vendredi 31 mai 2019

Mon avis sur Monsieur , le nouveau roman d'EL James

LONDRES, 2019. Le séduisant Maxim Trevelyan a toujours mené une vie facile. Riche aristocrate, il n’a jamais travaillé et a rarement dormi seul. Et lorsque la tragédie frappe, son existence est bouleversée. Maxim hérite du titre, de la fortune et des domaines familiaux, avec toutes les responsabilités que cela implique. Un rôle auquel il n’est pas préparé.

Mais son plus grand défi est de lutter contre son irrépressible attirance pour une jeune femme au passé trouble, dénuée de tout, qui vient d’arriver en Angleterre. Fasciné par cette mystérieuse musicienne, aussi discrète que belle, Maxim voit son désir se transformer en amour ; un sentiment qui lui est encore inconnu.

Qui est vraiment Alessia Demachi ? Maxim peut-il la protéger du péril qui la menace ? Et comment réagira-t-elle, lorsqu’elle découvrira que lui aussi cache des secrets ?

Du cœur de Londres aux Cornouailles sauvages en passant par la beauté austère des Balkans, Monsieur est un thriller érotique qui tiendra le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page.

Date de sortie : 29 mai 2019
Editeur : JC Lattès
Prix: 17 euros
Pages : 450 pages

Note :image host

Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à dire un grand merci à Elise des Editions JC Lattès pour m'avoir permis de lire en SP ce roman.

Mon avis : Depuis l'annonce surprise de cette sortie par EL James , j'avais hâte de découvrir ce nouveau roman même si le résumé m'avait fait un peu "peur" dans le sens où je ne voulais pas lire une redite de 50 nuances de Grey. Alors pour ceux qui s'attendent à retrouver un Christian Grey et une Anastasia Steele , vous vous trompez de livre. Pour ma part, je suis heureuse d'avoir découvert de nouveaux personnages dans un nouvel univers. Quand je vois dans le résumé le mot érotique, je trouve que c'est tout simplement des scènes de sexe sensuelles et il n'y a aucunement de BDSM . Quant à ceux qui sont en colère car EL James n'a pas encore publié le dernier tome de sa saga du point de vue de son héros et qui ne liront pas ce roman parce qu'elle nous doit ce fameux roman, je ne suis pas d'accord car l'auteur est encore libre d'écrire ce qu'elle veut et quand elle le veut. Mais revenons à Monsieur. Quand j'ai vu le titre français, je vous avoue que j'ai eu un peu de mal au départ mais quand on lit l'histoire, on comprend que ça correspond parfaitement à la relation entre les deux protagonistes et à la hiérarchie qui existe entre eux.

Contrairement aux romances classiques où nous avons l'alternance de point de vue masculin puis féminin, ici ce ne sera pas le cas car dans un même chapitre vous pouvez avoir les deux points de vues à différents moments. On les distingue tout simplement avec le pronom sujet. En effet quand Maxim s'exprime il le fait à la 1ère personne tandis qu'Alessia le fait à la 3ème personne. Ca peut en perturber certains mais pour ma part j'ai trouvé cela logique car Alessia n'est pas maître de son destin et c'est une façon de montrer qu'elle subit sa vie alors que Maxim est au coeur de son destin même s'il ne l'a pas vraiment choisi. Une épreuve lui tombe sur le nez et va faire basculer sa vie du jour au lendemain mais il vit dans un environnement où il est encore libre de ses choix , ce qui ne sera pas le cas de notre héroïne. Si le début a été assez long car les événements sont basiques et traînent un peu , l'intrigue va prendre un nouveau tournant avec une certaines révélation.

Maxim Trevelyan est un homme de 28 ans qui brûle la vie par les deux bouts. Il est né riche, il a toujours eu ce qu'il veut et il n'a jamais eu à subir ses responsabilités. C'est pourquoi il passe tout le temps du bon temps avec ses amis Tom et Jo et les femmes défilent dans son lit. Il ne s'en cache pas  il aime le sexe et ne s'en prive pas. Pour lui, il est hors de question de se poser et de construire quelque chose de durable. Mais lorsque la tragédie frappe sa famille, il n'a plus le choix et il va devoir assumer son nom et sa fortune. Outre le deuil et la souffrance qui va avec, il va devoir gérer des dossiers importants car le destin d'autres personnes est entre ses mains. Il ne va pas rechigner à la tâche et il s'en sort plutôt bien. Il sera épaulé dans ce nouveau rôle par Oliver MacMillan qui sera d'une grande aide à de nombreuses cirsconstances. J'ai bien aimé la personnalité de Maxim qui va changer ( sans doute un peu trop du jour au lendemain) au contact d'Alessia. Il reste un personnages assez lisse car il manque de relief et il n'a jamais eu à subir de difficulté. Dans un sens il est dans la même position que le Prince Harry qui sait qu'il n'aura jamais les hautes responsabilités de son frère William. Notre héroïne ne vient pas du même monde mais il s'en fiche complètement car à ses côtés , il va découvrir le sens de la vie réelle . Il sera très protecteur à son égard et on sent qu'il est prêt à tout pour l'épauler mais aussi pour passer de bons moments avec elle. Leur relation pourra t-elle évoluer comme il le souhaite?

Quand on découvre la première page du roman, on se dit qu'on va y trouver un écho de 50 nuances car on sent que le passé de la jeune femme n'est pas tout rose mais cela s'arrête là car les deux romans sont différents. Alessia Demacchi est une jeune femme de 23 ans qui a quitté l'Albanie pour fuir un destin funèbre. Elle est arrivée par ses propres moyens à Londres et sa situation irrégulière pourrait la ramener au pays plus vite que prévu. Grâce à son amie , elle va pouvoir trouver un emploi de femme de ménages et c'est ainsi qu'elle fera la connaissance de Monsieur. Habituée à une certaine vision masculine et machiste , elle sera d'autant plus surprise que Maxim la traite comme son égal. Elle devra dès lors mettre sa méfiance de côté pour tenter de lier une amitié avec cet homme qui la sauvera plus d'une fois d'une mauvaise passe. J'ai également aimé ce personnage car elle n'est pas aussi faible qu'elle y paraît . En effet , pour subir ce qu'elle a subi tout en essayant de fuir cette destinée qui ne lui convenait pas , il faut de la force. Bien entendu, elle peut paraître naïve sur certains points mais il faut bien garder à l'esprit qu'elle a été éduquée avec une certaine idée de la vie et un rang à tenir donc forcément elle ne peut pas avoir des réactions classiques. Pourra t-elle faire entièrement faire confiance à Maxim? Aura t-elle droit à son conte de fées?

Bref, j'ai passé un très bon moment de lecture avec Monsieur d'EL James. Même si certains détails m'ont fait un peu sourciller, je suis contente de ne pas m'être plongée dans une romance érotique comme l'auteur nous avait déjà habitué. Je pense que la fin aurait mérité d'être plus dynamique dans le sens où la résolution des soucis se fait trop rapidement et trop facilement. Je pense que ce roman aura une suite car certains éléments restent en suspense et je ne pense pas qu'ils soient aussi aisément résolus.

Pour commander ce roman , cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...