vendredi 2 octobre 2015

Choisirez vous un personnage D'ombre ou de Lumière de Céline Musmeaux?

« L’OMBRE N’EXISTE PAS SANS LA LUMIÈRE, ALORS LE DESTIN S’AMUSE À NOUS LE RAPPELER… »

Le cœur d’Émilie s’est figé après la tragédie qui a touché sa famille. Elle est maintenant une tueuse, l’ombre d’un jeune mercenaire qui l’a prise sous son aile à ses quatorze ans.

Léon est le fils du chef du clan qui a anéanti sa vie passée et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est collant. Il est persuadé que la jeune femme qui reste de marbre à chaque meurtre a toujours un cœur.

Alors qu’une mission les conduit sur sa terre natale, les souvenirs de son passé réveillent sa souffrance d’avoir perdu ses parents ainsi qu’Adrian, son meilleur ami et premier amour. Tout cela délie petit à petit son cœur…

Émilie retrouvera-t-elle la lumière ?

Date de sortie: 04 septembre 2015
Editeur : Nymphalis

Note : ****

Avant de vous donner mon avis sur ce premier tome, je voudrais remercier Bastien des Editions Nymphalis pour m'avoir permis de découvrir Céline Musmeaux en SP

Mon avis : Avec la plume de Céline Musmeaux , nous voici plongés dans un récit médiéval fantastique. Emilie est la "Tueuse de l'Ombre" . En effet , pour s'épargner une mort atroce ou une vie tout aussi horrible au sein du clan des mercenaires, elle n'a d'autres choix que de tuer pour survivre. Ainsi , elle devient l'Ombre de Léon , le fils du chef des mercenaires et elle ne compte plus les vies qu'elle a prises. Elle n'a plus de coeur et n'a plus d'âme et la seule trace d'humanité qui reste en elle sont les souvenirs qu'elle chérie d'Adrian , son tout premier amour.

On découvre donc un personnage à deux facettes. Je dirais même qu'elle a un côté Dr Jekyl et Mr Hyde qui s'explique par la vie qu'elle a dû mener depuis 4 ans. Comment peut on survivre à ce qu'elle a vécu à 14 ans? Comment faire face à une réalité qui n'en est pas une? On découvre donc La Tueuse de l'Ombre, une mercenaire froide qui n'hésite pas à faire usage de sa force pour tuer les cibles qu'on lui assigne. Elle est dénuée de tout sentiment et seules ses pensées nous donne un peu l'espoir qu'elle pourrait sortir de ces ténèbres afin de découvrir ( ou retrouver la Lumière). Oui Emily Ornate était la fille d'un baron très réputé mais le père de Léon a réduit en cendres le bonheur familial. Après un changement de situation (dont je ne peux vous parler afin de ne rien vous dévoiler) , on découvre un personnage beaucoup plus faible , plus fragile et donc beaucoup plus humain. Mais ne vous y méprenez pas la souffrance ne disparaîtra pas et aura toute sa place dans cette "nouvelle" vie. Je dois avouer que le changement est tellement radical que j'ai parfois eu du mal à reconnaître cette guerrière qu'on avait découvert au tout début. Cela peut s'expliquer par la fait que ses nerfs lâchent et qu'après 4 ans de maltraitance , elle est à bout. Son destin n'est toujours pas scellé à la fin de cet épisode et on a hâte de la retrouver dans le tome 2.

A ses côtés se trouvent donc Léon, le fils du chef des mercenaires. Au début, j'ai réussi à ressentir de l'empathie pour ce personnage qui semble plus humain que ses semblables . Pourtant , on découvre très vite le vrai visage de cet homme qui a de graves soucis psychologiques , qui est fourbe, vil mais surtout qui est lâche. Je me demande pourquoi il s'attache autant à Emi. Est elle pour lui sa chose ou éprouve t-il de réels sentiments? L'ambivalence de son attitude et de ses gestes ne nous permet pas de trouver une réponse définitive . J'espère vivement que le destin parviendra à régler ce souci car telle une mouche qu'il faudrait sans cesse repousser de la main, Léon n'a pas fini de nous agacer.

On découvre également le personnage d'Adrian. Ami d'enfance d'Emilie, cette dernière a très vite éprouvé des sentiments à son égard et elle a tenté de le lui faire comprendre avant cette terrible nuit qui a changé à jamais sa vie et sa destinée. On le découvre tendre, attentif et il a toutes les qualités d'un chevalier. Grâce à son souvenir, Emilie garde un semblant d'humanité et redécouvre le sens du mot sentiment. Son coeur se remet à battre et à espérer. J'espère découvrir plus de sa vaillance dans le tome 2 car dans ce tome, il est certes chevalier mais il a dû mal à tenir son destin entre les mains.

Les personnages secondaires sont tout aussi attachants et j'ai beaucoup aimé Claude, un écuyer d'un chevalier ( dont je tairais le nom) et qui ose dire à son maître les bonnes vérités même si ce sont parfois des mots qui peuvent fâcher . Il fait avancer l'intrigue et est une aide sans faille pour certains protagonistes. Il apporte la touche d'humour nécessaire pour adoucir cette histoire qui est assez sombre.

Bref, j'ai aimé lire cette histoire. Avec D'ombre et de Lumière, Céline Musmeaux nous entraîne dans l'univers du médiéval fantastique à la découverte de personnages entiers, piégés par leur destinée. On espère qu'ils sortiront de l'ombre pour enfin toucher à la lumière et au bonheur qu'ils méritent tant.

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...