lundi 21 novembre 2016

Mon avis sur le 4ème tome de Get High d'Avril Sinner

Raphaëlle, surfeuse bretonne exilée à Paris, contrôle sa vie avec rigueur. Mais lorsqu’elle rencontre Edern et Jean, deux amis sombres et mystérieux, notre héroïne perd tous ses moyens et se laisse embarquer dans une relation sulfureuse.
Raphaëlle arrivera-t-elle à survivre à ce triangle amoureux sans oublier qui elle est


Date de sortie : 25 novembre 2016
Editeur : Nisha Editions
Prix: 2.99 euros
Pages: 120 pages


Note:




Avant de vous donner mon avis sur ce 4ème tome , je voudrai remercier Marie de Nisha Editions pour m'avoir permis de lire ce nouveau tome en SP

Mon avis: L'intensité montait crescendo au fil des tomes et comme je l'avais dit , Avril Sinner a su adopter le bon rythme afin de poser les bases d'une histoire unique en son genre et ultra sensuelle. Dans ce 4ème tome, c'est l'explosion des sens car si Raphaëlle s'était laissée aller aux délices d'une désir débridé, nous passons à la vitesse supérieure. Si je devais faire une métaphore avec un domaine dans laquelle Raphaëlle excelle, elle est au sommet de la vague et enchaîne les figures artistiques. Elle se met en danger en quelque sorte mais le plaisir en est d'autant plus intense. 

Je vais donc commencer ma chronique en vous parlant de ce personnage féminin haut en couleur. Raphaëlle est une jeune femme unique en son genre et elle a un caractère fort et à fleur de peau en même temps. Cela peut paraître assez ironique d'associer les deux termes mais pourtant c'est ce que je ressens quand je lis le récit de ses aventures. Cette façade de femme assumant pleinement sa libido n'est qu'une façade car même si son corps est pleinement satisfait , sa conscience ne cesse de lui crier de se méfier car elle pourrait avoir le coeur brisé. Je suis pour une certaine Team ( il y a deux Team dans ce roman, la #TeamJean et la #TeamEdern) et je ne vous dirai pas laquelle me fait le plus frémir car ce serait vous révéler trop de choses mais sachez que j'ai adoré le déroulé de ce tome. Je pressentais le déroulé et pour une fois je n'avais pas tort. J'attends donc avec hâte de connaître l'issue avec le 5ème et dernier tome car l'histoire que vit Raphaëlle est extraordinaire et sublime. Je souhaite donc que l'apothéose soit au rendez vous et qu'elle ait droit au bonheur qu'elle mérite tant. La vie ne lui a pas fait de cadeau et on aimerait que la tempête qui fait rage en elle s'apaise enfin. 

De nouveau , dans ce tome, Jean est pour ainsi dire effacé. Alors qu'il prenait les devants dans les deux premiers tomes, ici on a plutôt l'impression qu'il reste en arrière pour laisser toute la place à Edern. C'est vraiment une relation qu'on peut avoir du mal à comprendre même si au final ce geste là est tout simplement un geste d'amitié et d'amour. Je ne doute absolument plus des sentiments qu'il porte à l'égard de Raphaëlle. On le voit dans ses gestes mais aussi dans le discours qu'il délivre à Edern pour le secouer. Loin de mettre son personnage de côté Avril Sinner parvient à nouveau à entretenir le mystère en distillant à nouveau un indice qui pourrait paraître anodin voire passer inaperçu mais qui a chez moi suscité de nouvelles interrogations. Pourquoi un tel suivi en sachant la profession de Raphaëlle , est ce anodin? 

Quant à Edern, j'avoue que j'ai eu envie de lui mettre quelques claques dans ce tome , mais rassurez vous juste pour le secouer. Il souffle le chaud et le froid en une seconde et ses changements aussi radicaux , abruptes que douloureux pourraient causer des souffrances inutiles. Je pense qu'il se voile la face vis à vis de sa relation avec Raphaëlle. Trop marqué par les fantômes d'Eloïse , je pense qu'il a décidé de ne plus jamais ouvrir son coeur aux sentiments. Cependant son corps parle pour lui et ce qu'il ne dit pas se voit , se comprend, se lit dans les étreintes qu'il partage avec Raphaëlle. C'est vraiment un personnage intéressant car au delà de l'aspect sexuel , c'est un personnage qui permet divers niveau de lectures et de profondeur. C'est comme s'il était constamment en lutte contre lui même. Il joue tellement de rôles à longueur de temps qu'il a fini par s'enfermer dans le rôle de l'homme impénétrable, taciturne et distant. Je suis convaincue que cela n'est qu'une façade et que Raphaëlle est en train d'abattre ses remparts et que cela lui fait peur. 

Je terminerai en vous parlant des scènes de sexe qui sont divinement bien écrites. Avril Sinner nous livre dans ce tomes des scènes érotiques qui font indéniablement monter la température et ne peuvent que susciter l'émoi. Déjà dans les précédents tomes, j'avais adoré la plume de cette auteur qui offre des scènes sensuelles et haletantes sans jamais tomber dans la redondance et la vulgarité. Il n'est jamais facile d'évoquer le triolisme sans tomber immédiatement dans la vulgarité et pourtant c'est le cas ici. J'ai adoré chacune des scènes qui mettent des pratiques particulières et joliment décrites. L'érotisme et l'explosion des sens est à son paroxysme avec ce nouveau tome

Bref, vous l'aurez compris je suis toujours autant éprise de cette histoire hors du commun et intrigante. Avril Sinner parvient à donner des réponses à quelques questions tout en laissant en suspens d'autres pans de l'intrigue. L'érotisme est à son apogée dans ce lâcher prise complet des personnages. Le retour à la réalité ne risque t-il pas d'être fracassant? Quel choix fera Raphaëlle? Mais est ce vraiment elle qui a les cartes en mains? 

Je vous mets le lien de pré commande vers le broché 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...