mercredi 28 juin 2017

Mon avis sur Un Mariage pour de vrai de Jill Shavis

En ville, West est connu comme le loup blanc car toutes les filles en sont folles. Lila ne fait pas exception à la règle : depuis longtemps, elle regarde avec gourmandise ce célibataire bourré de charme et paré de tous les talents. Avec gourmandise, mais… de loin. Et voilà que, soudain, c’est West qui demande à Lila de le regarder de plus près. De très près même, puisqu’il lui propose des fiançailles. Evidemment, il ne s’agit que de faire semblant : West a besoin d’une « fausse vraie fiancée », une jeune femme capable de passer pour une future épouse accomplie, et Lila est parfaite pour le rôle. Lila n’est pas contre, seulement… tout au fond d’elle, elle craint de ne pas pouvoir s’en tenir à des sentiments de comédie. Vraiment, son « fiancé » est infiniment séduisant et il y a si longtemps qu’elle espère l’approcher…

Date de sortie : 1er juillet 2017
Editeur : E-Lit
Prix: 2.99 euros
Pages : 180 pages

Note: image host

Avant de vous donner mon avis complet, je voudrais remercier Mélanie des Editions Harlequin France pour m'avoir permis de lire ce roman en SP

Mon avis : J'avais très envie de découvrir cette nouvelle collection car j'étais sûre de me régaler avec la lecture de ces romans parfaitement faits pour la plage. J'avais peut être trop d'attente car même si je ne suis pas déçue, j'ai passé un assez bon moment de lecture avec des personnages que j'aurais aimé voir approfondis. Jill Shavis nous propose avec Un mariage pour de vrai, une comédie sympathique mais bien trop prévisible. 

Lila Mills est une jeune femme de 26 ans qui veut croire en l'amour. Depuis la mort de ses parents alors qu'elle n'avait que 6 ans, elle a vécu avec sa tante Jennie qui a fait office de figure maternelle. Lila est donc une femme douce et gentille qui craque depuis des années pour le beau Colin West. Elle est à la tête d'une entreprise de nettoyage mais n'hésite jamais à mettre la main à pâte quand ses employés sont en sous effectif. Et c'est donc avec un plaisir non feint qu'elle va chaque semaine dans l'immense demeure de Colin pour se délecter de la vue plaisante qu'il dégage . Un jour, il va lui proposer une comédie qu'elle ne pourra pas lui refuser et elle deviendra sa fausse fiancée. Je trouve donc dommage que le personnage de Lila soit aussi creux car elle me semble assez naïve depuis le tout début. Elle pense pouvoir jouer la comédie mais le lecteur sait pertinemment que ce ne sera pas le cas. De plus, j'aurai aimé qu'elle ait plus de poigne et qu'elle rentre plus dans Colin. C'est un homme buté et Lila cède trop facilement à mon goût. Je m'attendais donc à une comédie romantique avec plus de joutes verbales et c'est sans doute ce point qui m'a le plus déçue. Lila reste assez passive dans le déroulement de l'intrigue et sa gentillesse , au lieu d'être un point fort, en devient un défaut. Elle est d'un optimisme à tout épreuve et trouve toujours des excuses pour justifier cette mascarade.Si au début du roman , on peut trouver cela touchant, au bout d'un certain temps on se lasse. J'ai donc eu par moment envie de secouer Lila en lui demandant d'être plus combative et hargneuse dans sa conquête de l'inébranlable Colin.

Colin West est donc ingénieur en micro robotique. Il est un bourreau du travail et passe des heures et des heures à travailler sur ses nouveau projets. Il n'a aucune vie privée et cette situation lui convient parfaitement étant donné qu'il est marié avec son travail. Si sa mère et ses tantes ne venaient pas mettre leur grain de sel dans ses affaires sentimentales , il serait le plus heureux des hommes. Nous avons l'impression de revenir à une époque où il faut absolument marier son enfant pour qu'il soit heureux et qu'il rentre dans le moule que la société exige parfois de nous. Je n'ai pas réussi à être charmé par Colin malgré sa plastique avenante. C'est un homme qui ne pense pas aux autres et qui va utiliser Lila sans prendre en compte ses sentiments. Certes , il a été marqué par sa mésaventure avec Shelly, son ex femme mais ce n'est pas le premier héros à qui ça arrive et encore moins le dernier. Il s'est donc fermé comme une huître à tout sentiment humain mais aussi à toute vie sociale . Avec lui , c'est clairement boulot dodo boulot dodo. D'un point de vue extérieur , sa vie n'a absolument rien de palpitante , bien au contraire. Il ne s'éclate jamais et est souvent d'un ennui profond. Il ne va pas au resto, il ne sort pas de chez lui. Mais cette vie a aussi des conséquences sur ses employés et je pense notamment à sa secrétaire Claudia.

Heureusement dans ce roman , j'ai pu rire un peu avec Irène , la mère de Colin , et ses soeurs Bessie et Alyssa. Elles apportent à elles seules une énorme touche d'humour au déroulement de l'histoire. Dès qu'elles entrent en scène, on a le sourire aux lèvres car on sait qu'elles vont nous faire sourire avec leur comportement loufoques mais hilarants. Elles ont à coeur le bonheur de Colin même si ce dernier ne le voit pas sous cet angle. J'ai vraiment ri notamment dans la scène où Bessie apporte un livre un peu particulier à Lila .

Bref, je vous laisse vous faire votre propre opinion au sujet de Un mariage pour de vrai de Jill Shavis mais sachez que pour moi, je suis passée à côté. J'attendais peut être trop de choses de cette lecture légère , qui m'a fait passer un bon moment mais qui m'a laissé sur ma faim.


Pour pré commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...