vendredi 13 novembre 2015

Apprenons la tolérance à nos enfants avec Princesse Cépagrave de Betty Séré de Rivières

Princesse Cépagrave vient d'une autre planète. une planète où tout est permis…ou presque !orsqu'elle arrive par hasard sur notre planète, elle est catastrophée par le climat d'intolérance qui semble y régner. Bien déterminée à changer les choses, elle va redonner le sourire à tous les exclus de la vie qu'elle va rencontrer.

Date de sortie : 1er octobre 2015
Editeur : Voyageur Editions


Note : *****


Avant de vous donner mon avis , je voudrais remercier Sabine Lauret qui m'a permis de faire découvrir cette histoire à deux enfants de 3 ans qui se sont régalés de cette lecture.

Mon avis : Tout d'abord , je voudrais vous parler de ce SP pas comme les autres car en général , on reçoit le SP et bien entendu on le garde chez moi ce qui implique que la maison d'édition envoie une multitude de SP. Ici ce n'est pas le cas car il s'agit d'un SP voyageur : en effet, une fois le livre découvert , nous envoyons le SP voyageur vers sa prochaine destination . J'ai trouvé cette idée très originale et innovante.

Princesse Cépagrave met donc en scène une jeune fille qui vient sur Terre et qui découvre 6 animaux assez tristes car ils ne sont pas acceptés avec leur différence. Ugo l'Escargot a un souci de vue et tout le monde se moque de ses lunettes criardes ce qui le rend triste. Latulu la Tortue est aussi triste car les autres la trouvent ennuyeuse étant donné qu'elle lit beaucoup. Hector le Castor est tout aussi malheureux parce qu'il prend soin de la nature mais les autres se moquent de lui parce qu'il ramasse les ordures. Sasha le chat souffre d'obésité et à ce titre est aussi rejeté par ses camarades. Enfin Zazouille la grenouille et Bulle la libelulle ont elles aussi deux graves problèmes : l'une n'aime pas l'école parce qu'elle confond les lettres entre elles et l'autre n'a pas la même couleur d'ailes que les autres.

Ainsi Betty Séré de Rivières aborde de manière ludique des problèmes de société divers et variés mais qui touchent énormément la population : la différence, le recyclage, l'obésité, la dyslexie et le racisme. Par le biais de personnages aux allures animales , l'auteur parvient à faire passer le message et à susciter des réactions de la part de nos enfants. Les émotions vives que l'on ressent face à la détresse de ces pauvres animaux nous invitent à expliquer des thématiques d'adultes à nos chérubins. Même si le langage est parfois un peu difficile à appréhender pour des enfants de 3 ans, les répétitions des structures , les petites pauses pour nous donner une morale attirent l'attention et captivent nos enfants.

Après avoir dénoncé les discriminations dont souffrent ces animaux, l'auteur nous offre une deuxième partie où les différences sont mises en avant pour devenir des forces et Ugo, Latulu , Sasha, Hector, Zazouille et Bulle vont comprendre à quel point ils peuvent avoir un rôle important à jouer dans notre société. L'intolérance et l'injustice font place à la tolérance et à l'acception et tout est bien qui fini bien pour Princess Cépagrave qui a accompli sa mission. Dans cette deuxième partie , le lexique est très difficile mais très bien expliqué. Je ne pense pas qu'un enfant de 3 ans puisse retenir les termes évoqués mais je trouve ça très intéressant d'oser mettre des mots compliqués et ainsi développer le vocabulaire de nos enfants .

Bref j'ai vraiment aimé faire découvrir Princesse Cépagrave à deux enfants qui se sont régalés avec l'histoire et les illustrations colorés qui attirent l'attention . Betty Séré de Rivières amène nos enfants à découvrir la tolérance et l'acceptation de la différence de la plus belle manière qui soit.

Pour commander le livre , cliquez ci dessous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...