mardi 25 octobre 2016

La tension est toujours palpable dans le 2ème tome de get High d'Avril Sinner

Raphaëlle, surfeuse bretonne exilée à Paris, contrôle sa vie avec rigueur. Mais lorsqu’elle rencontre Edern et Jean, deux amis sombres et mystérieux, notre héroïne perd tous ses moyens et se laisse embarquer dans une relation sulfureuse.
Raphaëlle arrivera-t-elle à survivre à ce triangle amoureux sans oublier qui elle est ?

Date de sortie : 28 octobre 2016
Editeur : Nisha Edtions
Prix: 2.99 euros
Pages: 120 pages


Note:image host


Avant de vous donner mon avis complet, je voudrais remercier une nouvelle fois Marie de Nisha Editions pour sa confiance et cette lecture en SP


Mon avis : Alors que le premier tome avait posé les bases d'une intrigue aussi mystérieuse que chargée d'intensité, ce deuxième tome brouille encore plus les pistes et le lecteur se retrouve plongé dans la peau de Raphaëlle qui ne sait plus trop où donner de la tête et qui ne comprend pas ce qui lui arrive. Le trio infernal est de retour et comme le disait si bien Oscar Wilde la meilleure façon de résister à la tentation est d'y céder. Que vont décider Raphaëlle , Edern et Jean?

J'ai de nouveau passé un excellent moment avec ce nouveau tome riche en rebondissement et en tension sexuelle. Le désir est bien présent et on se demande donc où ce jeu du chat et de la souris va nous mener. Nous avions quitté Raphaëlle lors de son réveil dans l'appartement de Jean et avec la visite surprise d'un ami. Dès lors la tension entre Edern et cette dernière sera à son comble et elle ne cessera de se poser des questions sur le jeu auquel semble jouer Jean et son ami. Si Raphaëlle a donc décidé de donner libre cours à sa liaison torride avec Jean , elle n'en est pas moins troublée en présence de l'énigmatique Edern. Dans ce tome, Raphaëlle semble perdue au niveau de ses sentiments. Elle qui s'était juré de ne plus s'ouvrir aux autres afin de ne plus souffrir , elle va avoir du fil à retordre. Elle se pose des tas de questions face à l'attitude ambivalente des deux protagonistes masculins. Quel est leur lien? Pourquoi Jean accepte t-il la présence de son ami après des moments d'intimité ? A quel jeu joue t-il? Que veulent ils lui prouver? Autant de questions et peu de réponses. Même lorsqu'elle veut prendre du recul et prendre du bon temps avec ses amis et pourquoi pas un coup du soir, son esprit semble embué par son attirance pour Jean et le mystérieux Edern. Quelle sera donc l'évolution de sa relation avec Jean? Jusqu'où ira t-elle avec lui? Résistera t-elle au charisme et au charme magnétique d'Edern?

L'omniprésence de Jean est donc de retour dans ce nouveau tome . On le découvre de plus en plus et pourtant une part de mystère plane toujours autour de lui et d'Edern. Ce que l'on peut affirmer avec certitude c'est que ce dernier a de réels sentiments pour Raphaël. Je ne parviens toujours pas à comprendre l'objectif de Jean qui devient de plus en plus flou au fur et à mesure de l'histoire. Il a un côté sombre en lui qui pourrait faire penser à des pratiques BDSM sous jacentes et pourtant une fois que l'on effleure cette idée, Jean retourne la situation et a une attitude différente vis à vis de Raphaëlle. Le voile est tout de même levé sur sa relation avec Edern vers la fin de ce tome et pourtant cela n'efface pas toutes les questions. Il semble être cet ange juché sur l'épaule de Raphaëlle et c'est d'autant plus ironique qu'il n'a rien d'angélique dans son attitude. Ses étreintes avec l'héroïne sont toujours aussi sensuelles et teintées d'un désir pour le moins contrôlé. J'aime ce personnage qui a de plus en plus de qualités humaines. Il semblerait que le projet initial les concernant tous les trois a changé de cap mais le lecteur n'en saisit toujours pas les tenants et les aboutissants. Jean joue t-il encore avec Raphaëlle ou a t-il de réels sentiments à son égard? Ecoutera t-il son coeur ou sa raison?

Quant à Edern le brouillard autour de lui s'épaisse encore plus. Cet anglais mystérieux et énigmatique semble s'être plongé dans un processus d'auto destruction. On découvre son identité et les questions s'accumulent de nouveau. J'ai adoré voir l'état de fragilité dans lequel on peut le voir dans une certaine scène en particulier. Comme nous le pressentions dans le premier tome, Edern semble avoir vécu un événement terrible qui l'a profondément secoué. De plus, comme Raphaëlle , il donne l'impression d'être hermétique à tous sentiments pour ne plus souffrir mais dans ce monde d'apparence dans lequel il évolue serait il parvenu à trouver la lumière au fond du tunnel. Lorsqu' Edern est dans une scène on sent la tension atteindre son niveau maximal et si Jean semble l'ange sur l'épaule de Raphaëlle, lui est incontestablement le diable en personne. Ne risque t-elle pas de se brûler les ailes en étant trop à ses côtés ? Ne joue t-elle pas avec le feu avec ce jeu interdit ?

Bref, j'ai adoré ce nouveau tome qui fait encore monter la pression et la sensualité. Raphaëlle va devoir faire face à ce Yin et ce Yan des sentiments avec ces deux hommes aussi énigmatiques que tentants. Avril Sinner parvient à tenir en haleine ses lecteurs qui n'attendent qu'une chose : le moment où tout va bousculer radicalement.

Je vous mets le lien de pré commande dès que celui ci est disponible.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...