jeudi 1 septembre 2016

Emotions et séduction sont au rendez vous du nouveau roman de Karina Halle, Le Jeu

Un joueur de rugby écossais excentrique qui ne joue pas selon les règles.
Une mangeuse d'hommes qui a perdu tout espoir en l'amour.
Lorsqu'il s'agit de Lachlan et Kayla, les opposés ne font pas que s'attirer, ils éclatent.

Kayla Moore a toujours assumé sa réputation de fêtarde et de croqueuse d'hommes. En tout cas, jusqu'à ses trente ans et jusqu'à ce que ses deux meilleures amies, Stephanie et Nicola, s'installent avec Linden et Bram McGregor. Fatiguée de tenir la chandelle et des coups d'un soir, Kayla décide que, pour elle, les hommes c'est fini et qu'elle va démarrer une longue période de célibat.

Ça, c'est jusqu'à ce qu'elle soit présentée au cousin de Linden et de Bram, le sexy Scot Lachlan McGregor. Lachlan est la représentation vivante de ce qu'elle a toujours recherché chez un homme. Mais il n'est pas facile à approcher.


Date de sortie : 1er septembre 2016
Editeur : Hugo New Romance
Prix: 17 euros 
Pages : 575 pages

Note

Avant de vous donner mon avis complet, je voudrais remercier Mélusine des Editions Hugo New Romance pour leur confiance et cet envoi en SP

Mon avis : Depuis que j'ai découvert cette saga de Karina Halle, je suis de plus en plus sous le charme et je trouve que l'écriture et le style de l'auteur monte crescendo pour nous offrir un magnifique moment de lecture. J'ai tout simplement eu un vrai coup de coeur pour Le Jeu. J'ai ri , j'avais les larmes aux yeux et j'ai souffert aux côtés du héros et de l'héroïne . Je savais que Kayla avait un énorme potentiel mais alors niveau sexytude , charme Lachlan met la barre très très haut ! Il faisait souvent très très chaud quand il était là.

Kayla Moore c'est la bonne copine, celle qui nous fait rire depuis deux tomes. Amie depuis très longtemps avec Stéphanie et Nicola, on sait que c'est une jeune femme de 30 ans qui n'a pas froid aux yeux, qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui n'hésite pas à draguer tout ce qui bouge. On peut donc penser d'elle qu'elle est une fille facile et futile et tout à fait inintéressante . D'ailleurs même ses amies ont une image tronquée de la jeune femme. Mais c'est là que nous avons tort. Nous apprenons réellement à la connaître dans Le Jeu. Certes son côté bout en train est toujours aussi présent que dans les précédents tomes mais nous découvrons une facette de sa personnalité qu'elle n'offre à personne et c'est là qu'on se prend en quelque sorte une belle claque. Alors dans un premier temps , on va rire avec cette femme qui ne recule devant aucun défi , qui s'est juré de rester célibataire jusque la fin de ses jours car oui les hommes pour elle c'est fini , l'histoire va ensuite prendre un sacré tournant. J'ai adoré les scènes où elle n'hésite pas à rentrer dans les gens et à casser son image de femme fatale. Elle est toujours très bien apprêtée donc on ne s'imagine pas un seul instant ce dont elle est capable. C'est simple Kayla ne recule devant rien. Elle est capable d'être sexy comme pas possible et la scène d'après se rouler dans la boue après qu'on l'y est mise au défi.

Et puis il y a aussi la Kayla généreuse, à l'écoute des autres, qui tait ses envies et ses ambitions et qui continue son petit bonhomme de chemin. J'ai adoré découvrir la relation si particulière qu'elle entretient avec sa mère . Cette dernière est malade mais elle a tenu à rester chez elle et Kayla va alors porter un poids sur les épaules dont sa famille n'a même pas conscience. Il n'y a aucune goutte d'égoïsme en elle car elle préfère mettre les besoins de sa mère avant les siens. L'histoire des parents de Kayla est aussi très émouvante et nous n'avons pas fini d'avoir les larmes aux yeux avec ces deux là. La jolie et délurée Kayla sait aussi se montrer douce et patience surtout en présence de Lachlan et à eux deux , c'est un peu un remake de La Belle et la Bête. Réussira t-elle à approcher ce sexy Ecossais? Parviendra t-elle à apprivoiser Lachlan et nouer un véritable dialogue avec lui? Qu'en sera t-il de son voeu de célibat?

Comme je vous le disais un peu plus haut, les héros de Karina Halle sont de plus en plus sexy. Linden l'était, Bram n'en parlons pas mais alors Lachlan est hors catégorie. Il est joueur de rugby et a donc un corps de rêve. Il a un regard éblouissant, il sait mettre son corps en valeur avec des tenues à en faire pâmer plus d'une. Je ne vous parle même pas de la scène où il porte le kilt. Nous avions découvert l'existence du cousin de Bram et Linden à la fin du précédent tome. Nous savions ce qu'il allait se passer dans ce troisième tome mais en fait nous ne savions pas ce qu'allait nous réserver Lachlan. Accrochez vos ceintures car vous n'êtes pas au bout de vos surprises. Si j'ai fait une analogie avec La Bête ce n'est pas anodin. Lachlan est un homme de 32 ans assez renfermé qui ne s'exprime que par des grognements et il est donc rare de le voir faire une longue phrase. Quand Kayla va l'interviewer pour le Bay Weekly, autant dire que ça ne sera pas une mince affaire. Alors que Bram et Linden sont des hommes très sociables , on ne peut pas dire la même chose de Lachlan. Il met une certaine distance entre lui et les autres et il est donc très difficile de l'aborder. Pourtant dès le prologue, j'ai eu les larmes aux yeux. Son histoire est vraiment très intense et très prenante et elle a fait de lui l'homme qu'il est. Je ne vais rien vous révéler car je vous que vous gardiez la surprise au fil de votre lecture. Mais Lachlan a vraiment fait vibrer mon coeur.

Cet homme a deux facettes . D'un côté , nous avons l'homme secret , joueur de rugby qui n'aime pas attirer l'attention sur lui, qui ne semble pas savoir comment interagir avec les êtres humains, qui a une part sombre en lui et qui ne parvient pas toujours à maîtriser ses pulsions. C'est un homme un peu dangereux qu'on a dû mal à apprivoiser. De l'autre côté , nous avons l'homme qui murmure aux oreilles des chiens, qui parvient à communiquer avec eux comme il ne parvient pas à le faire avec ses amis ou sa famille. J'ai adoré ces deux aspects de sa personnalité, son implication dans son association. Tout cela montre que sous ses apparences de "bête" ou de monstre comme le nomme Kayla se cache un coeur énorme car on ne peut pas tricher avec les animaux. Sa relation avec ses chiens Ed, Emily ou encore Lionel est juste adorable . On ne peut donc que fondre face à cet homme qui doit combattre ses démons avant de pouvoir être lui même.

Et ce que j'ai adoré par dessus tout c'est la deuxième partie du roman qui se déroule à Edimbourg. En effet après une première partie à San Francisco , nous plongeons au coeur de cette merveilleuse ville écossaise que j'ai visité cet été et autant vous dire que j'ai très bien visualisé les lieux. C'était vraiment génial de me retrouver dans cette ville et de voir vraiment les lieux où déambulaient les personnages. Nous retrouvons bien entendu Stéphanie et Linden mais aussi Bram et Nicola et c'est toujours très agréable de retrouver des personnages auxquels nous nous sommes attachés. Sachez que vous découvrirez un nouveau personnage à la fin du roman et qu'il sera le héros du prochain tome The Lie ( à savoir Le Mensonge) qui est sorti en février dernier en VO. Cette saga n'est pas terminée car elle compte également Winter Wishes ( qui est une novella sur Lachlan et Kayla pendant la période de Noël) et qu'est sorti lundi en VO The Debt ( La Dette) . Je ne sais pas si Hugo New Romance les publiera mais j'ai posé la question ;)

Bref, ne passez pas à côté de cette superbe saga qui monte crescendo en émotions et en intensité. J'ai dévoré très rapidement ce roman de près de 600 pages et je n'arrivais pas à le lâcher car je voulais savoir ce que nous avait réservé Karina Halle. Le Jeu est un superbe roman où des personnages vont devoir ôter leur carapace pour faire face aux épreuves de la vie.

Pour commander ce roman , cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...