vendredi 27 mars 2015

Adoptez un flic dans Hot Love Disaster de Cécile Chomin

Hot, comme Fabien – à moins que ce soit Francis ? Impossible de retenir ce fichu prénom ! –  le brun ténébreux, et accessoirement lieutenant de police, que je suis contrainte et forcée de suivre pour trouver l’inspiration pour mon prochain best seller (message à mon éditeur : je te hais). Absolument pas mon genre en temps normal, mais j’avoue que je ne suis pas insensible à son côté bad boy. Lui, par contre, ne peut pas sentir les femmes de caractère : ça promet.

Love, comme la comédie que mon beau flic et moi nous apprêtons à jouer. Car Félix – Florian ? – souffre de la même malédiction que moi, à savoir : une mère atrocement pressée de le caser. Et puisque l’enquête nous oblige à migrer dans le sud familial pile à la période des fêtes, nous avons convenu de nous faire passer pour un couple.

Disaster, parce que la vie, quand c’est compliqué, c’est tellement plus marrant ! Du coup, en plus de tout ça, il se trouve que j’ai parié avec ma meilleure amie Lydia et son mâle attitré que je ne coucherai pas avec Ferdinand – Fabrice ? Je peux le faire, je peux tenir. Enfin... tant qu’il n’enlève pas son tee-shirt.

Date de sortie : 19 mars 2015
Editeur: HQN

Mon avis: J'avais découvert Hot Love Challenge grâce à une amie ( Vous pouvez retrouver ma chronique ICI) et c'est avec un plaisir non dissimulé que je me suis plongée dans Hot Love Disaster. Si vous avez aimé la plume de Cécile Chomin , vous ne serez pas déçus par ce 2ème opus. C'est frais , contemporain, plein d'humour et de jolies joutes verbales comme on les aime Nous retrouvons donc Maia Tournan , la meilleure amie de Lydia . C'est une fille active, qui croque la vie à pleine dents et qui ne prend pas de gants avec les hommes. Ils sont à utilisation unique : on prend , on jette et au revoir merci. Mais derrière cette apparence de femme facile et superficielle se cache une amie exceptionnelle qui va dans ce roman aller de révélations en révélations.

Son éditeur Jules Lioncourt la met au pied du mur : fini de n'en faire qu'à sa tête et de rester confrontée à la page blanche. Elle va écrire un roman policier et pour cela , elle va aller sur adopteunflic.com. Euh non , ce n'est pas cette solution qui va s'imposer à elle mais on n'est pas loin. Elle va devoir suivre à la trace un policier en pleine enquête et c'est donc tout naturellement le frère de Sophia, une amie de Lydia, qu'elle va suivre. Mais voilà quand on a la phobie des noms et qu'on n'est pas capable de se souvenir que le beau jeune homme se nomme François Scharwtz , disons que leur relation démarre mal très mal et qu'elle va faire des étincelles ou des tâches sur les chemises ;)

Le problème de ces deux là c'est qu'ils sont deux caricatures qui cachent leur véritable nature car ils ont été profondément blessés dans leur vie passée. Alors au lieu de s'ouvrir aux autres, on a le flic sûr de lui qui enchaîne les filles pour ne plus s'attacher et donc ne plus souffrir, quitte à être macho, quitte à rouler des mécaniques. Et en face , on a Miss Catastrophe qui enchaîne les bourdes mais qui en même temps est très bornée et n'en fait qu'à sa tête. Leur rencontre sera volcanique et quand il se lance dans la comédie du couple amoureux face à des parents qui veulent à tout prix que leurs enfants trouvent l'Amour avec un A, on a des scènes rocambolesques entre nos deux tourtereaux. Bienvenue dans Tarzan rencontre Jane.

Ce que j'aime dans ce roman , c'est que les personnages ne sont pas parfaits : ils jurent, disent des grossièretés, racontent tout ce qui leur passe par la tête sans aucun filtre, ont des amis qui les poussent dans leur retranchement mais qui sont toujours là quand il faut et leur ouvrent les yeux même s'ils passent avec eux des paris plus que stupides. Bref ceux sont des personnages qui nous parlent et auxquels on peut s'identifier. Ils ne tombent jamais dans la caricature.

Et les animaux , on en parle? Alors que dans Lola de Louisa Méonis, on a le pauvre chat estropié Raspoutine, ici dans Hot Love Disaster , on a La Teigne , de son vrai nom Chataîgne . Mais c'est quoi ce chat ? Il est flippant, fourbe, vicieux et maléfique ! J'ai envie de dire que c'est un personnage à part entière et qu'on adore le voir accomplir ses méfaits les plus fous ! J'hésite encore entre un chat cleptomane ou fétichiste ! En tout cas, on ne s'ennuie pas avec lui.

J'ai aussi aimé avoir des nouvelles de Lydia et Julien qu'on avait quittés heureux. On les retrouve donc et j'ai aimé savoir l'évolution de leur relation. J'aime quand dans les sagas , on a un retour sur les précédents personnages, un peu à l'instar de la saga Dublin Street de Samantha Young. L'idée de débuter le roman par une lettre de Lydia est juste une super idée car elle pose les bases tout en posant des questions . D'ailleurs ce que j'apprécie aussi ce qu'on laisse notre couple à la fin avec des questions aussi sur l'avenir et on peut donc supposer qu'on aura de leur nouvelle dans le 3ème opus. Alors à votre avis de quoi va parler ce 3ème opus? Au niveau des personnages , je ne vois pas qui pourrait être l'objet d'un roman. L'idée évoquée par Lydia dans l'épilogue est t-il un indice? Mystère et boule de gommes.

En conclusion, vous passerez un très bon moment avec ce roman plein d'humour, d'amour, d'amitié , de réparties, de paris en tout genre et d'amitiés sincères.












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...