mardi 10 janvier 2017

Mon avis sur le superbe roman feel good, Dear Life de Meghan Quinn

Quatre vies. Quatre histoires. Quatre regroupements de lettres. Quatre âmes courageuses ayant besoin d'être guidées alors qu'ils font face au plus gros défis de leur vie .
Le programme anonyme Dear Life  est conçu pour les aider à sortir de leur zone de confort à faire face aux obstacles, et vaincre leurs démons...et prouver leur existence.
Avec leur vie oscillant entre en vouloir plus et entre perdre tout, ces quatre âmes plongent dans le programme suite à leur résolution de la Nouvelle Année, leur envoyant dans un voyage fou qui changera leur vie.
Dear Life,
Soyez s'il vous plaît gentil.
Sincérement, Hollyn, Jace, Daisy et Carter.

Date de sortie : 5 janvier 2017
Editeur: Hot Lanta Publishing
Prix: 15.87 euros
Pages: 353 pages

Note : image host:

Avant de vous donner mon avis complet sur ce roman feel good, je voudrais remercier Sarah  de Social Butterfly PR pour m'avoir permis de le lire en ARC

Mon avis : Dès le début de la promotion, ce titre m'a tout de suite interpellé car je savais que je ne sortirais pas indemne de ma lecture. Meghan Quinn nous offre un roman feel good où les personnages devront faire face à leur souffrance et à leur peur pour accéder au bonheur qu'ils méritent tout. Par le biais d'un groupe de parole Dear Life, ils vont verbaliser ce qu'ils gardent à l'intérieur d'eux et qui leur pourrissent jusqu'alors la vie. Au fil de leur réunion , de leur discussion et des lettres qu'ils écrivent pour extérioriser leur douleur, on apprend à découvrir et à apprécier Carter, Daisy, Jace et Hollyn.

J'ai aussi adoré la structure de ce roman car après un prologue où la situation de chaque personnage est énoncée, les chapitres sont répartis en 8 étapes qui fonctionnent tel un guide spirituel pour les aider à aller de l'avant. La reconstruction de leur vie ne peut pas se faire en un jour et il faudra y aller pas à pas. Après avoir accepté les douleur, avoir énoncé le souci, il faudra donc aller de l'avant pour se reconstruire.

Hollyn est la première à nous être présentée et nous la découvrons deux ans et demi avant l'arrivée de Dear Life. C'est une jeune femme heureuse et comblée qui a une vie formidable et remplie d'amour. Pourtant quelques années plus tard, elle n'est plus que l'ombre d'elle même. Elle s'est complètement renfermée sur elle même et cette étudiante infirmière a décidé de ne pas poursuivre ses études en gagnant sa vie et en étant serveuse dans le restaurant italien de Chuck. Ce n'est que parce que son amie Amanda la pousse à se bouger qu'elle intégrera le programme que dirige Maureen , Dear Life . Au fil des pages, nous verrons ses différentes facettes : autant elle peut être détestable et même agaçante avec Carter , autant elle trouvera en Jace un ami à qui se confier et s'ouvrir. Le deuil pourra alors commencer mais tourner la page ne sera pas aisé. En effet Hollyn ,comme toute personne qui vit la perte d'un être cher ne parvient pas à effacer les traces de la présence de l'autre. Elle s'accroche tellement au passé qu'elle a gardé une application où il est possible de laisser les messages et donc de les réécouter. Oublier ce bonheur lui est donc impossible et elle rejette tout aide extérieure. Avec Dear Life, elle devra donc faire face à ses sentiments mais aussi à la culpabilité d'être celle qui reste en vie et qui peut aller de l'avant. Hollyn pourra t-elle dépasser sa perte? Pourra t-elle aller de l'avant et chérir les souvenirs au lieu de se faire dépasser par ces derniers?

Le deuxième personnage que nous découvrons est Jace un jeune joueur de football américain qui a fait une première saison saisissante et éblouissante. Tout irait pour le mieux si une décision inattendue et bouleversante ne lui était pas donné. J'ai été fortement émue par ce personnage et les choix de vie qu'il a fait. C'est un être généreux qui a vécu dans des foyers pendant son enfance et qui sait donc ce que signifie être privé d'une stabilité familiale. Fort de cette expérience , il prendra une décision qui risque bien de le bouleverser comme pas possible. J'ai trouvé son attitude très généreuse, pleine d'empathie et de sacrifice. Il met le bonheur d'une autre personne avant le sien et il faut un certain courage pour y parvenir. Pourtant ce ne sera pas chose aisée et son intégration à Dear Life pourrait lui permettre de surpasser cette douleur sourde mais bien présente. S'il n'y avait que cette douleur à gérer , ce serait surmontable au fil du temps mais un revers du passé et une trahison inattendue vont mettre leur grain de sel. Je me suis donc très vite attachée à ce personnage qui ne dégage que des choses positives . Il n'y a rien en lui de nocif ou de dérangeant. Il semble être un homme parfait. Parviendra t-il à aller de l'avant et à se livrer complètement sur ce secret?

Ensuite nous découvrons la douce et si particulière Daisy. Cette dernière a vécu toute sa vie aux côtés de sa grand - mère qui l'a éduquée tout en la fermant au monde extérieur. J'ai adoré ce personnage hors du temps car sa naïveté est rafraîchissante. Loin d'être agaçante, elle apporte une nouvelle vision du monde qui nous entoure. Elle est émerveillée d'un rien et ses découvertes font plaisir à voir. Son innocence nous garantit un regard nouveau sur des choses qui pourraient nous paraître banal. J'ai donc aimé sa relation si particulière avec sa mamie et cette dernière a des propos à mourir de rire . Dans sa maison de repos , elle fait la découverte de Christian Grey et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il ne la laisse pas indifférente. Les échanges qu'elle a avec sa petite fille sont géniaux et tellement en contradiction avec ce qu'on pourrait attendre d'une dame d'un certain âge. Les rôles sont en quelque sorte inversés et c'est délicieux d'en être le témoin. Incontestablement , c'est Daisy qui s'implique le plus dans Dear Life. Elle y découvre un moyen de reprendre en main sa vie et sa démarche semble voulue et déterminée contrairement aux autres personnages. Parviendra t-elle à se lier d'amitié avec les membres de son groupe? Pourra t-elle s'ouvrir au monde sans prendre le risque de souffrir en découvrant la méchanceté de ce monde?

Enfin le dernier personnage à entrer en piste est le terrible Carter. Il a clairement morflé toute sa vie et son investissement dans Dear Life n'existe que sous la contrainte. Il a un caractère très trempé et on pourrait même dire qu'il est assez anti social. Ses interactions avec les autres sont difficiles et souvent marquées par ses coups de colère . Il pourrait passer pour un personnage antipathique mais on comprend sa douleur et sa rancoeur. La vie ne lui a pas fait de cadeau et lui joue même des drôles de tour. Sa relation avec son oncle Chuck est très conflictuelle est manque clairement de communication mais comment en serait il autrement quand votre vie dépend d'un chantage. Parmi ce groupe de 4 c'est évident que c'est celui qui s'implique le moins dans le programme Dear Life et ses lettres ne dépasse jamais trois lignes. Il ne parvient pas à évacuer le mal qui le ronge et c'est un duo inattendu et détonnant qui changera la donne. Ce duo nous permettra de voir une autre facette de sa personnalité et j'ai adoré découvrir que sous ses allures d'homme bourru se cache un homme attentionné qui peut être à l'écoute des autres. Parviendra t-il à mettre sa rancoeur de côté? Est il vraiment le bad boy qu'il veut prétendre être? Ce duo pourra t-il perdure sur la longueur?

Bref, j'ai adoré Dear Life et j'ai donc passé un excellent moment de lecture. Ces roman feel good vous donne la pêche et l'envie d'y croire. Meghan Quinn signe un roman poignant où la destinée de 4 personnages ordinaires prendra une tournure extraordinaire. Si vous lisez en anglais , foncez ! 

Pour le commander , cliquer ci dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...