lundi 13 mai 2019

Mon avis sur This crazy thing called love d'Elsa Carat

Elle n’avait pas prévu que l’amour s’en mêle !

Lali n’en revient pas, sa candidature a été retenue ! Elle va participer au grand reportage organisé par France Télévisions sur les vocations hors norme. Rien de tel pour booster les débuts de sa carrière de comédienne. Surtout que Luca, cet homme charmant qu’elle a repéré le jour du casting, fait partie de l’aventure, lui aussi. Et, même si ce futur pompier est légèrement prétentieux et agaçant, Lali trouve sa compagnie très agréable. Mais elle ne doit pas perdre de vue son objectif : se faire repérer dans l’émission. Et entamer une relation avec un autre participant n’est peut-être pas la meilleure idée qui soit… Enfin, sauf si cela reste leur petit secret ?

Date de sortie : 15 mai 2019
Editeur : HQN
Prix: 4.99 euros
Pages : 250 pages


Note :image host

Avant de vous donner mon avis le plus complet sur ce roman, je tiens à dire un grand merci à Mélanie des Editions HQN pour m'avoir permis de lire en SP ce roman. 

Mon avis : Je découvre la plume d'Elsa Carat avec cette romance sympathique qui fut une lecture agréable . Même si j'aurais aimé plus de développements sur certains aspects, on se prête au jeu de cette histoire où nos deux personnages devront surpasser quelques épreuves afin de pouvoir vivre pleinement leur histoire. 

Lali Garel est une jeune femme qui va intégrer le prestigieux Cours Florent et qui a évidemment envie de se lancer dans une carrière au théâtre ou au cinéma. Nous allons suivre ses déboires, ses interrogations , ses doutes au fil des pages et cela nous permettra d'apprendre à plus la connaître. C'est une héroïne à fleur de peau qui peut parfois s'emballer pour un tout petit rien. Ses parents ne cautionnent pas forcément son choix de carrière mais ils ne lui mettent pas des bâtons dans les roues non plus. Sa colocataire Jade ne peut pas être associée au terme amie car je l'ai trouvée trop superficielle et très égoïste. Elle manque clairement de maturité et de recul vis à vis de sa propre situation personnelle , ce qui fait que je l'ai trouvé injuste vis à vis de Lali. Cette dernière ne peut donc compter que sur Mora qui est en quelque sorte la figure maternelle qui manque dans son quotidien. Elle est sa patronne au Camp US , le bar où elle travaille pour empocher de l'argent et ainsi payer ses onéreuses études. J'ai aimé ce personnage car il est apaisant et apporte son expérience pour éluder des situations difficiles. 

Quand elle va être prise pour faire partie d'une émission de Télé Réalité retraçant le destin de personnes ayant choisi des carrières exceptionnelles, elle va tomber dans un monde où les apparences sont encore plus trompeuses. J'ai regretté qu'on reste un peu à la surface des choses en ce qui concerne cette thématique et le lien avec notre héroïne. Parfois, on reste dans les clichés et j'aurais aimé approfondir les blessures de Lali , qui font qu'elle réagit parfois de manière démesurée. Nous allons avoir donc droit aux travers de ce monde factice où la manipulation des images , des gens et de leur vie n'a qu'un seul but : divertir les autres et rapporter de l'argent. Le professeur de Lali, Samuel Norris, aurait aussi pu être un personnage très intéressant si on avait dépassé le cap du professeur génial aux méthodes peu orthodoxes. J'ai parfois eu du mal à saisir son message dans ses cours alors qu'il est super efficace. La romance est sympathique dans l'ensemble même si certains moments m'ont un peu agacée dans le sens où certaines situations auraient pu être réglées plus vite avec un tant soit peu de dialogue approfondi. 

Luca Esposito est un personnage au passé intéressant mais qui n'est pas exploité à sa juste valeur. On a une vision de lui tronquée étant donné que nous n'avons que quelques chapitres écrits de son point de vue. J'aurais une fois de plus apprécié qu'on creuse sa relation avec son frère, avec Noémie, son passé et aussi le personnage de sa mère. Il nous offre une facette superficielle de lui alors qu'il cache tant de choses intéressantes. Ce côté versatile m'a aussi un peu donné le tournis , ce qui fait que je ne me suis pas attachée à lui comme j'aurai pu le faire. Il m'a énervé, agacé , fait sourire mais je ne me suis pas complètement attaché à lui. Il veut devenir pompier et on ne voit que peu de moment à la caserne, ce qui fait que je n'ai pas trop saisi l'origine de sa relation conflictuelle avec son chef le capitaine Vasseur. Bien entendu, on le comprend mais cela reste trop en surface et cela fait que l'intrigue en pâtit. 

Bref, j'ai passé un moment assez agréable dans l'ensemble même si vous l'aurez compris, je suis restée sur ma faim. J'aurais aimé que le passé des personnages soit plus exploité afin d'enrichir leur histoire et sa complexité. On a l'impression de voir deux adolescents tergiverser sans cesse alors qu'ils ont de vrais problèmes à résoudre. Bien entendu, mon avis n'est que mon humble avis et comme d'habitude, je vous laisse vous faire votre propre idée sur ce roman. 

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...