'ai bien aimé la relation qu'il va tisser avec Céleste. Jagger est un adolescent de 17 ans en pleine ébullition hormonale et avec lui tout est sujet à plaisanterie et au flirt. Il sait détendre l'ambiance et apaiser les tension. Asher est le plus mature et à 21 ans, il sera donc moins conciliant face à cette intrusion dans une vie familiale déjà très particulière. Quant à River, 19 ans, il est un mystère , une énigme que Céleste ne pourra s'empêcher de résoudre. Les premiers instants seront très tendus d'autant plus que Georgia , sa "belle mère" fera tout pour intensifier les tensions. 

Ce ne sera donc pas facile de se trouver une place dans un pays qui lui est totalement inconnu mais Céleste devra faire face à un problème qui deviendra de plus en plus pesant. Elle devra cesser de voir River comme un jeune homme séduisant et se rappeler qu'il est son demi frère et que le même rapprochement est amoral ou impossible. Elle devra aussi faire face à une nouvelle rentrée scolaire dans un nouvel établissement scolaire et faire face aux fantômes du passé. Elle espère rester transparente et ne plus faire de remous mais je pense qu'on va pouvoir compter sur Becca pour lui rendre les choses difficiles. 

Bref, un premier tome qui pose les bases d'une intrigue qui saura nous tenir en haleine. Emma Green nous propose une nouvelle romance avec une thématique forte et des enjeux importants. On découvre le personnage de Céleste et on s'attache déjà à cette fratrie qui n'a pas fini de nous faire rire ou rêver. Le cliffhanger final est bien présent et il faudra attendre le 5 février pour connaître la suite. 

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...