lundi 6 février 2017

Mon avis sur l'excellent Flirt à Chicago - Lena d'Ella Frank

Lena O'Donnell ne s'est jamais remise du tragique accident de voiture qui a coûté la vie à sa soeur, une perte d'autant plus déchirante que c'est elle qui conduisait. Pédiatre à l'hôpital, elle trouve refuge dans son travail, fuyant à tout prix les hommes. Aussi, lorsqu'elle rencontre Mason Langley, propriétaire d'un restaurant à la mode et célibataire convoité de Chicago, elle prend d'entrée de jeu ses distances. Et repousse ses avances. Pourtant, au fond d'elle, le désir. couve... Cette soudaine passion la sauvera-t-elle ?
Date de sortie : 4 janvier
Editeur : J'ai Lu
Prix: 7.40 euros
Pages: 404 pages

Note :image host




Avant de vous donner mon avis complet , je voudrais remercier Charlotte des Editions J'ai Lu pour m'avoir permis de lire ce roman en SP

Mon avis : Flirt à Chicago était depuis début janvier dans ma PAL et j'ai dévoré ce tome en quelques heures. La lecture est très addictive et dès les premières nous découvrons le duo Lena / Mason et nous savons qu'il va nous faire rêver ou rire tout au long du roman. Il est évident dès les premières lignes que ces deux protagonistes ont des caractères bien trempés . Lena est une femme froide qui a réussi depuis 9 ans à mettre de la distance entre elle et les hommes , quant à Mason il n'est pas habitué à baisser les bras face à l'adversité et pour une fois une femme ne tombera pas en pâmoison devant son charme absolu. J'ai donc adoré découvrir cette histoire qui ne nous ennuie pas un seul instant et qui devient très vite addictive.

Lena O'Donnell est une jeune pédiatre qui sur le plan professionnelle est parfaite. On sent son empathie et son envie de soigner les enfants qui viennent dans son service. D'ailleurs nous apprendrons à en connaître un plus particulièrement en la personne de Robbie . Ce jeune garçon sera admis pour une température impossible à faire descendre et on lui découvrira une maladie bien plus cruelle à son âge. Ainsi au travail , il n'y a rien à redire sur Lena. Elle entretient une relation cordiale avec Brandy , la secrétaire , qui semble être habituée à l'attitude parfois glaciale du docteur dans certains contextes. Mais à l'hôpital, Lena peut indéniablement compter sur sa meilleure amie Shelly qui m'a fait rire du début à la fin. Bien évidemment cette dernière connaît les raisons qui poussent Lena à ne pas succomber aux charmes des jeunes hommes pour plus d'une nuit. Si elle en connaît les raisons , ce n'est pas pour cela que Shelly va s'avouer vaincue et ne va pas hésiter à la pousser dans ses retranchements . Son amie n'a donc pas sa langue dans sa poche et risque bien de tomber sur les fesses car Lena lui apprendra qu'elle n'a pas couché avec un homme depuis plus de trois ans. Pour Shelly , c'est inconcevable et Casanova pourrait être l'homme parfait pour réussir cette mission impossible : à savoir faire rire et sourire Lena, la rendre heureuse et faire d'elle une femme épanouie.

Dès le prologue , nous découvrons donc le noeud du problème même si nous ne comprenons pas les raisons de cette culpabilité. Si elle était sous l'influence de l'alcool ou si c'était elle qui était responsable de l'accident, je veux bien mais là elle était "juste" au mauvais endroit au mauvais moment et cela a coûté la vie de sa soeur Carly. Vis à vis de cette perte, elle s'est fermée à tout et nie en quelque sorte la réalité en refusant d'aller voir sa soeur au cimetière. Elle se pose dans le rôle de victime et de bourreau alors qu'elle n'est responsable de rien . Sa seule faute : être vivante et c'est pour cela qu'elle s'autorise à survivre et non à vivre. En effet, elle ne vit pas pleinement sa vie car elle refuse de passer des bons moments de quelque nature qu'ils soient. Ainsi quand elle sera confrontée à la ténacité de Mason, cela va donner lieu à des scènes de confrontation aussi jouissives qu'hilarantes . Ils ne peuvent pas être dans la même pièce sans échanger des joutes verbales bien piquantes. Il faut dire que Lena a vraiment sale caractère et je dirais même qu'elle est parfois tête à claques ( mais dans le bon sens . Elle n'est pas agaçante , elle le devient un peu parfois lorsqu'elle lutte trop) et qu'on a souvent envie de la secouer mais on parvient à s'attacher à ce personnage car on attend et on espère le déclic qui la fera basculer dans le monde des êtres humains agréables. Lena saura t-elle ôter son armure et laisser entrer un homme comme Mason dans sa vie? Pourra t-elle faire son deuil et se pardonner un crime dont elle n'est pas responsable?

Mason Langley quant à lui est réputé être un casanova. Ce n'est pas lui qui le dit mais un article qu'on peut trouver sur google lui assignant 33 conquêtes à peine l'année écoulée. Autant dire que la première rencontre avec Lena sera explosive. Il possède son propre restaurant mais en rendant service à Catherine , sa mère, et en livrant des fleurs à l'hôpital, il fera face à Cruella d'enfer. Le moins que l'on puisse dire avec Mason c'est que sa patience va être testée jusqu'au bout ! Et quelle patience ! Lena lui en fera voir de toutes les couleurs. Il résistera et on sent que cette femme ne sera pas comme les autres , un passage dans sa vie. Il est vrai que Mason est entourée de femmes qui marquent sa vie depuis toujours. Il y a donc Catherine, sa mère , qui tient la boutique de fleurs où Lena est une cliente plus que régulière. Catherine est la douceur même et la générosité. Elle exprime de l'empathie pour les gens qui l'entourent et quand on entre dans sa boutique, on est éblouie par son accueil chaleureux. C'est une femme qui nous met tout de suite à l'aise et elle veut clairement le bonheur de son fils. Par contre, ne vous méprenez pas en pensant qu'elle a voulu jouer les entremetteuses entre son fils et Lena. Catherine est comme une figure maternelle pour Lena car cette dernière lui passe une commande particulière chaque lundi et elle prendra soin à sa manière de la jeune femme. C'est un personnage auquel on s'attache et qui nous promet de sacrés surprises. Il y a également Rachel , la soeur de Mason , qui travaille avec lui dans son restaurant. Ils sont liés et proches à leur manière et j'ai aimé l'humour et le surnom qu'elle donne à Lena. Rachel apporte aussi à sa manière la touche d'humour nécessaire à l'histoire. Et au restaurant , il y aura également Wendy , la gérante du resto. C'est aussi une amie sans failles qui sera toujours aux côtés de Mason pour le secouer ou le remettre sur le droit chemin quand cela sera nécessaire.

J'ai adoré le déroulé de l'intrigue car on ne passe pas tout de suite dans le lit avec les héros. Ella Frank parvient à instaurer cette tension sexuelle sans tomber dans la facilité d'une étreinte rapide qui soulagerait Lena et Mason. J'ai adoré la montée en température et en tension car les protagonistes apprennent à se comprendre et tel un animal sauvage à être apprivoisé. Il faudra du temps au temps pour pouvoir atteindre l'apothéose et il faudra d'abord comprendre la psychologie de Lena avant de toucher son corps. J'ai donc adoré Mason car même s'il est convaincu de son sex appeal il saura faire preuve d'une patience sans failles et remettre à sa place Lena pour lui montrer que face à elle, elle aura un homme de caractère prêt à tout pour construire quelque chose de durable avec elle. L'affaire ne sera pas facile et c'est tout ce cheminent qui rend addictive la lecture. Mason aura t-il la patience d'attendre indéfiniment Lena? Saura t-il l'apprivoiser? Pourront ils avoir un avenir ensemble?

Bref, je ne saurais que vous recommander de lire Flirt à Chicago car j'ai passé un excellent moment de lecture. Ella Frank a su nous proposer des personnages haut en couleur aux caractères bien trempés qui feront face chacun à leur façon à la mort . Sauront ils traverser ces épreuves ensemble ou la réalité aura t-elle raison de leur duo improbable?

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...