vendredi 2 juin 2017

Ma ptite interview avec Tara Jones qui nous parle de sa saga Le Contrat et de Fyctia






Bonjour Tara, tout d'abord je voulais vous remercier d'avoir accepté de répondre à mes questions.

Je suis très heureuse de participer à cette interview.

Pourriez-vous vous présenter en quelques lignes ?

C'est toujours difficile de parler de soi et ce n'est pas l'exercice que je préfère. J'adore voyager, lire, écrire, la musique, le cinéma et passer de bons moments avec mes amies à papoter pendant des heures.


Tara Jones est, je le présume, un pseudo. Pouvez-vous nous éclairer sur le choix de ce pseudo à consonance anglophone ?

Oui, c'est un pseudo ;) Pour le prénom qui commence par la même lettre que mon diminutif, c'est un petit clin d'œil à l'une des héroïnes — Tara King, dans la série britannique The Avengers — que j'adorais. Et pour Jones, en référence à la sublime chanson Me and Mrs Jones qui sentimentalement signifie beaucoup pour moi.

Depuis quand écrivez-vous ?

J'ai commencé à écrire à l'adolescence avec un journal intime. Ensuite, je me suis amusée à mettre des mots sur les histoires qui me trottaient dans la tête. J'ai rempli des tas de carnets... qui restaient bien au chaud dans mes tiroirs ;) Mais la pratique de l'écriture ne m'a jamais quittée.

Pouvez-vous nous parler de la plateforme Fyctia pour ceux et celles qui ne la connaissent pas encore ?

Fyctia n'est pas seulement une plateforme d'écriture. La différence avec beaucoup d'autres est les contraintes qui sont autant de challenges à relever.

Vous écrivez sur un thème bien défini, choisi par l'équipe, dans un registre spécifique : New Romance, Young adult, Thriller, Univers alternatif. C'est l'occasion de se lancer dans des genres que l'on n’aurait pas eu l'idée d'aborder. Il y a aussi la contrainte du calibrage — entre 1000 et 7000 caractères maximum — pour chaque chapitre, tout en veillant à finir sur un cliffhanger. Ce n'est pas une règle absolue, mais c'est aussi ce qui donne envie aux lecteurs de revenir lire la suite. Tout cela dans le cadre d'un concours — qui dure généralement trois mois — avec une publication à la clé pour le lauréat. Participer donne la possibilité — même si l'on n'a pas gagné ou fini dans le carré final — de se faire repérer et ainsi de voir son roman publié.

Toutes ces contraintes peuvent sembler rébarbatives, mais pas du tout ! Faire des chapitres courts permet d'aller à l'essentiel, d'enlever le superflu, de gagner en intensité. Et rien ne vous empêche par la suite de rajouter de la matière à votre récit. Le fait d'avoir un délai dans le cadre du concours est un stimulant supplémentaire. Une façon virtuelle de vous mettre un coup de pied aux fesses pour vous faire avancer. Plus d'excuses du genre : je n'ai pas le temps, j'écrirais demain... ou après-demain ;) La deadline est là pour vous dire : c'est maintenant !

Et surtout, vous savez presque en direct si l'histoire que vous proposez plait... ou pas ! Le fait d'avoir au jour le jour le retour des lectrices est très motivant et formateur.



Aviez-vous déjà écrit sur une telle plateforme ?

Non, c'était une première pour moi. Je suis curieuse de nature et j'aime tenter de nouvelles choses.

Pourquoi avoir choisi d'écrire sur Fyctia ?

Je n'ai pas vraiment choisi d'écrire sur Fyctia. Il se trouve simplement que j'ai vu le concours "Désirs" proposé par la plateforme dans mon fil d'actualité sur Facebook.

Avez-vous un rituel d'écriture ?

Je ne sais pas si l’on peut parler de rituel d'écriture... mais j'aime écouter de la musique quand j'écris. J'ai besoin d'être dans ma bulle, dans mon univers. Je choisis le morceau par rapport à la scène que je souhaite écrire. Je peux écrire presque partout et à toute heure, avec une préférence pour la nuit.

Avez-vous un genre de prédilection ?

Je ne pensais pas être capable d'écrire de la romance — et surtout des scènes de sexe — et j'ai été la première surprise du plaisir que j'ai pris à l'écriture de cette série. Mais je ne m'interdis pas d'aller dans des univers totalement différents même si j'y ajoute toujours une pointe de romance ;)

Comment vous est venue l'idée de participer au concours « Désir » sur Fyctia ?

Comme je le disais plus haut, je suis tombée dessus en lisant mon fil d'actualité sur FB. Un pur hasard. Je suis allée jeter un coup d'œil. Je n'avais jamais écrit de New Romance, mais le thème imposé me plaisait beaucoup, alors je me suis dit : pourquoi ne pas essayer ?

Comment le désir s'exprime-t-il dans votre roman Le Contrat ?

Il s'exprime d'abord par une impérieuse et puissante attirance physique entre mes deux héros et dont chacun va vouloir garder le contrôle absolu. Mais plus grande est votre volonté de réfréner votre désir, plus grande est votre frustration et cela ne peut que déclencher une tension insoutenable. Il y a aussi un plaisir indescriptible dans l'attente. Dans ces moments où tout n'est que fantasme et tentation, où tous vos sens sont éveillés, excités, mais pas encore comblés...

Mais le désir dont je parle n'est pas seulement une quête sexuelle... C'est aussi l'espoir, le rêve d'un amour inconditionnel.



Saviez-vous que vous seriez publiée en format papier à l'issue du concours ?

Non, pas du tout. J'étais déjà très heureuse que mon roman soit publié en version numérique et quand j'ai appris que j'allais bénéficier d'un partenariat avec Closer & Télé Star en version papier, j'avoue que cela a été une immense et merveilleuse surprise.

Quel effet cela fait-il de voir un tel engouement au moment de la sortie du Contrat en version papier ?

Les jours précédents la sortie, j'alternais entre des périodes d'euphorie et d'angoisse totale.

Les lectrices qui me suivaient sur Fyctia attendaient avec impatience, et je me demandais si la suite de l'histoire allait combler leurs espérances. Mais j'étais vraiment loin d'imaginer que ce serait un tel engouement... chaque jour, je recevais des messages tous plus adorables les uns que les autres, des photos de LC et même des vidéos. C'était comme un rêve... et pourtant, j'étais éveillée.

Je souhaite à chacun et à chacune de vivre une aussi belle aventure, de voir son rêve se réaliser. Et je ne remercierai jamais assez toutes ces petites fées qui ont fait du mien une réalité.

J'ai une chance énorme d'avoir des lectrices aussi adorables à mes côtés. Merci à vous toutes !

Le prochain tome de cette saga sort le 15 juin prochain. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...