jeudi 4 octobre 2018

Découvrez la 7ème auteur présente au Festival du Roman Féminin

 Voici ce que dit Charis Michaels pour se présenter sur son site officiel. 

Lorsque j'étais étudiante à l'université, j'ai parcouru des ouvrages de référence pour trouver les noms de sociétés susceptibles d'offrir des postes de débutants dans le domaine des romance et j'avais lu des centaines de romans d'amour depuis le lycée mais j'étais trop jeune pour réaliser que fusionner mon activité de loisir préférée avec ma future carrière était à la fois indulgente et improbable.

Par miracle, j'ai trouvé une liste pour une association à but non lucratif appelée Romance Writers of America. J'ai appelé froidement mon futur patron pour une entrevue et j'ai été embauchée immédiatement. J’ai emballé mon diplôme de journalisme du Texas et mes 300 romans d'amour  et je me suis installée au siège de la RWA à Houston pour occuper mon poste de stagiaire d’été chez RWA. Huit ans plus tard, j'étais toujours là-bas, alors responsable de la communication de l’association et rédacteur en chef de leur revue mensuelle.

Au cours de ma période de prédilection chez la RWA, j'ai facilité la couverture médiatique des membres de RWA, de tous ceux qui écrivaient pour la première fois à des légendes de la romance. J'ai conçu des campagnes publicitaires pour les cinémas et les voitures de métro et j'ai exposé lors de salons professionnels. J'ai acquis et révisé des centaines d'articles et de chroniques sur la fiction romanesque et j'ai été interviewée sur le genre dans des médias tels que The Economist, NPR et The LA Times.

J'ai aussi grandi, je suis tombée amoureuse, je me suis mariée, j'ai déménagé en Angleterre et j'ai eu un bébé. Le temps passe. Finalement, j'ai démissionné de la RWA pour élever ma jeune famille et suivre la carrière de mon mari à Washington, DC.

L'impulsion pour mon premier manuscrit était à l'intersection solitaire de ma nouvelle maternité et du Texas enneigé. Mon premier bébé avait treize mois quand j'ai tapé les mots: «Chapitre un, Page Un. «Il était un chevalier sombre et ténébreux…»

Bien que j'adore le romantique suspense et les comédies romantiques, mon point fort sont les historiques de la période de la Régence. Le cocktail parfait pour une romance historique de la Régence est: «J'écris des livres sur des gens qui montent dans des voitures, vont au bal et tombent amoureux.

Biographie traduite par mes soins. Merci de me créditer si vous la reprenez.

Sa saga Les célibataires vient d'être publiée en VF chez J'ai Lu




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...