vendredi 14 octobre 2016

Mon avis sur le 1er tome de Get High d'Avril Sinner

Deux hommes, une femme. Une âme perdue. Des relations dangereuses. Un choix impossible.

Raphaëlle, surfeuse bretonne exilée à Paris, contrôle sa vie avec rigueur. Mais lorsqu'elle rencontre Edern et Jean, deux amis sombres et mystérieux, notre héroïne perd tous ses moyens et se laisse embarquer dans une relation sulfureuse.

Raphaëlle arrivera-t-elle à survivre à ce triangle amoureux sans oublier qui elle est ?

Date de sortie : 14 octobre 2016
Editeur : Nisha Editions
Prix: 0.99 euros pendant 3 jours puis 2.99 euros
Pages : 130 pages




Note :image host


Avant de vous donner mon avis complet, je voudrais remercier Marie de Nisha Editions pour m'avoir permis de découvrir ce premier tome en SP

Mon avis : Quand il s'agit de la collection Diamant Noir, vous pouvez être sûre que les héros ne seront pas lisses et qu'ils vont nous réserver des tomes fort en émotions et en sensations. Je ne connais pas du tout la plume d'Avril Sinner et dès les premières pages, elle a su m'embarquer dans son histoire et dans son univers. 

Raphaëlle Lantec est une jeune femme de 26 ans qui semble avoir un vécu assez vif et particulier . Lorsque nous la rencontrons c'est une coquille vide qui fait abstraction de tout sentiment et qui ne semble pas avoir une vie sociale de dingue. Il est évident que sa rupture avec Marc , son compagnon de surf et de vie pendant 8 ans a laissé des traces indélébiles . Raphaëlle est une contradiction à elle toute seule. Elle exerce le métier de psychologue mais elle reste une énigme aux yeux des autres. Avril Sinner laisse quelques indices ici et là au fil de notre lecture et nous commençons à assembler les pièces du puzzle qui je pense va nous donner du fil à retordre. Ce que j'ai aimé avec ce personnage est le fait que ce soit une héroïne qui change de l'ordinaire. Elle a du recul et un certain regard vis à vis d'elle même et on cherche ainsi à la comprendre plus profondément. La vie de Raphaëlle n'a jamais été un long fleuve tranquille et le moins que l'on puisse dire est qu'elle a même été atypique . 

Comme je le disais précédemment Marc a en quelque sorte façonné la femme qu'elle est devenue aujourd'hui et qui a du mal à gérer l'expression de ses sentiments. Avec elle , il n'y a pas de juste milieu et c'est tout feu tout flamme. Dès le début , nous la découvrons dans une espèce d'état de léthargie corporelle et émotionnelle qui ne laisse rien présager de très excitant. Pourtant une rencontre va enclencher un interrupteur et refaire entrer le plaisir , le désir et le sexe dans sa vie. Elle doit sans cesse rester dans le contrôle car elle semble déjà avoir connu les excès et les débordements. Comment va t-elle alors gérer l'intrusion dans sa vie de cet espiègle Jean? J'ai vraiment apprécié l'évolution du personnage. Tel un papillon qui sort de sa chrysalide , Raphaëlle va écouter ses pulsions et ses envies. Ce qui est aussi appréciable est le fait qu'elle a trois amies en particulier qui pourront j'en suis sûre lui être de bon conseil. Pour le moment, nous n'avons vu que Célia à l'action mais d'ores et déjà  , elle a su guider son amie vers la voie de la raison. Comment va réagir Raphaëlle en découvrant le dessein de Jean? Pourra t-elle retrouver un juste milieu dans sa vie ou va t-elle se laisser submerger par la vague? 

Dans ce premier tome, l'accent est mis sur un des personnages masculins à savoir Jean. Au final nous ne savons pas grand chose à son sujet. Cette rencontre inopinée chez André semble être le fruit du hasard mais peut on se fier aux apparences. Nous découvrons l'espièglerie de ce jeune homme majoritairement par le biais de chapitres écrits du point de vue de Raphaëlle. Lorsqu'Avril Sinner donne la parole à Jean, nous ne sommes pas au bout de nos surprises et le doute est encore plus troublant. Qui est cet homme? Que veut il véritablement à Raphaëlle? Les scènes de sexe sont en tout cas parfaites car elles sont écrites sans vulgarité aucune et vous savez bien que ce critère est essentiel à mes yeux. L'intensité des étreintes sensuelles montent donc crescendo et les divers pratiques sexuelles sont en parfaite adéquation avec l'état d'esprit des personnages. Je pense que ce premier tome n'est qu'une première porte ouverte vers une sexualité plus approfondie et plus particulière. J'ai donc apprécié le tempo et le rythme de cette découverte du corps et des sens. Jean réconciliera t-il Raphaëlle avec ses démons? Quel part d'obscurité cache t-il en lui? 

Je vous parlerai brièvement d'un autre personnage masculin qui est encore plus mystérieux et déroutant. Au final il est très peu présent dans ce premier tome mais pourtant son entrée en scène est des plus remarquées. Nous ne savons que très peu de choses à son sujet : c'est un homme anglais qui travaille en France mais qui vit aux Etats Unis. Autant dire qu'il n'est qu'une ombre de passage mais son regard gris va très vite perturber Raphaëlle tout autant qu'il va l'agacer. Le lecteur est très vite curieux et veut en savoir plus mais de manière assez machiavélique , Avril Sinner ne semble pas décidée à lever le voile de mystère qui entoure Edern. Rien que son nom invite à l'évasion , au lâcher prise. Que nous réserve ce jeune homme? A quoi joue t-il avec Jean? Va t-il être plus volubile en présence de Raphaëlle

Bref, j'ai adoré ce premier tome qui tient toutes ses promesses. Avril Sinner a réussi le savant dosage de mystère, de personnages sombres, de sensualité et de charisme. Dès les premières pages, la lecture devient addictive et nous souhaitons en apprendre plus au sujet des héros . Rendez vous dans 15 jours pour lever le voile ou épaissir encore plus le mystère. 

Pour commander ce premier tome, cliquez ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...