mardi 7 mai 2019

Extract Reveal : Découvrez un extrait de Quand l'amour s'en mail de Tamara Balliana




— Je peux savoir qui a trouvé que c’était une bonne idée de calligraphier à la main le nom des invités sur les marque-places ? bougonne Lætitia.
— Ta belle-mère, réponds-je sur un ton inexpressif qui reflète mon ennui. Et ton fiancé n’a pas osé lui dire non. D’ailleurs, on se demande bien où il est, celui-là.
— Il avait des choses urgentes à faire au Domaine. La façon dont elle insiste sur le caractère urgent de sa tâche laisse deviner qu’elle n’y croit pas une minute. Et moi non plus du coup. — Bien entendu ! Et moi, je suis la petite veinarde qui a gagné sa place ! Tu ne m’avais pas annoncé ça quand j’ai accepté le rôle de témoin. Si après, je n’ai pas le droit à une boîte de chocolats…
— Je suis désolée, Solène, s’excuse-t-elle. Si j’avais su…
— Je plaisante, Læti ! Je ne regrette pour rien au monde ma place de témoin. Sans ça, je n’aurais jamais pu assister à cette magnifique séance d’essayage de robes de mariée froufrouteuses sélectionnées par ta belle-mère. Elle grimace au souvenir de cet après-midi, qui n’a pas été de tout repos pour elle. Surtout lorsque sa mère s’est mise à abonder dans le sens de belle-maman. Et moi, j’ai découvert qu’il existe des robes de mariée vraiment hideuses.
— On aurait dû choisir de se marier à Las Vegas, ou seuls sur une plage à l’autre bout du monde, soupire-t-elle.
— Et tu n’aurais pas eu droit au traditionnel film avec des photos compromettantes de toi petite ? Quel dommage, chantonné-je. Cependant, ma plaisanterie ne la fait pas rire du tout. Elle pâlit même un peu.
— Tu as vraiment prévu ça ? demande-t-elle d’une voix blanche.
— Lætitia ? Tu me crois réellement capable de t’humilier ce jour-là ? Son absence de réponse me confirme qu’elle ne sait pas sur quel pied danser. Alors je précise :
— Ne t’inquiète pas, je n’ai rien prévu qui pourra te mettre mal à l’aise. Par contre, pour l’enterrement de vie de jeune fille… Je laisse planer le doute avec un sourire en coin. Je suis un peu sadique sur les bords.
— Qu’est-ce que vous avez organisé pour l’enterrement de vie de jeune fille ? m’interroge-t-elle avec un mélange d’excitation et d’angoisse dans sa voix.
— Tu penses sincèrement que je vais répondre à cette question ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...