jeudi 29 juin 2017

Mon coup de coeur pour The Catch de K Bromberg

Après un retournement de situation inattendu, le receveur Easton Wylder ne peut que remettre en question la loyauté de toute personne de son entourage.

Même la femme qui a partagé son lit. Scout Dalton

Mais si Easton pensait qu'être déraciné au fin fond du monde était le seul défi qu'il allait devoir relever dans sa vie, il avait tout faux. 

Avec une épaule mal en point et sa carrière en jeu, sa décision de faire un changement inattendu l'amène à tout remettre en question - l'amour de Scout, sa famille, et même dépasser le seul obstacle qu'il n'a jamais pu dépasser. Le secret qu'il n'a jamais partagé avec quiconque.

Il se peut qu'il soit un homme poussé dans ses retranchements , mais il n'a qu'une envie : prouver sa valeur peu en importe le prix.


Date de sortie : 29 juin 2017
Editeur: JKB Publishing
Prix: 3.49 euros
Pages: 300 pages

Note : image host

Avant de vous donner mon avis complet, je tenais à remercier Danielle de INkSlinger PR et K Bromberg pour leur confiance et pour m'avoir permis de lire ce second tome en ARC

Mon avis : Je suis fan des romances sportives et j'avais adoré le premier tome de cette duologie car The Player (Vous pouvez retrouver mon avis en cliquant ICI) avait répondu à toutes mes attentes. Le héros Easton Wylder avait réussi à nous embarquer et à nous séduire tout comme Scout Dalton était une femme de caractère évoluant dans un monde exclusivement masculin. Le premier tome se terminait sur un feu d'artifice et des tas de questions nous venaient en tête. Ce second tome a comblé toutes mes attentes et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. J'ai savouré chaque page, chaque retournement de situation ( et vous pouvez me croire,  vous n'êtes pas au bout de vos surprises ) et j'ai tout simplement adoré cette saga.

Easton Wylder est donc un sportif de haut niveau qui ne vit et ne respire que pour le baseball. Toute sa vie , il a vécu à Austin et toute sa vie tourne autour des Aces , l'équipe de son père Cal Wylder mais aussi son équipe. Pourtant une blessure va mettre sa brillante carrière en pause et tout l'enjeu du premier tome était de savoir si Easton avait les épaules assez solides pour revenir sur le devant de la scène. A vrai dire , ce joueur exceptionnel est telle une rock star ou un demi dieu. Il est vénéré de toutes parts mais en même temps, il subit une sacré pression familiale. Dans The Catch, nous découvrons encore plus son passé familial. Cal Wylder son père a lui aussi eu une superbe carrière et j'ai de nouveau trouvé qu'il mettait une pression supplémentaire et complètement inutile à Easton. J'ai eu du mal avec ce personnage car nous avons du mal à lui faire confiance et croire à sa bonne foi. Nous avons donc l'impression que ce qui lui importe le plus est la célébrité et les résultats sportifs. Il fait partie de ces personnes qui ont dû mal à exprimer ses sentiments et nous ne savons donc pas s'il aime vraiment son fils ou s'il ne voit en lui que son successeur. Tout au long de ma lecture , j'avais envie de secouer Cal et de lui remettre les idées en place. De plus , la maman d'Easton n'est pas non plus une personne sur laquelle il peut se reposer. Nous avions découvert dans The Player qu'il tenait vraiment à être présent pour elle et nous ne savions pas totalement pourquoi. Le voile est levé dans ce deuxième tome et ce détail m'a permis de fondre encore plus pour Easton.

Sur le plan sportif, le moins que l'on puisse dire c'est que le tourbillon ne fait que commencer. Je ne vais pas pouvoir vous donner de détails car je ne veux pas vous spoiler quoique ce soit. Je m'en tiendrais donc à ces quelques lignes. Manny est vraiment un co-équipier extra mais surtout un ami de longue date sur qui Easton pourra compter. J'ai grandement apprécié leur discussion et leur scène car elles apportent une nouvelle lumière sur notre héros. Son secret n'est pas si bien gardé et son ami l'avait découvert sans lui en faire part. Avec Manny, nous sommes plongés dans les aspects positifs du baseball car il n'a jamais une mauvaise idée en tête et avec lui les mots amitié , fidélité et respect me viennent en tête. Il saura à sa manière faire avancer l'intrigue et permettra aussi à Easton d'y voir un peu plus clair. Parlons à présent d'un personnage détestable tout au long de cette saga : Santiago ! Non mais quel ordure  ! Non content d'être responsable de la blessure d'Easton, il se réjouira de toutes les bévues qu'il devra endurer à nouveau. Il n'a aucun aspect rédempteur alors que parfois, en apprenant mieux à connaître le passé d'un personnage, nous pouvons accepter ses failles et ses actes machiavéliques. Ici , ce n'est absolument pas le cas. Dans ce nid de serpent , nous pourrons ajouter Cory Tillman qui tel un marionnettiste va jouer avec les destin de quelques personnages. Espérons qu'ils aient un bon retour de bâton.

Scout Dalton ne vivra pas non plus un deuxième tome paisible et apaisant. Les ennuis et les retournements de situation la concernant seront aux aussi assez bouleversants. Elle n'aura jamais le temps de souffler qu'elle devra affronter une nouvelle tempête. Je vais d'abord vous parler de la kinésithérapeute avant de vous parler de la femme. Scout est donc la seule femme dans un monde d'hommes et si dans le premier tome, les blagues salaces sont restés gentillettes , dans The Catch , les joueurs vont passer à la vitesse supérieur. Pourtant , elle saura leur tenir tête et défendre sa position. Elle a amplement mérité sa place dans le staff des Aces et personne ne pourra remettre cet aspect en cause. Mais le plus important dans le monde du baseball est la pression que son propre père exerce sur elle. A l'image de Cal et Easton, Scout se retrouve piégée par la promesse qu'elle a fait à son père Doc. J'ai vraiment été happée par cet aspect de l'intrigue et j'attendais avec impatience les retombées des décisions qui seront prises.

Enfin , je ne peux pas terminer mon avis sans parler de Scout et d'Easton. A la fin de The Player, Scout avait dû faire un choix et je savais que la suite allait nous réserver des retournements de situations haletants. Je n'ai pas été déçue car la tension narrative est palpable du début à la fin ! Le rythme est parfait et que ce soit Scout , Easton ou le lecteur , nous n'avons pas le temps de souffler un bon coup qu'un nouveau revers revient tout mettre en question. Elle est souvent le témoin (à ses dépends d'ailleurs) de révélations très importantes et Scout devra donc faire un choix entre son coeur et sa raison. Le choix ne sera pas de tout repos et j'ai adoré voir l'évolution de ce personnage et les rebondissements la concernant. Après avoir lu cette saga , je peux affirmer que c'est une héroïne forte qui va devoir faire des choix importants et cruciaux.

Bref, je ne vous en dis pas plus mais sachez simplement que j'ai adoré cette nouvelle saga. Avec The Catch , K Bromberg nous prouve une fois de plus toute l'étendue de son talent. The Player et The Catch forment une duologie parfaite avec des personnages complexes et attachants qui vont nous faire vibrer tout au long de leur histoire. Nous avons là une romance sportive parfaite qui nous tient en haleine de la première page à la dernière page. 

Pour pré commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...