dimanche 23 octobre 2016

Avis ciné : Deepwater Horizons ou quand la réalité dépasse la fiction

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

D’après l’incroyable histoire vraie de la plus grande catastrophe pétrolière de l’histoire.
La plateforme Deepwater Horizon tourne non-stop pour tirer profit des 800 millions de litres de pétrole présents dans les profondeurs du golfe du Mexique. Mike Williams, électricien sur la plateforme et père de famille, connaît les risques de son métier mais fait confiance au professionnalisme de son patron Jimmy Harrell. En revanche, tous se méfient de la société locataire de la plateforme dirigée par Donald Vidrine, qui ne pense qu’à son bénéfice. Lorsque cette société décide contre l’avis des techniciens de la déplacer trop rapidement, il sont loin de se douter que les 5 millions de barils sous leurs pieds sont prêts à exploser... Le seul courage de Mike et ses collègues suffira-t-il à limiter les dégâts et sauver ce qui peut encore l’être ?


Date de sortie : 12 octobre 2016
Durée: 1h47

Réalisateur : Peter Berg
Distributeur : SND

Note :image host


Mon avis : Nous sommes habitués à voir des films catastrophes depuis des années mais lorsque ce film est basé sur des faits réels , on ne peut qu'avoir des frissons dans le dos. Deepwater Horizons s'inspire de faits réels et vous laisse donc un goût amer après son visionnage . A l'aide d'images réelles des protagonistes , nous avons un aperçu de l'issue finale de ce film et le moins que l'on puisse dire c'est que l'injustice est bel et bien au rendez vous



Mark Whalberg endosse le rôle du héros de l'histoire Mike Williams. "Simple" électricien , il va vivre les événements en plein coeur de la fournaise. Mike est un père de famille qui aime son travail malgré les conditions parfois chaotiques dans lesquels ils travaillent tous. C'est par le biais de ce personnage principal que nous faisons la visite virtuelle de cette plateforme pour le moins vétuste. En effet lorsqu'on lui demande le nombre de pannes dont il doit s'occuper: il répond qu'il y en a pas moins de 390 au bas mot. Rien ne fonctionne correctement et on fait avec les moyens du bord pour réparer comme on peut ce qu'il est réparable. J'ai aimé la performance de Mark Whalberg qui ne surjoue pas et qui porte d'un bout à l'autre ce film catastrophe



Kurt Russell est méconnaissable dans son rôle de Jimmy Harrel ou comme tout le monde le nomme Mr Jimmy. Il est le maître à bord et tous ses employés lui vouent une admiration et un respect sans failles. Son avis professionnel est très fin mais il ne parviendra pas à convaincre les grattes papiers de BP que la sécurité sur une plateforme pétrolière off shore est primordiale malgré les 43 jours de retard sur le planning. Il agit également en héros car loin de quitter le navire lors de la catastrophe, il luttera coûte que coûte jusqu'au dernier instant.




Quant à John MalKovich, il incarne le détestable Donald Vidrine. Il est le chef chez BP et son arrogance est tout simplement détestable . Au lieu de réagir en tenant compte des vies humaines et des éventuels dangers, il ne pense qu'au fric et a une attitude méprisante. Il est hautain et moqueur face aux hommes de terrain et ne reculera devant rien pour parvenir à ses fins et engendrer ainsi la catastrophe que sera Deepwater Horizons. La performance de l'acteur est parfaitement menée et parfois avec un simple regard tout est dit.



Bref, Deepwater Horizons est un film catastrophe aux accents criant de véracité. Le film débute par le témoignage de Mike Williams et s'achève sur les images d'archive comme pour donner un poids supplémentaire aux réalismes des faits. C'est donc un film marquant qui montre à quel point l'argent peut faire perdre la raison et le bon sens. A la lecture des retombées de cette catastrophe , on ne peut que ressentir de l'injustice vis à vis des 11 personnes qui ont perdu la vie pour rien. Seul petit bémol , le discours moralisateur typiquement américain avec les drapeau américain qui flotte toujours malgré les déflagrations et l'aspect religieux tellement présent dans cette culture

Je vous mets la bande annonce si vous ne l'aviez pas encore vue


2 commentaires:

  1. Parfaitement analysé. Tout à fait d'accord avec toi !!!
    Et dire que c'est tout près d'une région plus que souvent sinistrée, c'est moche !!!
    J'ai super aimé ce film parce qu'on nous montre pas du spectaculaire en rajoutant un surplus d'effet, non, on nous montre juste la réalité qu'ont dû vivre tous les employés en mode immédiat.
    Les acteurs ne gâchent rien bien au contraire.
    Le pire c'est que toutes ces multi-nationales, comme les politiques se sentent au-dessus des lois parce qu'ils détiennent le pognon et le pognon c'est ce qui fait la loi... C'est dégueulasse !!! On voit ça même chez nous !!!
    Gros Bisous, j'aime ta critique!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire.

      C est pas un film spectacle car quand,on imagine ce que ces gens ont vécu assis sur une bombe a retardement
      Oui le fric pue et justifie des actes innommables
      Bisous

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...