mercredi 22 février 2017

Mon avis sur Long Night de M Pierce

Night Owl est le premier volet d'une trilogie érotique provocante où un partenariat d'écriture anonyme en ligne se transforme en une obsession passionnée incontrôlable.

À vingt-huit ans, Matt Sky a une vie parfaite. Il a une belle petite amie, il a hérité d'une véritable fortune, et il a déjà écrit quatre best-sellers sous le pseudonyme de M. Pierce.

À vingt-sept ans, Hannah Catalano a été victime d'un accident de train. Son petit ami est un looser fauché et elle déteste son boulot.
Matt et Hannah se rencontrent sur le net en tant que partenaires d'écriture. Leur relation est platonique et innocente... Jusqu'à ce que Matt voit une photo d'Hannah. Ce portrait de la jeune femme suscite une irrésistible attraction sur lui. Et lorsque les circonstances les amènent à se rencontrer, Matt et Hannah vont vivre une histoire d'amour passionnée, émouvante, inoubliable, incontrôlable et imparable.


Date de sortie : 2 septembre 2015
Editeur: Hugo New Romance
Prix: 17 euros
Pages : 330 pages

Noteimage host

Mon avis: Je dois dire qu'après la lecture de ce premier tome , mon avis est assez mitigé. Je ne dirais pas que j'ai détesté mais je ne dirais pas non plus que j'ai adoré. Ce n'est pas l'aspect érotique et BDSM qui m'a dérangé mais plutôt le langage bien trop cru et limite irrespectueux que le héros utilise à l'encontre de l'héroïne. Elle est consentante et émoustillée par ses propos mais pour ma part, ça a fini par me gêner. 

Hannah Catalano est une jeune femme qui est enlisée dans sa relation avec son petit ami Mick qui est un loser de première catégorie. Il ne travaille pas, il ne fait que boire et fumer et on peut donc dire qu'il n'y a rien d'épanouissant chez cet homme. Hannah trouve donc un échappatoire dans un site en ligne type Fyctia en écrivant à quatre mains une histoire avec Matt Sky. Ils écrivent chacun leur tour le point de vue masculin ou féminin de leur personnages respectifs que sont Lana et Cal. Les règles sont simples: pas de photos, pas de données personnelles , pas d'échanges personnels. Mais voilà que par une erreur inopinée, Hannah se met à découvert et sa relation avec Matt va passer de virtuelle à très réelle. J'ai aimé la montée en tension sexuelle car on sent qu'ils se cherchent mais qu'ils ne veulent pas dépasser les limites qu'ils se sont fixés. Pourtant telle une drogue, les caresses , les échanges via Skype vont conduire nos deux protagonistes à vivre leur fantasme IRL. Le personnage d'Hannah est une femme libérée qui n'a pas peur de repousser ses limites sexuellement parlant. Elle est libre comme l'air et n'hésite donc pas à se lancer dans cette relation complètement inconnue car si elle se livre facilement sur sa vie et elle même, ce n'est pas le cas de Matt. 

Hannah va donc foncer au risque de se perdre de plein fouet un mur. Pourtant , elle pourra compter sur sa famille et notamment sa soeur Chrissy pour la remettre sur le droit chemin. Cette dernière n'hésite pas un seul instant à dire les quatre vérités à Matt et elle protégera sa soeur en temps voulu. La famille d'Hannah est loin de se douter de la nature érotique de leur fils avec ce jeune homme qui semble bien sous tout rapport. Les scènes de sexe sont donc très intenses et les limites seront de plus en plus repoussées. Les expériences BDSM seront aussi de mises et les accessoires type sex toys seront de la partie. Comme je le disais précédemment, ce n'est pas cet aspect qui m'a gêné car ce sont deux adultes qui ont décidé de vivre pleinement leur ébats sexuels mais c'est le langage utilisé pendant les dits ébats. Que des mots crus puissent émoustiller l'héroïne , je veux bien le concevoir mais qu'elle soit traitée de "salope" ou de "chienne" me dépasse totalement. Je ne conçois pas qu'on traite la femme de la sorte. Elle n'est pas simplement une femme objet dont on se sert pour se libérer sexuellement parlant mais la façon dont elle est "humiliée" m'a vraiment gênée. Par contre , j'ai apprécié le fait que ce ne soit pas une femme "faible" qui retourne immédiatement dans les bras du héros quand les difficultés et la réalité des choses reviendront à la surface. 

Matt Sky m'a donc perturbé sur plusieurs points. Tout d'abord , il est en couple avec Bethany Meres quasiment tout le long du roman ce qui montre donc qu'il n'a aucune considération pour la femme en général car il se sert d'elles pour son propre plaisir sans penser aux sentiments de ses compagnes. Ainsi , il met Hannah dans la position de la maîtresse mais aussi de la briseuse de couple sans que cette dernière n'en est réellement conscience et cela me gêne fortement. Ensuite , je pense que ce personnage a un réel souci avec l'addiction en général et pour ma part je considère que son comportement vis à vis du sexe est aussi la preuve d'une addiction non assumée. Dans le passé, il a été sujet à une dépendance extrême à l'alcool et à la drogue et une addiction en a remplacé une autre. Son comportement peut donc sembler étrange mais on finit par le comprendre au fil des pages. Autre point qui est assez sensible à son sujet: il cache sa véritable identité à Hannah et cela sera le coeur du problème. Je peux tout à fait saisir la nécessité de préserver son identité d'écrivain afin de mettre une distance entre son moi auteur et son moi personnel. Mais je pense que cette faille a des sources plus psychologiques qu'on ne peut le soupçonner. Il est suivi pour un psychiatre mais est ce seulement suite à ses addictions à répétition? 

Dans son entourage, on peut dire qu'il a peu d'amis et il aime vivre en ermite. Pamela Wing est son agent littéraire et elle saura naviguer à flot au coeur même de la tempête. Sous ses allures de femme froide, dure et distante, elle saura faire preuve de compréhension et d'empathie. Nous savons aussi que Matt a deux frères Seth et Nate et c'est ce dernier que nous verrons plus intensément dans ce tome. Son amour pour son frère est palpable et il saura être l'épaule dont Matt aura besoin pour remonter à la surface après chaque noyade. La famille de Matt jouera t-elle un rôle dans le prochain tome car le moins que l'on puisse dire c'est que l'épilogue est assez originale et nous donne envie d'en connaître plus sur la suite de cette histoire.

Bref, j'avais la saga Night Owl depuis plus d'un an dans ma PAL et c'est à l'occasion de la sortie en format poche que je me suis décidée à enfin lire les écrits de M Pierce. Ce dernier ne m'a pas complètement convaincue dans ce premier tome mais l'épilogue et le dénouement seront parvenus à me donner envie de découvrir la suite des aventures de Matt et Hannah. Pour le meilleur ou pour le pire? Seule la lecture du prochain tome me permettra de répondre à cette question. 

Pour commander ce tome; cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...