jeudi 24 novembre 2016

Ma Ptite interview avec Juliette Bonté , une nouvelle plume HQN 100% humour

Bonjour Juliette, tout d’abord je te remercie d’avoir accepté de répondre à mes petites questions.

Pour ceux et celles qui ne te connaissent pas encore, pourrais-tu te présenter s’il te plait ?
Bonjour Aurélie,
Je m’appelle Juliette Bonte, je suis née dans le Nord de la France, et j’ai récemment été publiée chez Harlequin HQN pour le livre « Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi ». Moins formellement : je voue un culte au café, je peux battre n’importe qui au concours de celui qui mangera le plus de pâtes, et j’essaie depuis 10 ans de marcher avec des talons (je n’y suis toujours pas parvenue).


Depuis quand écris-tu ?
Juin 2014, c’est très précis ! Mes partiels venaient de se terminer, j’avais donc beaucoup de temps libre. Même si je ne lis pas énormément (avant, du moins. Je me suis un peu rattrapée depuis), j’avais acheté quelques livres histoire de m’occuper. Malheureusement, je les ai dévorés trop vite et je me suis retrouvée un matin, vers 5 heures (une habitude prise pendant les révisions qui a fini par s’ancrer) sans rien. Comme je n’avais plus de romans à découvrir, je me suis dit « pourquoi ne pas en écrire un ? ». Ça a commencé comme ça.

As-tu des tics et des rites en tant qu’écrivain ?
Le café. C’est vraiment indispensable, voire vital ! Aussi, j’ai pris l’habitude d’écrire assise par terre, dans mon salon, avec de la musique dans les oreilles. Dès que je change d’endroit ou que je me pose derrière le bureau, je ne me sens pas à l’aise. J’ai donc le tic du café et le rite du sol !

Quel est ton genre de prédilection ?
En ce moment, je dirais la romance contemporaine, la comédie romantique. L’amour sous fond d’humour me botte bien.

Comment as-tu commencé l’aventure Harlequin HQN ?
Je leur ai envoyé un manuscrit par email fin décembre 2015, sans y croire, à tel point qu’ils sont les seuls que j’ai osé contacter ; étant convaincue que ça ne fonctionnerait pas, je n’ai pas cherché à démarcher d’autres maisons d’édition. Quelques mois plus tard, j’ai reçu une réponse, toujours par email, puis on m’a annoncé que le manuscrit avait été retenu. Il y a eu un instant « danse de la joie », cris, bras en l’air, et toute la panoplie de la folle furieuse au comble du bonheur. Je crois d’ailleurs que cet instant est toujours d’actualité.


Pourrais tu nous résumer en quelques lignes Mon ex , son copine, mon faux mec et moi ?
Chloé Martin est conseillère en voyages de luxe pour une agence réputée. Malgré le boulet de la poisse qu’elle porte à son pied, elle va être choisie par son patron pour tester un hôtel. Malheureusement, une fois là-bas, elle va retrouver son ex, qui sort toujours avec celle avec qui il l’a trompée. Sans oublier le rustre qu’elle a croisé dans le train menant en Savoie, qui va avoir un rôle important pendant son séjour.
Son aventure sera minée d’imprévus, de quiproquos, de pistes enneigées, et d’une bonne dose de galères ! Mais le caractère bien trempé de Chloé est capable de tout surmonter.
C’est une histoire un brin loufoque, que j’espère légère et sans prises de tête.

Pourquoi un titre aussi long ? (rires)
Ah, ça, il faut voir avec Harlequin HQN ! Le titre vient d’eux, et même s’il est effectivement assez long (on ne peut pas faire de hashtag avec !), il correspond plutôt bien à l’état d’esprit du roman, non ? :D

J’adore la couverture , peut-on espérer à court ou long terme une version papier ?
HQN est une maison exclusivement numérique, de fait, en toute logique, il n’y aura pas de version papier. Sauf si un miracle arrive !

J’ai trouvé que Chloé avait un côté Bridget Jones et Jean Claude Duss, qu’en penses-tu ?
J’adore ! Chloé est une gaffeuse par excellence, ces comparaisons sont donc toutes trouvées et sont également de beaux compliments !




Quelles sont ses qualités et ses faiblesses ?
Au niveau des défauts/faiblesses, on peut les compter par dizaines. Chloé est une menteuse de compétition, une poisseuse de première, une personne butée, sans-gêne, maladroite, intrusive, et j’en passe. Mais à côté de ça, j’espère qu’elle a un petit côté attachant.
Elle essaie de rester positive en toute occasion, elle ne lâche rien. Tu peux lui mettre dix coups dans la tête, elle se relèvera toujours et elle conservera sa bonne humeur.
C’est un personnage au caractère plutôt trempé, qui dit ce qu’elle pense comme ça lui vient, mais qui reste malgré tout une nana avec un petit cœur.


T’es-tu inspirée de faits réels pour les mésaventures de cette pauvre Chloé ?
Pour quelques-unes, oui, ce qui est effrayant… À moindre niveau, je suis également une gaffeuse/malchanceuse !


Parlons à présent de Nick Atman ! Qu’est-ce qui à ton sens le rend aussi craquant ?
C’est vraiment très subjectif, mais je dirais son côté « humble ».
Nick a pas mal de qualités, mais il ne cherche pas à les montrer. Il est tout simplement lui ; si tu l’aimes, il ne s’en vantera pas, et si tu ne l’aimes pas, il ne changera pas pour autant. C’est un personnage stable et posé, un peu mystérieux, envers qui tu peux avoir confiance.

À ton avis, pourquoi vient il en aide comme il le fait auprès de Chloé ?
Je pense que Chloé représente son opposé, ce petit grain de folie qui n’était pas présent dans sa vie. Il est donc intrigué par ce caractère un peu farfelu. S’il s’intéresse à elle au départ, c’est sûrement par curiosité, par amusement. Et s’il lui vient en aide, c’est parce que Nick est définitivement un bon gars ! (j’essaie de le vendre)




Si tu devais donner vie à ces deux personnages, quels acteurs et actrices connues ou moins connues envisagerais-tu pour eux ?
Pour Nick, je dirais Josh Holloway, dans une version aux cheveux foncés et aux yeux verts. Pour Chloé, c’est beaucoup plus difficile ! Je n’ai pas vraiment de physique ou de traits spécifiques qui me viennent en tête quand je pense à elle. C’est surtout son caractère qui m’a « marquée ». Si tu as une idée, je suis très preneuse !


Parlons à présent de l’aspect comique . Comment es-tu parvenue à distiller la bonne d’humour sans tomber dans la caricature ?
Je ne sais pas si j’y suis parvenue, peut-être que le côté caricatural est présent pour certains et pas pour d’autres. À vrai dire, je n’ai pas réellement cherché à comprendre : si la situation me bidonnait, je la laissais. Sinon, je la supprimais. Ma réponse n’est pas géniale, j’en suis désolée !


Si tu devais résumer Chloé et Nick en une citation ou un extrait du livre ?
Un échange entre Chloé et Nick :
  • Vous êtes toujours aussi malpolie ? souffle-t-il tandis que je m’éloigne.
  • Seulement envers les inconnus condescendants.
  • Cessez de les importuner et ils seront plus avenants.
  • C’est vous qui avez commencé en me volant ma place.
  • Si vous aviez été un peu moins agressive, je vous l’aurais rendue.
  • Si vous arrêtiez de donner des conseils, je vous détesterais un peu moins.
Peut on dire que ton roman est une romance de Noël ?
Pour le côté enneigé, le lieu, je dirais oui. Mais si par « Noël » on entend quelque chose de très doux, de mignon, de délicat, alors peut-être pas. Le ton de « Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi » est assez décalé, il y a beaucoup de second degré. Cela dit, si « romance de Noël » inclut de la comédie un peu débridée, alors le livre en fait partie !


Peux tu nous parler de tes prochains projets ?
J’ai un projet en particulier, qui est arrivé à terme et que j’ai pris un plaisir immense à écrire. On reste dans la romance, j’espère donc pouvoir le proposer à Harlequin HQN prochainement.




Terminons par un petit portrait chinois spécial Noël
  • Si tu étais une boisson chaude : un cappuccino.
  • Si tu étais une gourmandise de noël : une raclette, ça compte comme gourmandise ?
  • Ton plus beau cadeau de Noël : Noël est un cadeau en lui-même. C’était l’instant sentimental.
  • Le pire (rires) : honnêtement, j’ai beau chercher, je ne trouve pas. Si on m’offrait une araignée, je partirais en courant, mais fort heureusement, ça n’a jamais été le cas !
  • Un marché de Noël réussi c’est : un endroit bourré de décorations lumineuses, de vie, de petites maisonnées, d’odeurs, de bonne humeur. S’il y a quelques flocons de neige, c’est encore mieux !
  • Si tu passais tes vacances au ski , tu logerais dans : le rêve dirait un énorme chalet en retrait, dans un domaine boisé. Avec un jacuzzi… là, le rêve va vraiment trop loin.
  • Plutôt ski ou surf des neiges ? Surf.
  • La ville / le pays parfait pour passer de superbes vacances : n’importe laquelle/lequel, tant qu’on est bien entouré.
  • Ta comédie romantique préférée à la télé ou au ciné : le premier Bridget Jones. C’est un peu cliché, mais il fait partie des basiques.
  • Ton dernier coup de coeur livresque : « Toi. Moi. Maintenant ou jamais », de Emily Blaine.
Je te remercie une nouvelle fois pour ce bon moment passé en ta compagnie, as tu un dernier mot à dire à tes lectrices et tes lecteurs ?

Merci à toi de m’avoir offert la chance de répondre à tes questions, j’ai passé un très bon moment ! Et merci beaucoup aux lectrices (et lecteurs, s’il y en a !) d’avoir laissé une chance à ce texte en vous le procurant. Si Chloé a pu vous faire sourire, j’en suis la plus heureuse !

1 commentaire:

  1. Je l'ai dévoré et j'ai adoré ! Un Merveilleux moment de lecture ;-)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...