samedi 19 novembre 2016

Mon avis sur L'amour est entre tes mains de Ruby Jefferson

Désemparée après une rupture pénible, Alona traverse les États-Unis pour se réfugier chez son amie June. Les somptueux paysages de la Virginie et de belles rencontres vont la guérir de son spleen, affirme June. Si Alona n’est pas très douée avec le genre humain, elle possède en revanche un étonnant don de communication avec les animaux. C’est ainsi qu’elle répond à l’appel au secours de Scott, dont le précieux cheval est frappé d’un mal fulgurant. Un mal étrange qui ressemble à un envoûtement. Quoi qu’il en soit, sous les yeux subjugués de Scott, les soins prodigués par Alona font merveille. Et un autre miracle se produit : elle qui croyait son coeur brisé a le coup de foudre pour Scott.

Date de sortie: 2 novembre 2016
Editeur : J'ai Lu
Prix: 6.95 euros
Pages: 310 pages



Note:image host

Avant de vous donner mon avis complet et détaillé , je voudrai remercier Charlotte des Editions J'ai Lu pour m'avoir permis de lire ce roman en SP

Mon avis : Comme vous le savez peut être chaque mois , je me régale en lisant le titre Promesse de la Collection J'ai Lu. Je suis toujours ravie de découvrir des romances simples et sympathiques qui me font toujours passer un bon moment de lecture. Pour la première fois ce titre n'a pas tenu ses promesses et même si je n'ai pas été déçue, je suis restée sur ma faim à l'issue de cette lecture.

Alona Wilson quitte du jour au lendemain la Californie et sa vie d'avant pour se remettre d'une rupture brutale et inattendue avec Terry qui l'a fait souffrir atrocement. Elle rejoint à Norfolk son amie d'enfance June Fairbanks pour tenter de se remettre de cet échec cuisant et humiliant. Dès les premiers instants, j'ai trouvé qu'Alona manquait de caractère mais surtout de poigne. Je conçois tout à fait qu'on ne se relève pas d'une rupture aussi douloureuse que celle qu'elle a vécu mais elle est très naïve et semble n'avoir jamais mis les pieds en dehors de sa maison car elle semble perdue au fil de son voyage. Même si elle parviendra à s'intégrer totalement à sa nouvelle vie, elle reste trop fragile et trop indécise sur ses projets d'avenir . J'aurais donc aimé que ce personnage ne reste pas autant superficiel car elle aurait pu être intéressante si elle n'était pas aussi mièvre. J'aime les romances fleur bleue mais là l'héroïne est un peu too much à mon goût. Je n'ai donc pas réussi à m'attacher à elle ni à souffrir à ses côtés. Sa reconstruction émotionnelle est donc lente et trop redondante. Elle se pose trop dans le rôle de victime et n'a pas assez de punch pour que le lecteur puisse l'apprécier.

De plus, l'aspect fantastique , qui aurait pu être intéressant lui aussi, manque de développement et d'explications ce qui ne le rend pas crédible. Je suis fort attachée à mon chien et je pense que toute personne possédant un animal "parle" avec son chien et ce dernier fait partie de sa vie. Alona a donc le don de communiquer avec les animaux et dans L'amour est entre ses mains, nous aurons l'exemple avec le chat You mais aussi et surtout avec le cheval de Scott, Duke. Je n'ai donc pas réussi à m'approprier ce don ou à y croire car Ruby Jefferson passe trop vite sur cet aspect d'envoûtement , de bouclier anti force du mal ou sur le personnage de Kate. Cette dernière , qui aurait pu être un obstacle manque de développement et ce qui aurait pu être un personnage machiavélique et perturbateur devient une caricature dont le sort est tristement et rapidement scellé. 

Quant à Scott Carlson, c'est un héros masculin sympathique mais qui manque aussi d'envergure à mes yeux. Lui aussi a souffert d'une rupture très douloureuse qui l'a marqué. Il s'est attaché avec Duke avec qui il a une vraie relation d'amitié. Ils "communiquent" à leur façon et c'est par le biais de ce cheval qu'il se rapprochera d'Alona. Pourtant, j'ai trouvé que Scott manquait lui aussi de poigne. Sa relation avec Duke est certes charmante mais il se coupe trop des relations humaines. On sent qu'en ville , il est la source de toutes les convoitises mais il n'en profite pas. D'ailleurs je l'ai trouvé trop frileux vis à vis des femmes. Je comprends qu'il ait besoin de faire confiance à nouveau car il n'y parvient plus mais quelle perte de temps et cela conduit parfois à certaines lenteurs qui ralentissent le rythme de l'intrigue.

Les personnages secondaires que sont June, son mari Elyatt et leur fils Steven n'ont pas réussi non plus à me convaincre. Autant June est une amie formidable qui va prendre sous son aile Alona pour lui permettre de surmonter le choc et la douleur, autant j'ai trouvé qu'elle était une mère pitoyable. Elle fait partie de la haute société de la Virginie, elle sent que son fils a dû mal à communiquer avec les autres et pourtant il faudra attendre l'arrivée d'Alona pour qu'un dialogue se noue et que le petit garçon sorte de sa coquille. Elle travaille énormément et délaisse son fils et je trouve ça vraiment dommage car cela ne donne pas une bonne image de June alors qu'elle semble être une amie loyale , fidèle et généreuse. Je ne comprends donc pas cet aspect de sa vie et de sa personnalité. Tout comme je n'ai pas accroché à son histoire avec son mari Elyatt qui est constamment aux abonnés absents et qui préfère vivre sa passion plutôt que de passer du temps avec sa famille.

Bref, j'ai passé un moment assez sympathique avec ce roman de Ruby Jefferson mais ce roman ne m'a pas transcendé. L'histoire aurait pu être plus prenante si elle n'était pas restée en surface et si l'auteur avait approfondi certains aspects qui nécessitent plus de détails ou de développement. L'aspect fantastique était pour moi de trop car mal exploité il ne sert en rien l'histoire et nous aurions pu nous en passer. L'amour est entre tes mains n'a donc pas tenu ses promesses à mon sens. 

Pour commander cette romance, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...