mardi 13 septembre 2016

Il était une fois "Le Caméléon" d'Angela Behelle

Et si les hommes étaient d’extraordinaires caméléons du sentiment ?Les garçons croient-ils aux contes de fées ?Drôle de question !

Surtout quand ils approchent la trentaine, ressemblent à des anges au corps sublime, gagnent bien leur vie grâce à un travail qui les éclate, conduisent des voitures de luxe, ont un appartement de rêve, des copains à la pelle et une petite amie qui recueille les suffrages de leur famille tout en flattant leur orgueil.

Franchement, à quoi ça servirait de verser dans des fariboles de ce genre ?

Un train entre Lille et Paris n’a rien d’un carrosse, un appartement parisien, rien d’un palais, et une clé USB, rien d’une baguette magique.

Chaque femme vit plusieurs existences à la fois. Tour à tour fille, amie, sœur, mère, compagne… amante. Derrière la façade lisse d’un quotidien presque banal se cache bien souvent l’autre femme, celle de l’ombre, de la nuit, celle qui rêve, celle qui fantasme, celle qui aime.Révélée par Voisin, voisine et la série La Société, ANGELA BEHELLE est devenue la figure incontournable d’une nouvelle littérature.

Date de sortie : 07 septembre 2016
Editeur : Pygmalion
Prix: 16 euros
Pages : 550 pages

Note : image host

Avant de vous donner mon avis complet, je voudrais remercier Fanny des Editions Pygmalion pour sa confiance et cet envoi en SP

Mon avis : Quand nous étions plus jeune, nous avons toutes succombé au charme des jolis contes de fées. Angela Behelle fait une fois de plus preuve de toute l'étendue de son talent en nous proposant un conte de fée des temps modernes. Oubliez les carrosses , ils ont laissé place aux Aston Martin.. Balayez les baguettes magiques et faites place aux clés USB, les marraines et les marâtres ne semblent former qu'une seule et même personne. Quant à la princesse en détresse , elle a changé de sexe et ce serait plutôt un prince à sauver des profondeurs de ses mensonges. Fermez les yeux et embarquez dans une magnifique histoire d'amour jamais narrée jusqu'ici.

Il était une fois un héros masculin. Il était beau, il était fort, il était charmant et il séduisait toutes les jeunes femmes autour de lui. Pourtant ce sublime prince prêt à être marier ressentait une allergie importante aux liens sacrés du mariage. Si son frère le prince Zacharie avait trouvé chaussure à son pied en la personne de Blandine, le roi et la reine ne pouvaient se réjouir des aléas amoureux de leur fils. C'est ainsi que le prince , lors d'un voyage entre Lille et Paris fit une découverte des plus étonnantes et rares : une jeune femme présente dans le même wagon que lui ne daignait pas lui adresser un seul regard. La chance et la destinée s'en mêlant, le prince parvint au prix d'une subtile stratagème à se faire une place aux côtés de sa belle.

Ce que j'ai adoré dans Le Caméléon est le fait que Mathias n'est pas un héros comme les autres. Il n'est pas macho, il a ses forces et ses faiblesses mais surtout il a une faille importante qui le mène au bord du précipice. Nous découvrons donc la vraie personnalité de Mathias au fil des pages et nous ne pouvons que tomber sous le charme. Avec Alexandra, il devient un tout autre homme pour qui la vie prend enfin sens. C'est très agréable de voir un homme évoluer de la sorte et j'adore les romans où les hommes ont la parole. Angela Behelle nous régale donc avec un roman quasi exclusivement du point de vue de Mathias car nous avons quelques chapitres où Alex nous donne ses ressentis. Un Caméléon est un animal qui a le don de se faufiler partout et d'adapter la couleur de son corps à son environnement. On pourrait ainsi dire que dans le passé Mathias ne connaissait que les tons ternes et il a découvert les couleurs plus gaies au contact de cette énigmatique colocataire. On peut ainsi reconnaître à ce dernier une qualité indéniable : la patience car il ne sera pas au bout de ses surprises en découvrant la vie aux côtés d'Alex. Il ne ménagera pas ses efforts qui ne seront jamais ressentis négativement. La Caméléon a fait sa mue et s'offre une nouvelle peau pour une nouvelle vie. Matthias parviendra t-il à conquérir Alex? Pourra t-il longtemps lui cacher la vérité sur sa véritable identité? Pourra t-on lire le traditionnel " Ils se marièrent et vécurent heureux jusqu'à la fin des temps"?

Alexandra Daubret est une personnage féminin très intéressant car elle ne suit pas les normes pré établies de la romance. En effet, elle n'a rien d'une princesse en détresse trop fragile pour se défendre elle même. Non Alex est une femme indépendante, moderne, qui veut se libérer du poids familial. Elle est très mystérieuse et ne se laisse pas facilement apprivoiser. Nous la découvrons à la fois dans son domaine professionnelle mais aussi dans son domaine privé. En tant que journaliste dans un grand journal parisien , elle a su gagner la confiance et le respect de son rédacteur en chef Eric Brabant. Sur cet aspect, elle est sûre d'elle et ne recule devant aucune mission. Elle a fait sa place toute seule et elle ne doit rien à personne. Alex n'est pas une personne qui se livre facilement et c'est d'une manière étonnante et détournée qu'elle vit la vie dont elle rêve. Cependant quand on la découvre dans le domaine privée, on la voit sous un autre jour : c'est une femme volontaire, sensible mais seule. Bien qu'elle soit entourée de son groupe d'amies et de sa meilleure amie Céline, on sent bien qu'elle cache au fond d'elle une certaine tristesse et solitude. Au contact de Mathias, elle reprend vie et s'épanouit. C'est une femme qui a de l'humour et les scènes entre nos deux héros nous donnent des frissons et font palpiter nos coeurs. Loin de la princesse en détresse elle tient plus de Sherlock Holmes que de Cendrillon. Parviendra t-elle à ôter sa carapace et à s'ouvrir aux autres? Laissera t-elle Mathias conquérir son coeur? Pourra t-elle tout accepter et tout expliquer?

Les personnages secondaires n'ont absolument pas été négligés et j'ai une pensée pour les deux bonnes fées du prince Mathias. On pourrait dire que Zac, le frère de Mat est en fait la marraine de Cendrillon. Il lui fournit un carrosse ( une jolie Peugeot 106 ) et ne sera jamais avare en conseils avisés. Zac c'est l'intermédiaire entre les deux mondes de Mat qui se bousculent et qui pourraient bien exploser. Il prévient très vite son frère que le carosse pourrait redevenir citrouille aux douze coups de minuits. Zac est parfaitement à l'aise dans ce monde noble qu'est celui des Courvol de Brélancourt. Il en respecte les codes tout en y apportant une certaine modernité. Il ne renie pas son frère pour ses actes "rebelles" vis à vis de la bonne société mais surtout aux yeux de leur mère Bertrande. Il apporte un juste milieu nécessaire pour garder la balance en équilibre.

Autre personnage intéressant qu'on va adorer détester : il s'agit de Christine. La parfaite princesse qui serait l'épouse parfaite du sublime prince si le monde était idéal. Christine est le grain de sable qui pourrait faire enrayer la machine. Elle est comme qui dirait le chewing gum qui colle à la pantoufle de vaire et qui ne cesse d'empêcher le héros d'aller de l'avant. On ne saisit pas véritablement ses enjeux et ses motivations mais pourtant on a envie de découvrir ce qu'elle cache. Christine sera t-elle la bonne fée ou l'acariâtre belle mère qui fera tout pour empêcher le héros d'atteindre le bonheur éternel.

Bref, ne passez absolument pas à côté de ce petit bijou qu'est Le Caméléon. Tout comme l'indique son titre , Angela Behelle parvient à se glisser dans un nouveau registre avec brio. Si vous avez été émoustillé par la découverte de sa Société, vous allez vibrer et vous évader avec ce magnifique conte de fée. Une fois le livre ouvert entre vos mains, il vous sera impossible de le reposer.

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...