mardi 16 juillet 2019

Mon avis sur le superbe roman de Samuelle Barbier, La sirène et le Scaphandrier

"Nous avons tous une histoire à raconter. Êtes-vous prêts à entendre la mienne ?"

"Nous avons tous une histoire à raconter. Êtes-vous prêts à entendre la mienne ? J'ai été élevé dans les marécages du sud-est du Texas, sur ces terres rouges où règnent les vrais Cajuns. Maintenant que je suis "en cage', je passe le plus clair de mon temps à imaginer ce qui se passe à l'extérieur. " Zach

New York. Zach est enfermé dans une cellule, il paie sa dette à la société.
Londres. Hanna est enfermée, elle aussi. Elle vit recluse dans son appartement, incapable d'en franchir le seuil.
Poussée par son psychologue, elle s'inscrit à un programme pour correspondre avec des prisonniers et fait la connaissance de Zach, qui attire son attention dès ses premiers mots. Et s'il offrait à Hanna une liberté qu'elle pense hors de portée ?


" Présider un prix qui offre la possibilité de réaliser ce rêve si prégnant a été un honneur et une joie. J'ai passé un très bon moment avec le texte de Samuelle." Virginie Grimaldi

Date de sortie : 13 juin 2019
Editeur : Hugo Romans
Prix: 16.95 euros
Pages : 240 pages

Note :image host

Mon avis : Quand j'ai découvert le titre du roman , la couverture mais surtout le résumé, j'ai eu envie de découvrir la plume de celle qui avait remporté le prix Télé Loisirs - Roman de l'été . Les copines m'avaient aussi parlé de leur coup de cœur pour ce roman qui vous emporte dès la première page. J'ai adoré La sirène et le scaphandrier et je ne peux que vous recommander de lire ce roman parfait pour embellir votre été .

Zachary Bowman est un homme de trente ans désormais condamné à six ans de prison ferme. Il doit quitter son Texas natal pour purger sa peine en sécurité (assez ironique quand on parle de prison) à Rikers á New York . Là bas, il va tout mettre en œuvre pour purger sa peine sans faire de vague et sans se faire remarquer . Il va donc adhérer à ce programme inmates.com où une correspondance peut être établie entre les prisonniers et une personne extérieure. Il va donc poster une annonce sobre mais efficace car il aura une réponse et de là va démarrer une relation épistolaire qui va changer sa vie et sa vision des choses . J'ai adoré découvrir Zach par le biais de ses lettres car on sent qu'il n'a pas un fond foncièrement méchant . Il paie sa dette à la société pour l'énorme erreur qu'il a commise mais il pourrait s'en sortir encore mieux s'il avait accepté la main tendue que sa famille dirigeait vers lui .

Par le biais de ses lettres , on va donc découvrir sa vie au Texas et l'amour qu'il portait au son frère Andy mais surtout à Carmen son abuelita . Quand cette dame entre en scène, on a envie qu'elle nous prenne dans nos bras et qu'elle nous raconte des tas de choses . Elle est arrivée aux États Unis pour tenter de s'en sortir mais malgré les épreuves, elle n'a jamais perdu espoir et sa sagesse est formidable . On va aussi en apprendre plus sur Juan, le cousin de notre héros et sa vie de famille qui pourrait être un exemple pour Zach. Au fil de ses lettres , il va s'ouvrir de plus en plus à Hanna et j'ai adoré la relation unique qui va se tisser . Ils sont tous les deux enfermés dans une cage et ils pourraient être la clé de leur liberté mutuelle . Grâce à Zach , on aura aussi l'opportunité de découvrir Juan, son co-détenu auquel on va aussi s'attacher petit à petit. Sa maladresse et sa bêtise sont touchantes et émouvantes et on a envie d'avoir de ses nouvelles au fil des moments échangés avec notre héros .

Hanna Parrish est une jeune femme qui ne vit plus depuis cinq ans mais qui survit. Elle s'est elle même enfermée dans sa prison dorée étant donné qu'elle souffre d'agoraphobie . Elle est suivie par le Dr Moore qui n'a cessé de la pousser dans ses retranchements en lui proposant des défis en tout genre. Jusque là elle n'a jamais osé les relever mais cela va changer car elle accepte de se lancer dans l'inconnu avec les lettres à un prisonnier. Si au début les lettres sont courtes, il est évident que le feeling passe et qu'avec Zach, elle a enfin trouvé une personne à qui se livrer sans limites. Il est plus facile de se confier à quelqu'un qui ne vous connait pas car elle sent qu'il ne va pas la juger , tout comme elle ne le fera pas . La relation se tisse au fil des pages et malgré le temps qui s'écoulent longuement entre Londres et New York , ils ne cesseront d'entretenir cette relation unique et magnifique. J'adore ce genre de relation car ils apprennent à se connaître sans savoir à quoi l'autre ressemble et ils se livrent des détails plus intimes au fil des discussions. 

Nous en arrivons à être aussi impatiente qu'Hanna pour découvrir la nouvelle lettre, le nouveau défi, la nouvelle information. Hanna est un personnage extraordinaire qui n'est pas aussi faible qu'elle semble le penser. J'ai bien ri dans ses échanges avec son psychologue car Zach va réaliser en à peine quelques mois ce que le Dr Moore n'est pas forcément parvenu à faire en deux ans. Le déclic sera nécessaire et Zach en est le parfait investigateur. Avec Hanna, on va donc redécouvrir le monde sous son regard, avec son innocence, son émerveillement et sa bonté. Elle ne cherchera jamais à savoir ce qui a conduit notre héros en prison et cela en dit encore plus sur cette protagoniste qu'on va adorer. Quand elle va oser, elle va se libérer de ses entraves et elle risque bien de faire un sacré saut dans l'inconnu.

Bref, vous l'aurez compris , j'ai adoré découvrir ce premier roman et Samuelle Barbier m'a surprise par le caractère unique de son histoire mais aussi et surtout la justesse de ses personnages. Bien entendu , le focus est mis sur les personnages principaux mais les personnages secondaires ne sont en aucun cas négligé et chacun d'entre eux apporte sa pierre à l'édifice. On tourne les pages en étant happé par cette magnifique correspondance où les héros partent à la recherche d'une liberté perdue.

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...