mercredi 21 septembre 2016

Mon avis sur le 1er tome de @Sirène d'Olivia Billington

Michaela Dauclair est habitée par un étrange besoin de devenir sirène, d’explorer les fonds marins. Au summum de sa carrière, l’auteure à succès est à la recherche d’un compagnon pour son aventure aquatique.
Florian, séducteur aguerri et plus que charmant, incapable de garder ses conquêtes, est la cible parfaite.
Subjugué, notre héros ignore qu’il embarque pour une dangereuse épopée.
Une cuisinière effarouchée, des poissons, des piscines, une libraire amoureuse, des profondeurs inquiétantes... Plongez dans une histoire drôle et houleuse.

Date de sortie : 22 septembre 2016
Editeur : Nisha Editions
Prix : 2.99 euros
Pages : 70 pages



Noteimage host

Avant de vous donner mon avis complet sur ce premier tome , je voudrais remercier Marie de Nisha Editions pour m'avoir permis de découvrir cette nouvelle saga en SP

Mon avis : J'ai déjà lu d'autres titres d'Olivia Billington donc je savais que c'était une valeur sûre et que j'avais hâte de découvrir sa nouvelle romance. Je dois dire que le résumé m'a quelque peu surpris et déroutée mais j'étais curieuse de voir où Olivia allait nous emmener . Ce fut donc une bonne surprise car j'ai passé un bon moment avec ce premier tome de @Sirène qui pose les bases d'un récit mystérieux et envoûtant. 

Ce que j'ai adoré par dessous tout est le point de vue multiple des personnages qui nous permet d'avoir une vue d'ensemble sur l'intrigue, les tenants et les aboutissants. Même s'il est évident que le personnage central est Michaela Dauclair, deux autres personnages tirent leur épingle du jeu et nous plongent encore plus dans l'intrigue. 

Florian Senay est un jeune homme de 30 ans qui n'est pas très chanceux en amour. En effet, son amie vient de le quitter pour retourner dans les bras de son ex petit ami. Florian n'est pas l'archétype du héros masculin sûr de lui, de son charme et qui fait tomber les filles en un claquement de doigt. Ce qui est très intéressant chez lui est de découvrir que c'est un homme lambda avec ses failles, ses idéaux et des fantasmes. Et niveau fantasme , il va jeter son dévolu sur une auteur très mystérieuse , intriguant et quasi inaccessible. Le pauvre Florian va ainsi se lancer dans une mission quasi impossible , à savoir entrer en contact avec Michaela. Ce que j'ai aimé chez lui est son obstination et sa persévérance malgré les difficultés et le fait que son ami Julien se moque ouvertement de lui. C'est d'ailleurs ce qui rend encore plus charmant Florian car il reste égal à lui même en étant un peu naif mais en restant déterminé. Florian n'est pas un mâle dominant mais c'est un homme persévérant qui atteindra peut être son but. Ce que j'ai aussi trouvé très drôle chez lui, et je pense que l'on retrouve cela chez pas mal d'hommes en général, est le fait qu'il ne voit pas ce qui se passe devant le bout de son nez tellement il est dans la lune et son rêve d'entrer en contact avec sa sirène ? Florian parviendra t-il à rencontrer Michaela ? Poursuivra t-il sa relation amicale avec Rebecca

Michaela Dauclair est un personnage très particulier mais auquel on s'attache finalement car malgré l'aura de mystère, de mysticisme même , elle reste attachante. On découvre son histoire et son passé et on finit par comprendre ses réticences et sa vie quasi en ermite qu'elle mène. C'est donc un personnage déroutant qui pour ma part me fait un peu peur. Les propos tenus à son égard dans la presse sont ils un reflet de la réalité ou n'est ce qu'un tissu de mensonge. En tant cas, Michaela donne en quelque sorte le bâton pour se faire lyncher car le mystère qui rode autour d'elle est assez épais. On sent chez elle un profond sentiment d'incompréhension et de solitude. Ce personnage assez complexe nous permet d'entrevoir à demi mot sa personnalité quand nous découvrons par le biais de Florian ses écrits. On se pose beaucoup de questions. C'est une femme clairement intelligente mais ne cache t-elle pas autre chose? J'ai en tout cas commencé à l'apprécier quand elle a levé les murailles qui l'entourent virtuellement en échangeant avec Florian. Dans leur échange, on aperçoit une femme blessée qui a du mal à offrir sa confiance et à se livrer aux autres. Pourra t-on mettre à jour sa vraie personnalité? Quel dessein cache t-elle? Peut on lui faire confiance? 

Je terminerai par un personnage que j'ai adoré : Rebecca Bizier. Je pense que j'ai adoré cette jeune femme car elle évolue dans le monde du livre mais surtout car elle incarne une douceur absolue. Je pense qu'on n'a pas fini de souffrir à ses côtés et j'ai donc eu beaucoup de peine pour elle car on s'attache très vite à cette jeune femme charmante qui rêve tout simplement du grand amour. J'ai d'ailleurs été assez surprise de sa relation avec Amaury mais elle ne m'a pas choqué pour autant. J'ai vraiment envie d'en savoir plus sur cette jeune femme charmante . La vie ne semble pas lui avoir fait de cadeaux et pourtant elle a une façon complètement différente de voir la vie. Elle la croque à pleine dents, n'attend qu'un appel ou la présence de Florian pour revivre en quelque sorte. Elle vit aussi à sa façon dans la solitude et on a envie qu'elle soit réconfortée . Pourra t-elle ouvrir les yeux de Florian? Va t-elle entre en contact avec son "ennemie"? Amaury fera t-il sa réapparition? 

Bref, j'ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome . @Sirène peut être de premier abord déroutant et surprenant car Olivia Billington nous offre une romance qui ne suit pas les codes traditionnels. Ce premier tome pose les bases d'une intrigue intéressante qui je pense n'a pas fini de nous surprendre. 

Pour pré commander ce premier tome, cliquez ci dessous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...