vendredi 11 novembre 2016

Mon avis sur le dernier épisode de Zeus Dating d'Eva de Kerlan

Zeus, roi des dieux, dieu des hommes, est un amant très demandé. À peine quitte-t-il les bras de Léda que déjà, Semélê le réclame... alors que son épouse Héra l’attend. Seulement, à contempler Léda alanguie sur la plage, le désir lui vient de s’attarder encore un peu… rien qu’un peu… Il saura bien se faire pardonner ! Il ne se doute pas que son attitude va l’obliger à parcourir le monde entier, à la recherche d’Éros. Nom de Zeus ! Le plus simple n’aurait-il pas été de ne jamais être en retard ?


Date de sortie : 11 novembre 2016
Editeur : Nisha Editions
Prix: 0.99 euros
Pages: 45 pages





Note: image host


Avant de vous donner mon avis complet, je voudrais remercie Marie des Editions Nisha pour m'avoir permis de lire cette saga en SP

Mon avis: L'heure du dénouement final a sonné et j'attendais avec impatience de nombreux affrontements dignes de ces dieux. Pourtant , Zeus Dating ne se termine pas de la façon dont j'avais osé espérer. Certaines leçons ont été tirées des erreurs passés mais je ne pense pas que ni Zeus ni Apollon n'auront un comportement digne de leur statut à l'avenir. 

Zeus est donc de retour en tant que narrateur et ça fait un bien fou car dans les deux précédents tomes , l'arrogance d'Apollon était à son apogée et je n'ai pas réussi à apprécier ce personnage qui ressemble pourtant comme deux gouttes d'eau à son père. Il comprend que la situation ne semble pas au beau fixe et après quelques vérifications concernant certaines hypothèses, il se sert de son intelligence pour combattre le noeud de la guerre. Je dirais donc que c'est la première fois de toute la saga que nous découvrons Zeus sous un tel jour. Il a enfin en tête ses responsabilités et confronté à ses devoirs , dos au mur, il n'a droit choix que de faire preuve de sa grandeur. Ses capacités physiques seront donc testées mais surtout psychologiques. En effet nous allons avoir affaire à un combat mais pas comme celui auquel nous aurions pu nous attendre. Zeus parviendra t-il à rétablir l'ordre au sein de son royaume? Pourra t-il confronter son fils ? 

Apollon n'est qu'une présence lointaine dans ce tome et j'aurais cru à plus de fougue et de charisme de sa part mais au final ce dernier n'est qu'un demi dieu de pacotille . J'avais osé un affrontement digne de sa condition mais il n'en est rien. De plus la résolution de ce conflit , ou devrais je dire de son caprice d'enfant de Dieu, laisse la porte ouverte à tellement de choses que j'aurais apprécié voir le destin d'Apollon scellé définitivement. Il se retranche derrière ses camarades qui l'ont suivi tout au long du chemin sans jamais dévoiler l'étoffe d'un leader qu'il aurait dû avoir. Apollon est donc une déception à la fois pour Zeus mais aussi pour le lecteur .

Les présences féminines autour de Zeus sont également de retour et j'ai adoré la sensualité de la scène qu'il partage avec Aphrodite qui forcera d'ailleurs un certain respect de la part de Zeus. Ce dernier devra avoir recours à des armes d'un nouveau genre afin de mettre fin à cette folie et à cet amour primal et bestial qui a élu domicile dans l'Hellade. Héra quant à elle , à l'image d'Apollon, n'est qu'une simple présence et j'aurais aimé retrouver la poigne dont cette déesse est capable et dont nous avions eu la preuve dans les précédents épisodes. 

Bref, Zeus Datinf fut une saga intéressante au fil des épisodes et Eva de Kerlan n'a pas son pareil pour nous offrir une saga érotique sensuelle et poétique. Même si le dénouement final n'est pas à la hauteur de mes attentes , j'ai tout de même passé un bon moment de lecture. Eva de Kerlan nous offre un nouveau regard brûlant sur la mythologie grecque où le plaisir passe avant le devoir. 

Je vous mettrais le lien pour commander ce dernier tome dès que possible


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...