mercredi 18 janvier 2017

Ma Ptite interview avec Phoebe P Campbell qui nous parle de sa saga Fast



Bonjour Phoebe, je vous remercie pour cette interview. Je suppose que Phoebe P Campbell est un pseudonyme. Qui se cache derrière ? Pourriez-vous vous présenter en quelques mots?

En effet. Mais je n'ai pas d'autre métier, je suis également auteure (et aussi animatrice d'atelier d'écriture), sous d'autres noms tout simplement !

Je vis dans le sud-ouest, avec mon fils, je pratique le yoga, la méditation, j'aime sortir, voyager, mais aussi rester lire sous un arbre ou sous un plaid.

Depuis quand écrivez-vous?

Depuis que j'ai su comment ça marchait, je crois. Je me souviens encore de mon émerveillement, au CP, lorsque j'ai compris qu'en associant des lettres on avait accès à des tas d'histoires... des tas de mondes, de personnages...

J'ai eu très vite hâte d'être capable d'en écrire à mon tour. J'ai donc essayé assez rapidement, avec un succès tout relatif, soyons honnête.

Avez-vous des rituels d'écriture?

Je crois que j'en ai un seul : je me mets au travail en me fixant un objectif à court terme. Je décide arbitrairement que je vais écrire telle scène ou tant de pages, je me fixe un délai et j'y vais.

C'est plus facile de ne pas se perdre dans les méandres d'internet quand on a une dead-line courte (surtout quand on travaille sur ordinateur).

Sinon, généralement, j'écris chez moi, à mon bureau, mais je peux aussi le faire dans une bibliothèque municipale, en terrasse s'il fait beau...

J'ai travaillé plusieurs années dans un open-space très bruyant, je suis donc capable de me concentrer au milieu d'un hall de gare.

Vos écrits sont publiés en différents volumes avant d'être publiés en intégrale. Cela a-t-il un impact sur votre écriture?

Disons que j'essaie de maintenir un certain suspens à la fin de ce qui sera un des "volumes", ce qui permet aussi d'écrire une histoire haletante, avec des rebondissements. C'est aussi une manière agréable de s'amuser en écrivant.

Les éditrices d'Addictives me conseillent et m'aident énormément durant le processus d'écriture, elles sont pour beaucoup dans la réussite de ces romans !

Quel est votre genre littéraire de prédilection?

Je suis vraiment électique. Depuis toujours. Dans le grenier de ma grand-mère, il y avait des cartons de livres, que chacun de ces sept enfants, tous très différents, oubliaient là entre deux déménagements. Il y avait des BD, des polars, des romans sentimentaux, des romans d'action, des nouvelles, de l'heroic fantasy... L'intégrale de Zola côtoyait les revues scientifiques. J'ai lu de tout et ça m'est resté.

Pour vous, quelles sont les scènes les plus dures à écrire?

Question intéressante que je ne m'étais jamais posé ! Merci.

Je ne crois pas qu'il y ait un type de scène qui soit plus dur qu'un autre. Par contre, il y a parfois des moments où l'action semble être dans une impasse, pour une raison ou une autre. C'est à ce moment-là que c'est difficile, alors que sinon, je n'irais pas jusqu'à dire que l'histoire s'écrit toute seule, mais c'est plus fluide, presque évident.



Il est temps de parler de Fast, votre nouvelle série. Pourriez-vous nous faire un petit résumé pour ceux qui ne l'ont pas encore lu?

Bien sûr.

Il s'agit de la rencontre de deux passionnés, dans le milieu très spécial de la Formule 1. Tout les oppose : ils sont adversaires, leurs caractères sont différents, elle est plutôt raisonnable, il est spontané, elle tient à son célibat, il est séducteur... et ils sont attirés l'un par l'autre, ce qui va leur occasionner par mal de soucis !

Présentez-nous les personnages principaux.

Joana a 24 ans, elle est ingénieure automobile, spécialisée en Formule 1. Elle a grandi dans ce milieu, où travaillait son père en tant que mécanicien avant de perdre la vie dans un accident tragique. Elle cherche donc à faire ses preuves, mais aussi à en savoir plus sur ce père qu'elle a perdu trop tôt. Elle est tenace, drôle, gentille, mais c'est une battante. Et elle aura intérêt à l'être, dans ce milieu très masculin qui ne lui fera pas de cadeau ! Sentimentalement, elle est plutôt prudente, très décidée à ne pas se laisser dicter sa loi par un homme, mais elle a aussi un coeur et parfois... le coeur et la raison ne sont pas en harmonie !

Nate quant à lui a 27 ans, mais il est déjà multimillionnaire. Accro au risque, il est sportif à haut risque, changeant de discipline chaque fois qu'il estime en avoir fait le tour. Sentimentalement, il est tout aussi "versatile", il s'ennuie rapidement. Il a besoin de sa dose d'adrénaline régulièrement et il joue avec la mort en permanence, peut-être pour se donner l'illusion qu'il est capable de garder le contrôle en toute circonstance...

C'est un homme attirant, mais aussi très déstabilisant.

Quels sont leurs qualités et leurs défauts ?

Jo est sensible sous ses dehors "solides", j'aime son humour et sa ténacité. Mais elle est aussi vraiment butée et a parfois du mal à laisser l'autre exprimer son point de vue quand elle n'est pas d'accord !

Nate, lui, déteste perdre le contrôle, ce qui le rend parfois distant, voire égoïste. Sinon, il a une belle âme, c'est un homme droit, fidèle en amitié, drôle et très sexy (c'est une qualité indéniable).



Le prologue du premier tome donne le ton. Que cache Nate Hattaway?

Avez-vous vraiment envie que je réponde à cette question ? ;)

On adore très rapidement ce personnage car il se dégage de lui cette confiance, ce charme mais on sent aussi qu'il y a un autre aspect chez lui. Aurons-nous un aperçu de ce côté plus doux dans les prochains tomes?

Oui, les héros vont évoluer au fil de leur histoire. Ils vont apprendre à se connaître et se révéler au fur et à mesure que l'intrigue va avancer.

On a l'impression qu'il vit sa vie à mille à l'heure et qu'il n'a peur de rien. Cette soif du danger et de l'adrénaline sont-elles liées à son passé?

Disons qu'on devient rarement accro au danger à ce point en ayant eu une vie paisible ;)



Parlons à présent de Joanna. C'est aussi un personnage très intéressant car elle porte le poids de son passé sur ses frêles épaules. Aura-t-elle des réponses à ses questions dans les prochains tomes?

Il se pourrait bien, en effet, que Joana fasse certaines découvertes !

Jo est une femme dans un milieu d'hommes. Sera-t-elle encore sur le devant de la scène dans les prochains tomes ou devra-t-elle se battre pour sa place?

En tout cas, une chose est sûre : Jo ne se laissera pas faire ! Elle aime la Formule 1 et elle fait énormément de sacrifices pour réussir à intégrer une écurie en tant qu'ingénieure, il en faudrait beaucoup pour qu'elle renonce. Mais qui sait ce que cette saison de championnat lui réserve ? ;)

L'intrigue va-t-elle se focaliser sur Nate et Jo uniquement ou les personnages secondaires comme Tom ou Blake : vont-ils avoir leur rôle à jouer?

Chaque personnage a son rôle à jouer et certains vont en effet prendre davantage d'importance. Tom, Blake, mais aussi Marina, Ron ou Mark.



Pourquoi avoir choisi le milieu des courses automobiles comme toile de fond?

Disons qu'il me semblait intéressant d'avoir un milieu plutôt masculin, où les compétitions ont une intensité que les autres disciplines atteignent rarement. Tout est "plus" dans la Formule 1 : plus d'argent, plus de risques, plus de vitesse...

Lorsque j'ai commencé à me documenter sérieusement sur ce sport, j'ai découvert un milieu hallucinant, où la mort est omniprésente. Les pilotes de F1 risquent vraiment leur vie chaque fois qu'ils roulent dans leur bolide. Ce sont de vrais compétiteurs acharnés, mais ils sont tous liés par le même goût du risque. Tout est exacerbé, en fait, ce qui faisait de ce "décor" une toile de fond particulièrement riche.

La couverture des tomes a suscité de belles réactions. Avez-vous choisi la couverture vous-même ?

Ce sont les éditrices qui ont choisi la couverture, mais je dois dire que j'ai immédiatement approuvé leur choix ! Elle est magnifique, non ?

Êtes-vous déjà allée à la rencontre de votre public lors de séances de dédicaces?

Pas encore, mais j'espère avoir cette chance prochainement.

Peut-on espérer vous rencontrer prochainement lors du salon du livre ou du festival du roman féminin?

Je ne sais pas encore, malheureusement, j'aurais aimé vous dire "oui" !

Je vous remercie beaucoup d'avoir accepté de répondre à mes questions et je vous laisse le dernier mot pour la fin. La parole est à vous :)


C'était un réel plaisir. Merci à vous pour vos questions.

Que dire d'autre ? Je suis impatiente de connaître votre réaction au dernier tome... J'espère que l'intégralité de la série vous plaira.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...