lundi 1 août 2016

Mon avis sur Stepbrother de Penelope Ward

Quand Greta a appris que son demi-frère venait vivre avec eux, elle était à la fois curieuse et heureuse de faire la connaissance du fils de son beau-père. Malheureusement, elle a vite déchanté. Elec est tout simplement odieux avec elle.

Pourtant, elle se sent attirée par ce garçon tatoué qui semble tout faire pour cacher ses blessures.
Lentement, leur relation évolue, il s'ouvre petit à petit jusqu'à une nuit inoubliable. Le lendemain, Elec est parti, il disparaît de sa vie aussi vite qu'il y était apparu.

Sept ans plus tard, un drame familial les réunit à nouveau. Greta comprend alors que l'adolescent qui s'amusait à la faire tourner en bourrique est devenu un homme très séduisant qui va lui faire tourner la tête.

Sauront-ils à nouveau se faire confiance ?


Date de sortie  :  4 mai 2016
Editeur : Hugo New Romance
Prix: 17 euros
Pages: 360 pages

Noteimage host

Mon avis : Ce livre est dans ma PAL depuis pas mal de temps mais faute de temps , j'avais accumulé un grand retard dans mes lectures et je l'ai donc dévoré en fin de semaine dernière. Ce n'était pas la première fois que je lisais un roman avec cette thématique là mais j'ai vraiment adoré lire cette romance qui m'a fait passer un très bon moment de lecture. 

Le roman est divisé en deux parties qui correspondent bien au deux périodes mentionnées dans le résumé. Je dirais qu'il y a une partie où les protagonistes sont adolescents et cela se sent donc dans leur comportement ou leur attitude . Quant à l'autre partie, on les retrouve plus adulte et chacun semble avoir gagné en maturité. 

Greta est une jeune femme de 18 ans qui voit son quotidien voler en quelque sorte en éclat lorsque son beau père doit assumer la garde complète de son fils Elec au sein du domicile familial. Greta est une jeune femme assez douce et gentille qui tente toujours de voir le bien dans les personnes qui l'entourent. Ainsi , quand elle sera confrontée à un demi frère pour le moins hostile, elle sera vite peinée. Pourtant loin de se laisser abattre , elle tentera de dompter ce jeune homme sauvage qui respire la haine. Malgré les coups bas et les blagues douteuses, elle résistera et ne pliera pas. Parviendra t-elle à entamer le dialogue avec lui ? Saura t-elle trouver des points communs avec ce demi frère imposé? Ce que j'ai aimé chez Greta est donc le fait que non seulement elle ne renonce pas mais elle est une adversaire de taille vu qu'elle ne se laisse pas faire. Les jeux vont donc prendre de l'ampleur et chacun voudra avoir le dernier mot. Et ce qui caractérise également Greta est son empathie. Même si Elec l'a traitée comme une moins que rien , elle montrera toujours de l'empathie à son égard. 

Dans la deuxième partie, on retrouve chez Greta les mêmes traits de caractères que nous avions découvert. Son empathie est encore plus exacerbée et malgré la douleur et les sentiments confus qu'elle peut ressentir à l'égard d'Elec, elle sera toujours là pour l'épauler lors d'une épreuve très dure émotionnellement parlant. A New York, elle a su se reconstruire une vie et a à ses côtés son cercle d'amis. Comment réagira t-elle lors de ce road trip qui les mènera dans un casino? A quel jeu vont t-ils jouer ? Ne risquent ils pas d'y laisser leur plume? Pourront ils se parler et affronter le passé? 

Elec O'Rourke a tout du bad boy : il a le charme, les tatouages, les gestes et les paroles. Dès son arrivée , on sent qu'une rage gronde en lui. On n'en connaît pas forcément les détails mais au fil des pages, nous apprenons à connaître celui qui peut paraître de prime abord comme un gros c***. Le roman étant écrit du point de vue de Greta nous ne connaissons pas tous les tenants et les aboutissants de son histoire. Nous ne pouvons juger ce personnage que par le biais de ses interactions avec Greta. Nous n'avons donc aucun indice sur ce qu'il pense réellement et sur les raisons qu'ils l'ont forcé à venir vivre chez son père qu'il ne supporte clairement pas. L'histoire d'Elec est donc très intéressante. Même si on devine certains aspects de sa vie, nous assistons tout de même à quelques sacrés révélations finales qui donnent une lumière tout à fait différente à l'intrigue. J'ai donc adoré découvrir ce personnage qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui se donne un rôle puisque lorsque nous apprenons à le découvrir , nous découvrons un être sensible avec qui la vie n'a jamais fait de cadeau. 

Sa relation avec Randy est donc très très houleuse. On se demande au début quelles sont les raisons de cet antagonisme si virulent entre les deux hommes. Les propos qu'ils échangent sont durs et pour un jeune homme de 18 ans , malgré les apparences de dur à cuire, ça ne doit pas être chose facile de supporter depuis si longtemps une telle situation. Ce qui est aussi appréciable est l'évolution de sa relation avec Greta. Cette dernière semble être celle qui le comprend et qui le voit sous son vrai jour. En effet, Elec va lui montrer une partie de lui qu'il ne montre pas souvent aux autres. Cette partie est tellement importante à ses yeux qu'on la retrouve vers la fin du roman et qu'elle sera une aide précieuse à la résolution de l'intrigue. 

Si le sujet peut sembler tabou aux yeux de certains, il ne m'a pas choqué du tout. Au fil des révélations , on se rend compte que d'autres sujets sont plus épineux et plus problématiques que cette relation soeur / demi frère. Penelope Ward nous offre au fil du roman des scènes de sexe assez intenses mais qui ne tombent pas dans la vulgarité malgré quelques mots crus . 

Bref, j'ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre qui vous apportera un bon moment de détente. On apprend à apprécier les personnages de Greta et Elec et on n'a qu'une hâte savoir quel sera le fin mot de l'histoire. 

Pour commander ce roman , cliquez ci dessous


2 commentaires:

  1. Je me suis moi aussi laisser prendre au plaisir de ce roman. J'ai passé un bon moment de lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui une lecture détente comme on les aime

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...