lundi 6 janvier 2020

Mon avis sur Noël au Cupcake Café de Jenny Colgan


Izzy est une fée de la pâtisserie. Elle a passé son enfance dans la boulangerie de son grand-père, et a indéniablement hérité de son talent. Chaque semaine, ses collègues du bureau se régalent de ses cupcakes colorés et autres brownies ultrafondants...
Lorsqu'elle se fait licencier par son futur ex-petit-ami, Izzy sent grandir en elle une idée folle : et si elle ouvrait son propre cupcake café ? Le projet est un peu risqué, le chemin semé d'embûches, mais lorsqu'elle découvre un magasin à louer dans une ruelle pavée, elle se lance dans l'aventure, et dans une nouvelle vie !

Date de sortie : Novembre 2019
Editeur : France Loisirs
Prix : 17.90 euros
Pages : 744 pages




Note image host


Avant de vous donner mon avis le plus complet, je tiens à remercier Aurélie des Editions France Loisirs pour m'avoir permis de lire en SP ce roman. 

Mon avis : Nous avions quitté notre bande de héros avec une fin heureuse qui semblait se profiler mais ce second tome nous prouve que tout n'est pas encore acquis et que certains problèmes qui paraissent insurmontables pourraient poser problème au bonheur de nos héros.

Austin a tellement bien travaillé qu'il pourrait voir sa carrière évoluer de manière assez phénoménale. Celui qui ne doit sa réussite qu'à son travail acharné se voit proposer un court séjour à New York afin d'y rencontrer les grands patrons. Il sera donc fier de cette perspective mais une fois arrivé les choses vont arriver "à l'américaine" et tout va aller à une vitesse folle. A Londres , les perspectives d'avenir et la crise financière ne sont pas de bonne augure pour notre héros et il voit donc cette opportunité New Yorkaise comme une vraie opportunité. On le sent heureux et fier de ce qu'il a accompli mais un grain de sable va venir enrayer cette machine si magique : en effet, il doit prendre en compte sa petite amie et il se doute qu'Izzy ne pourra pas tout lâcher du jour au lendemain pour venir le rejoindre. Elle aussi a des ambitions . Les choses vont donc prendre un drôle de tournant en ce qui les concerne et on espère que chacun pourra y trouver son compte.

Izzy Randall est notre héroïne et à l'approche de Noël, le succès de son Cupcake Café ne diminue pas. Elle enchaîne les festivités et s'apprêtent à se lancer dans la dernière ligne droite avant Noël. Tout semble être parfait dans sa vie quand Austin va lui annoncer un nouvelle qui pourrait tout ébranler. Elle va se mettre à douter et à manquer de confiance en leur couple. Il faut dire que sa mère Marian n'a jamais été un modèle dans ce domaine et l'abandon résume plus leur relation que l'amour inconditionnel. Cette dernière vit désormais dans le Queens et ses relations avec sa fille sont toujours aussi éparses. Izzy ne veut pas lâcher le rêve qu'elle a réalisé même si elle a conscience que l'amour est fait de compromis , elle n'est pas prête à faire comme sa mère et tout quitter par amour. Elle est clairement le pilier du Cupcake café et il serait invraisemblable qu'elle laisse ce "bébé" entre les mains de ses employés Pearl et Caroline. Quelle décision prendra t-elle?

Pearl et Caroline restent égales à elles mêmes dans ce tome et ce fut un grand plaisir de les retrouver . Pearl veut de nouveau tout mettre en oeuvre pour le bien être de son fils Louis et même si cela implique de laisser une place de "père" par intermittence à Ben . Elle galère toujours financièrement et Noël est un amer rappel qu'elle ne peut pas gâter son fils comme elle le voudrait. Nous allons aussi découvrir une pointe de jalousie quand le facteur qui ne semblait pas insensible à son charme va lui présenter Maya sa nouvelle recrue. Se pourrait il qu'elle éprouve des sentiments à son égard? Caroline ne cessera de me faire rire dans ce tome car elle est vraiment égale à elle même que ce soit dans ses actes, ses pensées ou ses paroles. Elle ne peut s'empêcher d'avoir cette rage en elle car divorcer de Richard c'est dire adieu à son train de vie luxueux. Elle continue pourtant de venir travailler dans la café , ce qui nous prouve qu'elle a besoin de ne pas oublier la réalité. Malgré ses piques , j'ai aimé retrouver ce personnage qui pourrait enfin vivre un changement bénéfique au fil des pages.

Et n'oublions pas Helena , l'ancienne colocataire mais surtout amie de notre héroïne qu'on va découvrir sous une nouvelle facette dans ce tome. Si dans le premier tome, elle profitait de la vie à 200 % , nous la retrouvons ici en tant que maman d'une petit gamine pourrie gâtée qui va mener sa mère par le bout de son petit nez. Malgré certains moments assez centrés sur elle même, elle finira par écouter les appels au secours de son amie Izzy qui a besoin de bons conseils. Je ne pourrai pas terminer cet avis sans mentionner Darny, le frère d'Austin qui est très intelligent et qui sera déjà très rebelle pour ses onze ans. Il est sur le point de se faire renvoyer de son collège car il ne cesse d'être dans la provocation et New York serait peut être une solution pour cet esprit vif et débordant d'énergie. J'ai aimé sa relation avec Izzy car elle sera sincère et quand les choses tourneront mal , nous espérons qu'il ne sera pas un dommage collatéral.

Bref, un deuxième tome tout aussi prenant que le premier. Jenny Colgan a réussi la mission délicate de nous faire adhérer à ses personnages et donc d'avoir envie de les voir tous heureux à chaque étape de leur vie. Ce deuxième tome nous prouve que le bonheur se construit au fil des pages et qu'il faut parfois oser relever des défis pour se rendre compte de ce qu'on a réussi. Un romance feel good qui fait du bien. 

Pour commander cette édition chez France Loisirs, cliquez sur l'image

Cupcake Café  - Jenny Colgan

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...