vendredi 26 août 2016

Mon avis sur Did I mention I Love you d'Estelle Maskame

Eden, 16 ans, va passer l été dans la nouvelle famille de son père, à Santa Monica, en Californie. Il vient de refaire sa vie, ce qui signifie qu Eden a trois nouveaux demi-frères. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent ... Mais Eden décèle en lui une grande fragilité, conséquence d'un lourd passé. Fascinée, elle ne peut s empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est pourtant défendue : son demi-frère.


Date de sortie : 16 janvier 2016
Editeur : PKJ
Prix: 16.90 euros
Pages : 410 pages


Note :



Mon avis : Il y avait très longtemps que ce livre faisait partie de ma PAL et j'ai repoussé sans cesse sa lecture par faute de temps. Autant vous dire qu'il se lit très très vite et que c'est au final très addictif. Même si on prend en grippe certains personnages, on ne peut s'empêcher de vouloir savoir ce qui va leur arriver. 

Dans un premier temps, je n'ai eu cesse de vouloir baffer Eden Munro. Cette jeune fille de 16 ans va passer l'été chez son père après 3 ans d'absence. On sent donc forcément arriver les ennuis car le divorce et l'absence du père ne sont jamais faciles à vivre pour une adolescente. Pendant ces 8 semaines, Eden va donc pouvoir faire la connaissance de se belle famille : Ella et ses trois fils , Chase qui a 11 ans, Jamie qui en a 14 et le terrible Tyler qui lui a également 16 ans. Comme je le disais précédemment , j'ai eu à de très nombreuses reprises envie de baffer l'héroïne qui ne fait que geindre et se plaindre les premiers jours de son arrivée. Tout la saoûle, elle est imbuvable et rien ne lui plaît. Elle vivait à Portland avec sa mère et on aurait pu croire que ce changement de paysage lui soit bénéfique. 

Mais son mauvais état d'esprit l'empêche de profiter de cet été qui s'offre à elle. Elle va finir par nouer des liens amicaux avec trois filles aussi superficielles qu'elle : Rachael, Meghan et Tiffany. Toute cette jeunesse dorée va donc profiter de soirée arrosée et de fêtes à répétition. Nous sommes à Los Angeles et il semble donc naturel de voir ces jeunes s'enliser dans des excès en tout genre mais pourtant on se demande quel rôle joue véritablement les parents de ces jeunes gens. Rachael est énamourée de Trevor qui n'est que son copain de soirée. Entendez par là qu'ils couchent ensemble lors de ses fiestas arrosées mais en dehors de ce contexte, point de sentiment amoureux à l'horizon. Meghan semble être plus posée et la plus calme du groupe. Elle ne fait pas de vague par rapport aux autres mais sait tout de même s'amuser. La pire de toute reste Tiffany qui est l'archétype de la blonde écervelée , pas si bête que ça. Elle mène son petit monde par le bout du nez et ses manipulations sont incessantes. J'ai adoré détester ce personnage qui apporte un sacré dose de piment à l'intrigue. Certes , elle est un peu caricaturale dans ses gestes et ses actes mais sans elle , l'histoire serait assez plate. 

Eden va donc tenter de faire sa place parmi ce groupe d'amis de longues dates. Côté garçons, il y aura Jack , le dragueur invétéré qui est très lourd et qu'on sent venir à mille lieux. J'ai plus été intéressée par Dean , qui semble avoir la tête sur les épaules. C'est d'ailleurs lui qui établira une relation amicale la plus sincère avec Eden. J'ai notamment bien ri avec le jeu du billet de 5 dollars. Contrairement à ses potes , Dean semble plus terre à terre et ne pas avoir des obsessions nocives. Eden saura t-elle s'adapter à sa nouvelle vie? Jouera t-elle , elle aussi, au jeu des apparences? Pourra t-elle renouer un dialogue avec son père? Cet été va t-il changer sa vie? 

Face à Eden , on va retrouver un classique : le demi frère ténébreux, arrogant mais beau comme un dieu. Dès que Tyler entre en scène, on sait que les ennuis ne sont pas loin. Il y a chez lui une colère sous jacente qui ne présage rien de bon. Il est sans cesse dans la provocation et pourtant on sent qu'il joue le rôle du gros dure. Que cache t-il sous cette carapace? Eden est convaincue qu'il n'est pas celui q'il prétend être et malgré les remontrances et les insultes à demi voilées, elle semble être la seule à vraiment s'intéresser à lui. Je sais qu'à partir de ce moment là , on sourcille et on voit venir à mille lieux la suite des événements. Pourtant malgré la non surprise quant au déroulé de l'intrigue, on est tout de même accro à cette histoire et c'est là l'une des forces de DIMILY ( à savoir Did I Mention I Love You) . 

Tyler est donc une énigme vivante capable de souffler le chaud et le froid en un seul battement de cil. Pourquoi abuse t-il aussi souvent de l'alcool? Pourquoi refuse t-il de parler de son père? Pourquoi préfère t-il planner avec des substances illicites qu'affronter ses soucis? Pourquoi reste t-il avec Tiffany alors qu'il ne semble pas amoureux d'elle? Tant de questions et peu de réponses. Nous obtiendrons les clés de cette énigme vivante au fil de notre lecture et on commencera à entrevoir ce que cache le jeune homme. Il en devient même attachant au final. Et même si les ficelles sont grosses et qu'on devine la suite des événements, on a tout de même envie de savoir comment va évoluer la relation d'Eden et Tyler. Ma lecture m'a fait penser à deux de mes précédentes lectures car elles abordent exactement la même thématique avec quelques variantes : Ne ferme pas ta porte de Lanabelia et Jeux Interdits d'Emma Green. Tyler parviendra t-il à combattre les démons qui le rongent? Succombera t-il à la tentation? Va t-il prendre en main sa vie? 

Bref, j'ai bien aimé ce premier tome et j'ai envie de connaître la suite . Malgré quelques situations caricaturales et stéréotypées, Estelle Maskame parvient tout de même à rendre la lecture addictive et à nous donner envie de savoir ce que l'avenir réserve à Eden et Tyler. J'espère que dans le 2ème tome , certains personnages auront disparu du paysage car certaines situations pourraient devenir redondantes. 

Pour commander ce premier tome, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...