jeudi 6 août 2015

Meutres Low Cost : Une première saison qui en flingue plus d'un

Anna, la quarantaine, épouse modèle et bonne mère de famille, limite desperate housewife depuis qu’elle est au chômage, réussit un beau jour sa reconversion professionnelle sans l’aide de Pôle emploi. De toute façon, son nouveau métier ne rentre pas dans les catégories type des formulaires administratifs : tueuse à gages... low cost. Un concept pourtant extrêmement porteur et très original de service à la personne, comme elle l’explique au journaliste venu l’interviewer sous couvert d’anonymat.

Aujourd’hui à la tête d’une petite entreprise qui connaît pas la crise, Anna éprouve quelques difficultés à concilier vie de famille et vie professionnelle, car il lui faut cacher à son fils et à son mari – un pompier au grand coeur qui sauve les gens, tandis qu’elle les tue – en quoi consiste sa nouvelle activité. Pour couronner le tout, sa mère qu’elle était heureuse de ne pas avoir revue depuis des lustres, débarque à l’improviste pour s’installer chez eux.

La devise d’Anna ? « Soldes, tout doit disparaître ». Surtout les corps et les indices.

Date de sortie: 27 mars 2014
Editeur : La Bourdonnaye

Avant de partager avec vous mon avis sur cette première saison, je voudrais dire un grand merci à Stéphanie des Editions La Bourdonnaye pour m'avoir permis de découvrir cette nouvelle saison de la Collection Pulp

Mon avis : C'est la 3ème fois que je découvre un titre de la collection Pulp et comme d'habitude, j'adore. Ce qui est très intéressant dans cette collection , c'est que chaque saison est composée de 6 épisodes qui sont un peu des tranches de vies dans l'intrigue principale et ici nous n'échappons pas à la règle.

On découvre donc Anna , une femme pas comme les autres qui a su rebondir en temps de crise grâce à une solution des plus surprenantes mais des plus efficaces. La loi du marché , de l'offre et de la demande est peut être bouchée mais il y a un domaine qui attire toujours les gens : le low cost . Quand il s'agit d'aider ses clients à se débarrasser de vrais vermines : Anna et son entreprise Meutres Low Cost sont là pour leur venir en aide. Mais ne vous attendez pas à des meurtres sanglants , à de l'hémoglobine à gogo ou des scènes à vous faire faire des cauchemars la nuit. Rien du tout car l'humour ( noir certes) est là et cela permet de dédramatiser l'histoire et de faire de ces actes infâmes des gestes pour la bonne cause.

En effet Anna contrôle tous les aspects de ses contrats de A à Z et sous ses airs de femme au foyer dévouée se cache une criminelle hors paire. Les meurtres s'enchaînent mais ne se ressemblent pas du tout. Aucune répétition , aucune redite, elle innove et fait même en sorte de respecter les statistiques de la criminalité ! Un comble me direz vous. Elle est très ingénieuse et fait preuve de beaucoup d'audace car son mari pompier , Erwann, intervient souvent sur les lieux du crime pour tenter de sauver les pauvres victimes d'Anna. On se demande comment son mari peut passer à côté de ça mais les hommes restent des hommes et sont facilement bernés.

Mike, leur fils et étudiant en psychologie, ne suivra pas les traces de son père mais vous verrez ce qu'il vous réserve. Tout comme Béatrice la loufoque mère de notre serial killeuse. Elle est le cliché même de la mère acariâtre mais cette dernière nous réserve bien des surprises. On se pose aussi des tas de questions sur ce journaliste qui accorde une interview à Anna. Comment va t-il pouvoir sortir un tel scoop en n'éveillant aucun soupçon.

Bref, vous passerez un excellent moment de lecture et de détente ( oui même s'il s'agit de crimes et non , je n'ai pas perdu la tête chers lecteurs ) avec cette charmante comédie teintée d'une bonne dose d'humour noire. Une fois de plus , la collection Pulp et la plume d'Isabelle Bouvier ne vous décevra pas.

Pour commander ce livre , cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...