jeudi 20 août 2015

Saurez vous trouver la vérité dans Le Journal de L de Karine Carville ?

Ce roman a été lauréat du concours pour le meilleur polar auto-édité en 2015.

AVEZ-VOUS DÉJÀ TENU UN JOURNAL INTIME ?

Léanne ne se sépare jamais de son compagnon de papier et y inscrit les moindres détails de sa vie pourtant si routinière. Pourquoi cette brillante architecte éprouve-t-elle le besoin de se confier ainsi dans son carnet ? Addiction ? Thérapie ? Que pourrait révéler ce journal s’il tombait entre de mauvaises mains ? Alors que Léanne accumule conflits et contrariétés, l’arrivée d’un homme dans sa vie fait ressurgir un terrible passé. Et si de terrifiants secrets se lisaient entre les lignes ?

Date de sortie : 29 mars 2015
Editeur : Mots et Cris


Avant de vous donner mon avis, je voudrais dire un grand merci à Sabine Lauret qui m'a permis de découvrir ce roman en SP.

Mon avis : Comment faire une chronique sur un tel roman? Non pas qu'il soit mauvais loin de là ! Il est super intriguant et le lecteur est balotté d'une page à l'autre ne comprenant pas grand chose avant la révélation finale. Je vais donc tenter de vous parler de ce roman sans rien vous dévoiler.

Le roman est donc , vous l'avez compris , écrit sous la forme d'un journal intime. On y découvre le quotidien assez "banal" de Léanne , une jeune femme sans histoires qui s'épanouit pleinement dans son travail entouré de collègues plus au moins sympathique.

Il y a Manuella , une collègue de la jeune femme , enceinte , qui partage aussi de bons moments avec Léanne et on sent qu'il y a une belle amitié dans leur rapports. Ensemble , elles se liguent pour tenter de faire virer Jules Martineau, un architecte imbu de sa personne et détestable à souhait. Il ne cesse de hurler sur le "petit" personnel et Léanne ne se gêne pas pour tenter de faire tomber le "petit Jules" comme elle adore le surnommer. Travaillant dans le prestigieux cabinets Thirot et Associés, Léanne est une professionnelle hors pair appréciée à juste valeur par son patron Damien Thirot. Ainsi sur le plan professionnel , tout va pour le mieux pour Léanne.

Sur le plan sentimental , en revanche c'est le désert. Léanne a bien des vues sur l'inconnu du bus, qu'elle croise tous les matins et dont elle aime dessiner le croquis dans son carnet. Ce dernier, Etienne, n'est pas au bout de ses surprises. Mais Léanne est aussi troublée par Charles, un ami de longue date et frère de son patron. Elle tente de repousser ses avances mais très vite elle est aussi troublée par ce dernier.

Elle couche donc sur les pages de son journal intime ses pensées au jour le jour. Mais plus on entame la lecture , plus on se demande pourquoi Léanne a ce souci obsessionnel de tout noter jusqu'au moindre détail. Et si quelqu'un tombait sur ce journal, serait ce dangereux pour elle? Car plus on avance dans l'histoire et plus on se demande ce qui se cache dans ses journaux intimes. Pourquoi doit elle tout écrire? Est ce que cela fait partie d'une thérapie suite à son passé? ( Car oui elle a vécu quelque chose de terrible dans son passé)

Et au fur et mesure de notre lecture, on se pose de plus en plus de questions car Karine Carville glisse subrepticement des indices et on commence à comprendre les choses et d'un seul coup, on se prend une claque car on avait imaginé des choses et même si on s'approche de la vérité , l'auteur arrive à nous faire douter une fois de plus et ce jusqu'à la toute dernière page.

Bref, vous passerez un excellent moment avec ce polar qui saura vous tenir en haleine jusqu'au bout. Vous irez de surprises en surprises , de questions en questions et le fin va vous laisser plus que pantoise. Méfiez vous des apparences, elles sont souvent trompeuses

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...