mardi 25 octobre 2016

Retour sur notre interview avec RK Lilley lors de sa venue à Lille le 4 octobre

Nous voici de retour avec une interview plus détaillée sur l'auteur RK Lilley et sa saga In flight


In flight vient juste d'être publié en France, pouvez vous nous parler de votre saga s'il vous plait? 

RK: C'est une romance érotique dont l'intrigue se déroule aux Etas Unis. Ca débute dans une avion et il s'agit d'une hôtesse de l'air qui s'occupe de l'espace réservé aux milliardaires. Ca devient de plus en plus sombre et intéressant au fur et à mesure de l'histoire. J'espère que c'est la meilleure façon de la décrire. Au fil des tomes, ça devient plus sombre et explosif

Combien de tomes compte votre saga? 

RK: Ca a débuté en trilogie mais il y a un 4ème tome qui est un point de vue masculin mais qui poursuit l'histoire. Il y a des bonus dedans et c'est beau. Je pense qu'il sortira aussi en France. Il s'agira du point de vue de James mais aussi de quelques autres personnages. Il y aura aussi celui de Stephan qui est un personnage secondaire mais il a un lien avec le reste. Dans tous mes livres, il y a ce lien. Je suis assez longue dans le processus d'écriture pourtant.
(Nota : en VO ce 4ème tome s'intitule Mr Beautiful) 




Quand avez vous débuté l'écriture de la saga In flight? 

J'en ai débuté l'écriture quand j'étais moi même hôtesse de l'air et ça m'a donc pris énormément de temps à l'écrire. Le livre originel était vraiment très sombre. C'était une romance même si on ne pouvait pas lui mettre cette étiquette de romance car ça ne se terminait pas bien mais vraiment très mal. Quand je suis revenu sur mon livre, je n'aimais pas ça. Je voyais des livres du même genre être publiés et je me disais que les gens n'étaient peut être pas prêts pour ce genre de livre. Le BDSM n'était pas acceptable et quand ça l'est devenu , j'ai dit 'Ok, c'est parti'.

Peut on parler d'une influence de Fifty Shades of Grey au niveau de l'histoire? 

Oui Fifty m'a vraiment poussé à le publier car ce livre a eu tellement de succès et je me suis dit qu'au final les femmes aimaient ça. On ne sait pas si c'est un aspect qui n' intéresse que vous. Oui il est évident que EL James a fait énormément de choses pour l'industrie et pas uniquement pour moi. Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de séances de dédicaces où je me rends et où les gens me disent que jamais ils n'auraient lu sans Fifty. Les femmes lisaient de la romance donc un grand merci Erika. Je n'ai que du respect pour elle.

Pourquoi avez vous décidé de faire de Stephan l'ami homosexuel? 

Je me suis inspirée d'une vrai personne car si vous êtes hôtesse de l'air , vous avez forcément un ami gay. C'est votre destinée. C'est très réaliste. Je ne l'ai pas écrit en faisant de lui un homme gay mais je l'ai imaginé en tant que personne et comme son meilleur ami. Je pense que nombreux sont les gays qui ont ce genre de relations. Etre gay ne fait pas de lui celui qu'il est. Ce n'est qu'une partie de sa vie.



Avez vous utilisé votre expérience en tant qu'hôtesse de l'air dans votre saga? 

Oh oui et sans doute que j'y ai mis bien trop de détails. Le gens me disaient que j'y avais mis trop de détails sur les hôtesses de l'air. Mais d'un autre côté quand elles lisent mon livre , elles sont ravies car en tant qu'hôtesse , elles peuvent assembler les pièces du puzzle pour voir que ça venait vraiment de l'une des leurs. J'ai écrit certains des passages quand je travaillais à bord

Le contexte hôtesse de l'air est il primordial pour l'intrigue? 

Non car je pense que ça aurait pu se passer ailleurs. J'ai juste trouvé que ça serait intéressant. Il y a tant de choses intéressantes qui se déroulent à bord d'un avion. Quand vous passez énormément de temps à bord, vous voyez tant d'histoires. Je suis donc toujours inspirée par ça. Les trucs les plus tordus se passent à bord d'un avion. Je pourrais vous en raconter de belles. Ce sont des histoires de folie.

Travaillez vous actuellement sur un nouveau projet? 

Oui je travaille sur des tas de livres que je voudrai publier et ils doivent donc prendre forme. Il y a deux livres qui sont actuellement écrits au trois quart. C'est vraiment dur pour moi de finir car c'est comme leur dire au revoir. Mais mon prochain roman sera le dernier tome de ma saga fantasy et ça fait longtemps que je travaille dessus. J'espère que les gens aimeront ce livre.

Pourquoi avoir choisi le fait que Bianca soit vierge? 

C'était important pour l'aspect psychologique après ce qu'elle avait vécu et c'est lié au fait qu'elle ne veuille pas être touchée de façon normale. Elle ne veut pas ressentir ça quand elle rencontre quelqu'un. Psychologiquement parlant, vous n'êtes pas attirée par ce genre de choses et ce style de vie. Elle était froide et frigide et il la réchauffe donc. Elle n'éprouve de l'amour qu'à l'égard de Stephan et il n'y a rien de sexuel. C'est pour ça qu'elle est attirée par ce genre de sexualité. Il était diplômé de psychologie et il étudiait sans cesse et elle ne s'est pas dit un jour qu'elle aimerait être fessée. Il y a toute une vie derrière vous amenant vers cela. C'est pour ça qu'ils vont si bien ensemble.

Si vous pouviez choisir des acteurs pour interpréter Bianca , James et Stephan?

Je ne sais pas. Je voudrais des acteurs inconnus qui ne seraient pas associés à autres choses. J'aimerais de nouveaux visages. J'aime cette idée. Je ne voudrais pas être impliquée dans ce choix.



Enfin pourriez vous nous parler de votre dernière saga Love is War? 

Oui c'est ma dernière saga. Je l'adore. C'est vraiment ma signature dans l'écriture avec beaucoup de colère. C'est plus triste qu'heureux mais c'est évidemment une histoire d'amour même si ça n'en a pas toujours l'air. On dirait une histoire de haine mais ça en est bien une.

Pourriez vous nous la résumer?

Il y a beaucoup de haine mais aussi beaucoup d'amour


Rendez vous très vite pour la dernière partie de l'interview avec nos questions à Colleen Hoover

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...