samedi 10 octobre 2015

Découvrez un rugbyman vraiment pas comme les autres dans Le Roi du plaquage de Marc Moritz

Romain est un homme, un vrai : un rugbyman professionnel... Et pas du genre à poser dans le calendrier des Dieux du stade !
Mais quand il rencontre Margot, la jeune photographe timide engagée par le club, le cœur qu'il cachait sous ses pectoraux se met à battre... L'ours se changera-t-il en agneau ? Parviendra-t-il à intéresser la belle aux subtilités du hors-jeu ? Et surtout... acceptera-t-il de se laisser photographier ?
Le Roi du plaquage : une comédie romantique musclée qui ne manque pas d'humour. Ni de poil au torse.

Marc Moritz est un écrivain français du XXIe siècle, converti à la romance par Rick Castle, avec les encouragements de la muse idéale (en mieux).
Sous un autre nom, il a été champion du monde de belote et a publié trois romans, il joue au rugby et lit dans son bain, il ment plutôt mal mais fait très bien la vaisselle.

Date de sortie : 26 septembre 2015
Editeur: Hauteurs Editions

Note : *****

Avant de vous donner mon avis sur ce roman, je voudrais remercier Marc Moritz qui a eu la gentillesse de me faire découvrir son roman en SP mais aussi sa muse idéale (en mieux)

Mon avis: J'ai passé un excellent moment de lecture avec cette romance exclusivement masculine. Marc Moritz nous offre une formidable histoire d'amour avec un personnage masculin très attachant et complétement déroutant.

Ne vous fiez pas aux apparences , tous les rugbymen ne sont pas des ours mal léchés assez violents sur le terrain et qui font tomber les filles en un claquement de doigt. Il existe aussi des rugbymen sensibles , qui lisent des romans et qui rêvent de trouver la femme qui va faire chavirer leur vie et leur coeur. Romain Mevasta est de ce genre là. J'ai adoré découvrir ce personnage qui assume la part de féminité en lui et la plume de Marc Mortiz nous permet de nous attacher très facilement à cet homme qu'on a envie de cajoler. A 35 ans, Romain a eu un très longue carrière sur les terrains et il est de l'ancienne école, celle où l'argent ne pourrissait pas encore les présidents de clubs, où la célébrité et les médias ne mettaient pas chaque joueur sur le devant de la scène, où le calendrier des Dieux du Stade n'existait pas encore. Mais voilà , quand on est un des anciens joueurs et qu'on est marqué par son passé et ses dérives, il est difficile de faire table rase des impulsions. Chassez le naturel , il revient au galop.

Mais au delà du sportif de haut niveau , on découvre un homme avec un coeur qui bat, avec une sensibilité à fleur de peau qui semble avoir trouver chaussure à son pied en la personne de Margot. J'ai bien rigolé en le voyant se poser des tas de questions sur sa relation avec cette dernière , sur ses sentiments mais aussi et surtout sur ses analyses "littéraires" des sms qu'il échange avec la douce Margot. D'habitude ce genre d'analyse pointue n'existe que dans la cerveau féminin : pourquoi a t-il dit ça? S'il a dit ceci c'est qu'il veut dire cela? Pourquoi ne me rappelle t-il pas? Et ce sont tous ces petits gestes mis bout à bout qui font de Romain un personnage dont on tombe toute de suite sur le charme car pas de doute c'est l'homme idéal en mieux.  C'est très agréable de lire une intrigue inversée , où l'homme chercher à conquérir la femme , parvient à s'excuser sur ses emportements, écrit une magnifique lettre d'amour. D'ailleurs il y a une scène ( que je ne dévoilerai pas trop pour ne pas vous spoiler) qui m'a fortement fait penser à la scène entre Léonardo Di Caprio et Kate Winslet dans Titanic où il s'agit de faire un portrait de l'autre. Je ne sais pas si la référence est subtile ou si c'est moi qui l'ai inventée mais j'ai adoré cette scène forte en révélation et découverte.

Margot Belmont est également un personnage doux, sensible et tellement attachant. On adore la découvrir et voir ses deux côtés  : timide dans la vie de tous les jours mais forte un appareil photo à la main. C'est une artiste qui manque de confiance en elle et qui a toujours été invisible aux yeux des autres et donc prendre vie sous le regard de Romain va plus que la troubler. J'ai adoré voir l'évolution de sa relation avec le roi du plaquage. Ce qui est aussi très intéressant c'est que ce n'est pas une histoire d'amour simple et limpide . Les obstacles vont la rendre plus forte si les protagonistes parviennent à surmonter les nombreux obstacles sur leur chemin vers le bonheur. L'amour entre Romain et Margot est elle une évidence? L'agneau saura t-elle dompter le fougueux lion ? Parviendront ils à obtenir le bonheur qui semble leur tendre les bras? Le rugby aura t-il raison des sentiments?

Bref, j'ai découvert une excellente romance écrite par un homme qui a su créer un personnage masculin pas comme les autres et qui assume le fait de n'avoir aucun côté macho. C'est un vrai délice , une romance chamallow comme j'aime les nommer. Ce qui est étonnant c'est qu'un homme ait aussi bien capté l'essence même d'une romance réussie. Mon coeur a chaviré et j'ai été séduite par le roi du plaquage.

Pour commander le roman , cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...