jeudi 24 novembre 2016

Stephenie Meyer signe un thriller haletant avec La Chimiste

Elle était l'un des secrets les mieux gardés - et des plus obscurs d'une agence américaine qui ne portait même pas de nom. Son expertise était exceptionnelle et unique. Et puis, du jour au lendemain, il faut l'éliminer au plus vite...

Après quelques années de clandestinité, son ancien responsable lui propose d'effacer la cible dessinée sur son dos. Dernière mission... ou dernière trahison ?

Alors que sa vie ne tient plus qu'à un fil, un homme que tout devrait éloigner d'elle va bouleverser ses certitudes. Comment survivre à une traque impitoyable quand on n'est plus seule ?

Dans ce roman palpitant et original, Stephenie Meyer a imaginé une nouvelle héroïne aussi émouvante que fascinante. Avec La Chimiste, elle révèle encore une fois tout son talent qui la place parmi les auteurs les plus reconnus au monde.


Date de sortie: 23 novembre 2016
Editeur: JC Lattès 
Prix: 22 euros
Pages : 600 pages

Note:image host

Avant de vous donner mon avis complet sur ce roman, je voudrais remercier les Editions JC Lattès et Netgalley pour m'avoir permis de lire ce roman en SP 

Mon avis: J'attendais ce nouveau roman de Stephenie Meyer depuis très longtemps car à la lecture du résumé, j'avais été très intriguée par le nouveau genre littéraire dans lequel la très célèbre auteure de la saga Twilight s'est lancée. Je n'avais pas lu Les Ames vagabondes ( mais j'avais adoré l'adaptation cinématographique ) et autant vous dire que j'avais été déçue de sa fausse bonne idée de réécrire Twilight pour les 10 ans de la saga. Je voulais donc voir si le thriller était un genre qui sied à l'auteure. 

Bien que le roman soit un pavé de 600 pages , on a un mal fou à le lâcher dès qu'on en entame la lecture. Le lecteur est tout de suite plongé dans l'atmosphère palpitante du roman et l'action va à 1000 à l'heure du début à la fin. L'intrigue est complexe mais pourtant rondement menée et tous les ingrédients sont réunis pour faire de La Chimiste le thriller de ce mois de novembre. 

Tout débute donc avec une jeune femme autrefois connue sous le nom du Dr Juliana Fortis. On comprend très vite que la jeune femme est en cavale et que son état de paranoïa est à son paroxysme . Au fil du roman, elle ne cessera de changer d'identité et de griller de nombreuses couvertures. Elle répond désormais au nom d'Alex et on comprend aisément qu'elle est passée de statut de perle unique et experte dans son domaine de pointe à cible à abattre à tout prix. Comment peut on passer de l'ombre à la lumière de façon aussi fulgurante? Quand on travaille pour une agence de renseignement de l'état qui n'a aucun nom donc aucune existence légale ou légitime, rien ne surprend plus. J'ai adoré ce personnage car on découvre deux facettes au fil des pages et c'est à la fois déroutant et émouvant. D'un côté nous avons cette femme qui vit sans cesse sur le qui vive , qui anticipe chaque jour que compte sa vie, qui met tout en oeuvre pour effacer toute preuve plausible de son existence. Cette Alex là est rongée par la paranoïa et elle ne peut plus vivre normalement , la preuve en est quand on constate qu'elle n'est plus capable de dormir sans son masque à gaz qui en devient même une sorte de doudou. C'est une femme qui ne fait plus confiance à personne qui est constamment en mouvement pour brouiller les pistes et ne pas tomber dans les griffes de ceux qui souhaitent sa mort. Et d'un autre côté , nous allons découvrir une Alex humaine , qui sera en quelque sorte aux antipodes de ce robot qu'elle est devenue. Cette femme là va être troublée par des événements pourtant anodins. On a donc l'impression que sous ces apparences de femme invincible se cache un coeur qui bat et ainsi tout espoir n'est pas perdu. Saura t-elle encore faire confiance aux autres? Pourra t-elle revivre de manière humaine? Devra t-elle éternellement se protéger coûte que coûte des autres?

Autre personnage emblématique de ce roman : Daniel ( je ne vous dirais pas son nom de famille car je ne veux rien vous révéler) . Cet homme a tout du anti héros notamment dans ce genre de roman. Il n'a pas les qualités requises pour dominer l'action, pour permettre à l'intrigue de se développer et pourtant il sera une des plus grandes surprises du roman. Daniel est un simple professeur de lycée qui adore son métier, qui s'investit dans l'équipe féminine de volley ball, qui investit de son temps personnel pour les OMG au Mexique. Bref, il est le portrait idéal de Monsieur Parfait. Il a juste un petit souci et de taille. On ne peut donc que s'attacher à ce personnage qu'on pourrait qualifier de niais ou de naïf mais en fait il n'est tout simplement pas taillé pour cette vie qu'il va devoir vivre. Il fera donc des erreurs qui lui coûteront chers mais personne ne pourra lui en vouloir. La vie ne lui a pas fait de cadeaux et il aura notamment du mal à faire confiance aux femmes. Contrairement aux autres personnages , il n'a ni un fort caractère ni un tempérament de feu mais il est "la force tranquille" qui pourra en quelque sorte apaiser les tensions énormes qui vont jaillir sur son chemin. Je ne peux pas vous en dire plus sur ce personnage sans risque de spoilers donc je n'en dirais pas plus mais cela ne traduit pas mon attachement à ce personnage . Que réserve le destin à Daniel? Quelle sera son implication exacte dans cette terrible intrigue? 

Face au gentil Daniel, on aura un adversaire de taille en la personne de Kevin. C'est le héros masculin bourré de testostérone par excellence. Il est l'homme d'action nécessaire pour entretenir cette intrigue et ses multitudes de rebondissements. Je dirais même que c'est un surhomme. Rien ne lui résiste et c'est incroyable la force qu'il dégage. Quand on découvre son métier, on comprend ses agissements, ses aptitudes, ses ressources et son énergie. C'est également un personnage très intéressant car il ajoute aussi une touche d'humour au roman. On apprécie les joutes verbales qu'il échange avec un autre personnage et on sourit car lorsque de fortes têtes se rencontrent , cela ne peut que faire des étincelles. Si dans son domaine Alex est la tête, Kevin est clairement les muscles . Mais attention il n'a rien d'un idiot loin de là. Bien souvent l'intrigue avance à grand pas grâce à lui ou ses interventions donc méfiez vous des apparences et ne tirons pas trop vite de conclusion. De nouveau on se demande jusqu'où il ira pour parvenir à ses fins. Quelle sera sa mission? De quel côté est il? Peut on lui faire confiance?

Bref Stephenie Meyer signe un retour très réussi sur le devant de la scène littéraire avec un roman parfaitement mené d'un bout à l'autre. La chimiste est donc un thriller palpitant où chaque nouveau chapitre nous offre des réponses mais engendre des tas de nouvelles réponses. Stephenie Meyer a réussi au travers une écriture simple et addictive à mettre en route une intrigue où les complots, les secrets d'Etat , la science et les enjeux mondiaux vont entrer en collision. Je vous recommande vivement la lecture de ce roman qui nous fait cogiter, qui nous emporte dans des aventures captivantes et le lecteur n'a qu'une seule envie :découvrir le fin mot de l'histoire.

Pour commander ce roman, cliquez ci dessous


2 commentaires:

  1. Catherine Delville24 novembre 2016 à 23:34

    Merci j'attendais avec envie tz critique.. ça donne envie.
    Si je peux me permettre lis les âmes vagabondes...cent fois mieux que le film qui m'a déçu.
    En tout cas toujours un plaisir de lire tes critiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un jour je le lirais lol il est dans ma bibliothèque en plus bisous et merci

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...