vendredi 16 octobre 2015

Mon incroyable coup de coeur pour Au Bonheur de ces Dames d'Angela Behelle

À 18 ans, Jérémy quitte le confort douillet et protecteur de sa campagne normande pour se lancer dans de brillantes études littéraires à Paris. Alors quoi de plus normal pour ce jeune homme passionné de lectures que d'être irrésistiblement attiré par la librairie ancienne qui se situe juste sous ses fenêtres, de l'autre côté de la rue ?

Intimidé, hésitant, il attend, puis se décide enfin à pousser la porte. Une clochette qui tinte, un parquet qui craque sous les pas, une odeur de bois, des livres par milliers, et, aux commandes de cette boutique hors du temps, une personne qu'il ne s'attendait pas à trouver là.

Un seul regard de Claudia, la voluptueuse libraire qui se cache derrière les étagères suffit pour que la vie de ce jeune puceau provincial bascule définitivement. Fasciné par cette femme mystérieuse qui se propose de faire de lui un homme, Jérémy se soumet, corps et âme, à une lente et savoureuse initiation à tous les plaisirs de la chair.

Mais entrer dans l'univers de Claudia signifie également en accepter les règles et les secrets plus nombreux qu'il n'y paraît. Au fur et à mesure qu'il pénètre l'intimité de sa sulfureuse maîtresse, Jérémy comprend qu'il a mis le doigt dans un engrenage aussi sensuel que dangereux. Il n'est cependant pas certain qu'il ait envie de s'y soustraire. Au contraire. Son insatiable appétit d'apprendre le conduit, un livre de Zola sous le bras, à en réclamer toujours plus. Au risque, peut-être, de compromettre son avenir.

Date de sortie: 15 octobre 2015
Editeur: Editions Blanche

Note : *****

Avant de partager avec vous mon avis , je voudrais dire un énorme merci à Olivia des Editions Blanches qui m'a envoyé ce roman en SP.

Mon avis : Je viens de refermer Au bonheur de ces Dames et je vais tenter de vous transmettre mon ressenti sur ce roman qui est un véritable coup de coeur pour moi. Angela Behelle a frappé fort et je me suis laissée emporter et transporter par cette formidable histoire.

Au bonheur de Ces Dames est donc un roman érotique à l'instar de la saga La Société. Et si le doute était encore permis dans l'esprit de certains ( mais pas le mien) , Angela Behelle maîtrise parfaitement l'art de l'écriture érotique. Nous sommes dès les premières pages dans la peau de Jérémy Dancier et nous sommes très vite émoustillées par ce que nous lisons. Certains seront peut être choqués et leur sensibilité sera peut être heurtée par certaines scènes ou par la différence d'âge entre les personnages mais les scènes de sexe sont érotiquement parfaites sans jamais être vulgaires. Les divers actes sexuels sont décrits avec délice, sensualité et passion. Elles font transparaître parfaitement une plaisir à l'état pur et prouvent une nouvelle fois qu'un(e) auteur peut parfaitement décrire l'acte sexuel sans jamais tomber dans la vulgarité. Si vous me suivez , vous savez que bien souvent la tension sexuelle retombe chez moi tel un soufflé dès qu'un langage cru est utilisé . Ici aucune faute de goût , bien au contraire tout est fait pour mettre en émoi tous nos sens.

Comme je le disais précédemment certains pourraient être choqués par la différence d'âge entre les personnages . Jérémy débute ses études post bac et a donc fêté ses 18 ans tandis que Claudia est proche de la quarantaine avec ses 39 ans. On pourrait croire que cette femme est une cougar ( terme qu'on utilise bien souvent dans ce genre de situations alors que si les rôles avaient été inversés, les critiques ou les bien pensants n'auraient rien trouvé à redire vis à vis de ces hommes). Et pourtant , cette différence d'âge ne m'a aucunement perturbé et je dirais même qu'elle s'est vite effacée au fil de ma lecture. Il faut dire que Jérémy n'est pas un jeune homme comme les autres et qu'il fait preuve d'une certaine maturité à certain moment. Les seuls instants où on ressent cette différence c'est dans le langage utilisé par Claudia et son expérience qui montre à quel point elle a vécu des choses et à quel point Jérémy a tout à apprendre dans certains domaines.

Jérémy est donc un jeune homme , n'ayons pas peur des mots, empoté , provincial qui débarque dans la capitale pour poursuivre de hautes études qui le destinent à un brillant avenir. Il est gauche, maladroit, couvé par l'amour maternel mais quand il poussera les portes de cette librairie qui attire son attention en face de son appartement, sa vie va prendre un tournant aussi inattendu qu'inespéré. Ce jeune homme brillant va suivre des cours d'un tout autre genre et Claudia n'aura qu'une idée en tête : mettre tout en oeuvre pour faire de lui un homme à l'avenir brillant. Elle lui apprendra donc toutes les bases de la sexualité et elle va profondément le transformer. Mais attention Claudia ne va pas modeler son élève à sa guise . Non , elle va lui faire prendre conscience de son potentiel d'homme. Autant c'est un jeune homme brillant au niveau de ses études, autant il part de zéro sur le plan sexuel. Elle va éveiller en lui des désirs qu'il n'aurait jamais pu soupçonner et elle fera de lui un homme , un vrai. Cet élève mettra un point d'honneur à obtenir des résultats excellents à tout niveau et le lecteur ira de surprises en surprises. L'élève dépassera t-il le maître? Les sentiments vont ils tout chambouler? Cette sexualité débordante lui ouvrira t-il de nouveaux horizons? Jusqu'à où ira t-il pour satisfaire son plaisir mais aussi le désir de Claudia?

Claudia Simienev est donc un femme plantureuse aux formes généreuses et tout chez elle est synonyme de sensualité. C'est une femme élégante , raffinée , distinguée qui ne fait jamais aucune faute de goût. Elle a une maîtrise incroyable de son corps et de ses émotions et offre donc continuellement une image parfaite et contrôlée. Mais Claudia est aussi une personne très énigmatique et très mystérieuse. J'avoue qu'à un certain moment , je me suis demandée si elle ne faisait pas partie, elle aussi, de La Société. Je pense que les scènes de reloooking notamment sont un joli clin d'oeil à cette saga. Mais au final , non , c'est une personne qui a son propre destin et qui vous réserve plus d'une surprise. Elle est aussi très attachante notamment dans sa relation avec Mr Albert, l'ancien propriétaire à qui elle a racheté cette boutique. Pourtant , elle saura garder ce voile de mystère tout au long de votre lecture et vous n'avez pas fini de vous poser des questions sur les agissements de cette sulfureuse femme. Elle m'a fait vivre énormément d'émotions et je ne vous en dirais pas plus de peur de vous spoiler mais cette femme est tout simplement formidable.

J'ai aussi fortement apprécié les personnages secondaires qui apportent un petit plus à l'histoire. J'ai adoré le facétieux Thomas de Sommevielle. Il est aux antipodes de Jérémy et pourtant il sera d'une aide précieuse. Thomas est un fils de diplomate , camarade d'hypokhâgne qui a une drôle de façon de réussir mais qui apporte une certaine légèreté à un contexte scolaire tellement sérieux et codifié. C'est un jeune homme volage qui cherche le plaisir à tout prix. Mais au final , méfiez vous des apparences car sous ses airs futiles , c'est un véritable ami. Il permet aussi de faire une sorte de contre point avec Valentine. Cette dernière est aussi une camarade de classe et est un peu le miroir, l'alter ego de ce qu'aurait été Jérémy si ce dernier n'avait pas poussé les portes de cette librairie. Elle est docile, studieuse, lisse et assez coincée sexuellement parlant. Avec ce personnage , on a l'impression de voir devant nous une "normalité" comme si Jérémy pouvait entamer une relation normale qui ne serait pas condamnée par la morale et qui pourrait parfaitement correspondre à la mère de Jérémy. Cette dernière déborde d'amour pour "son poussin" mais elle l'étouffe et l'empêche de s'envoler . Elle ne veut pas que son fils devienne un homme et heureusement que son mari est là pour donner un peu de leste à leur fils car Mme Dancier pourrait vite devenir un fardeau . Son petit poussin s'est envolé et elle aura dû mal à le laisser voler de ses propres ailes. Autre personnage secondaire très intéressant que j'ai adoré détester : Sven, le coursier de Claudia. Il est arrogant, hautain et ne cesse de susciter la jalousie de Jérémy. Il aime le titiller et lui faire comprendre qu'il ne sait au final rien sur la véritable identité de Claudia.

Bref, je vous dirais d'aller foncer lire cette petite merveille. Claudia est excellente dans le rôle de dominatrice qui impose ses volontés à Jérémy. Pourtant , on sent bien que derrière sa carapace il y a un coeur qui bat et on n'a qu'une hâte qu'elle s'ouvre entièrement à cet homme qui sera obéissant , docile qui lui livrera sur un plateau d'argent son coeur, son corps et son âme. Le lecteur suit cette initiation sexuelle pas à pas et prend autant de plaisir que Jérémy à découvrir le plaisir à l'état pur. Les tabous volent en éclat pour nous livrer une formidable histoire d'amour qui , j'en suis sûre, restera graver pour un long moment dans vos coeurs. Merci Angela pour ce formidable moment de lecture !

Pour commander le livre, cliquez ci dessous

2 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...